Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 décembre 2017 2 19 /12 /décembre /2017 08:08

ACCUEIL & SOMMAIRE

LE FRANÇAIS DANS TOUS SES ÉTATS

 Articles classés par catégories (tags)

Tous les articles du blog

 

Je me sens bien flemnéante jouraud'hui, et m'en vais de ce pas me couchottailler. Cedanpent, falloirait bien que je bouquinasse pour chopeter des idelles aux autres, aux ceusses qui en ont eu et les ont fait imprimater. Ce serait raisonnantable de m'embourrater les cellulettes grisouilles pour enganasimer tout un batagage d'énoncitations prêtes à être régurvomigitées dans la ditersation tilerraire du bachocraléat qu'il falloira bien que je décaroche pour entrarer fastochement à l'uvernisté dans l'ocbejtif d'y galandouiller ad vinertam. Je m'escafouère dans mon plamurd avec des incrontounables : Modame de la Fayotte (la Prouesse de Malpensée), André Godige (Les Maux-Fommeilleurs), Phosocle (Idœpe Roti), Gus Lafubert (Modame Baryvo), Alfro de Musette (Lazenraccio), Quemond Raynaud (Ziza dans le métronome) et Franchouillard Balerais (Granguta). Je m'aquatte à la luctère. La soirtée n'y fussira pas.

 

Voir le texte de HENRI MICHAUX - Le grand combat

 

ACCUEIL & SOMMAIRE

LE FRANÇAIS DANS TOUS SES ÉTATS

Articles classés par catégories (tags)

Tous les articles du blog

Partager cet article
Repost0
15 décembre 2017 5 15 /12 /décembre /2017 18:50

ACCUEIL & SOMMAIRE

LE FRANÇAIS DANS TOUS SES ÉTATS

Tous les QUIZ

Articles classés par catégories (tags)

Tous les articles du blog

 

Pour savoir ce qu'est un pléonasme, reportez-vous à l'article :

> Pléonasmes

 

QUIZ 143

 Épisode 11

Retrouvez les autres épisodes dans : 

Récapitulation des petites histoires à trous

 

Repérez les pléonasmes et corrigez les phrases

La Correction suit

Ah, l'école !

Philo Hi ! Hi ! Hi !

Josée Pourquoi tu pleures ma petite Philo ? Tu refais encore une grosse déprime ?

Philo – C'est Mme Pavashko.

Maggy – Encore elle ? Elle abuse trop, Philo. Mais qu'est-ce qu'elle croit ? qu'elle a le monopole exclusif de la classe ?

Philo Elle a trop exagérée avec ses gronderies. Hi ! Hi !

Josée Elle est pourtant sympa d'apparence extérieure.

Maggy Oui mais sa première priorité, c'est d'avoir la paix en classe. Si elle se bornait seulement à donner ses cours sans faire le garde-chiourme, elle serait supportable. Mais là...

Josée On sait pourtant que tu es docile ma petite Philo, et que tu ne peux pas te permettre de bavarder.

Philo Je ne me tiens qu'à ce qu'elle me dit. Et je me borne seulement à faire les exercices qu'elle nous donne.

Josée Maggy et moi, on va se relayer tour à tour pour sécher tes larmes.

Maggy Tâche de faire en sorte de ne plus y penser. On est solidaires les unes des autres, tout de même. Je ne vais pas te répéter deux fois la même chose. Il suffit simplement de n'en faire aucun cas.

Philo – Mais je ne peux pas ! Hi ! Hi ! Je voudrais abolir entièrement l'école.

Maggy et Josée, désolées, se dévisagent mutuellement.

Josée Calme-toi, ma chérie ou sinon tu vas avoir les yeux tout rouges. Mme Pavashko serait trop contente.

Philo Elle est méchante, tu ne peux pas savoir. Elle oppose son véto* à tout ce qu'on lui propose. Elle est perverse et entretient la zizanie entre les élèves. Elle voudrait qu'on s'entre-déchire les uns les autres.

*véto ou veto

Maggy C'est vrai. On l'entend de loin caqueter comme une poule qui aurait pondu un oeuf.

Josée Je te prédis d'avance qu'elle ne va pas faire long feu. Il y a déjà des parents qui se sont plaints.

Maggy Tu préférais mieux ton prof de l'année dernière à Mme Pavashko, intelligent, compréhensif, non conformiste.

Philo Mieux vaut ne pas les comparer ensemble.

Maggy Ce serait un hasard imprévu que ta tortionnaire tombe malade. Ne serait-ce pas trop abuser de lui faire un croc-en-jambe ? Il se pourrait que tu aies peut-être alors une gentille remplaçante.

Josée (sur un ton de reproche) Maggy ! Maggy !

Maggy On ne divulguerait pas publiquement nos intentions.

Josée Maggy ! Maggy !

Maggy Alors, on collabore ensemble ou pas ?

Philo Oh oui ! On ne s'en tiendrait qu'à un tout petit croc-en-jambe. Ni vu, ni connu.

Josée Vous êtes folles, les filles ! La vengeance n'est pas la panacée universelle. Il faut savoir que, dans la vie, on doit faire face en affrontant avec courage les situations difficiles. À partir de dorénavant, je ne veux plus que tu sois triste, ma petite Philo. Tu accumules tes griefs les uns sur les autres, cela va t'achever complètement.

Maggy Belle consolation ! J'applaudis des deux mains ! Tes bons conseils s'avèreront vrais quand Philo aura atteint le but final : rester cool en toute circonstance. Pas vrai Philo ?

Philo Hi ! Hi ! Je fais un mauvais cauchemar ! Ça va encore continuer ?

Maggy Pour le moment nous nous contenterons seulement de faire barrage à l'ennemie et nous allons convenir ensemble d'un consensus commun : restons unies dans l'adversité ! Joignons ensemble nos efforts ! Et que cela dure longtemps.

Josée Bien. Nous sommes donc toutes unanimes pour ne pas faire d'éclats. Allez ! C'est l'heure de rentrer en classe ! Fini de gamberger !

Philo file en claquant bruyamment la porte.

Pléonasmes repérés et corrigés

Philo Hi ! Hi ! Hi !

Josée Pourquoi tu pleures ma petite Philo ? Tu refais encore une grosse déprime ?

> Tu refais une grosse déprime ?

> Tu fais encore une grosse déprime ?

Philo – C'est Mme Pavashko.

Maggy – Encore elle ? Elle abuse trop, Philo. Mais qu'est-ce qu'elle croit ? Qu'elle a le monopole exclusif de la classe ?

> Elle abuse

> Mais qu'est-ce qu'elle croit ? Qu'elle a le monopole de la classe (monopole comporte déjà la notion d'exclusivité)

Philo Elle a trop exagérée avec ses gronderies. Hi ! Hi !

> elle a exagérée avec ses gronderies

Josée Elle est pourtant sympa d'apparence extérieure.

> Elle est pourtant sympa d'apparence / Elle paraît pourtant sympa.

Maggy Oui mais sa première priorité, c'est d'avoir la paix en classe. Si elle se bornait seulement à donner ses cours sans faire le garde-chiourme, elle serait supportable. Mais là...

> sa priorité, c'est d'avoir la paix en classe.

> si elle se bornait à donner ses cours sans faire la garde-chiourme

Josée On sait pourtant que tu es docile ma petite Philo, et que tu ne peux pas te permettre de bavarder.

> et que tu ne te permets de bavarder

Philo Je ne m'en tiens qu'à ce qu'elle me dit. Et je ne me borne qu'à faire les exercices qu'elle nous donne.

> Je m'en tiens à ce qu'elle dit.

> Et je me borne à faire les exercices

Josée Maggy et moi, on va se relayer tour à tour pour sécher tes larmes.

> on va se relayer pour sécher tes larmes

Maggy Tâche de faire en sorte de ne plus y penser. On est solidaires les unes des autres, tout de même. Je ne vais pas te répéter deux fois la même chose. Il suffit simplement de n'en faire aucun cas.

> Tâche de ne plus y penser / Fais en sorte de ne plus y penser

> On est solidaires, tout de même même

> Je ne vais pas te répéter la même chose

> Il suffit de n'en faire aucun cas

Philo Mais je ne peux pas ! Je voudrais abolir entièrement l'école. Hi ! Hi !

> Je voudrais abolir l'école

Maggy et Josée, désolées, se dévisagent mutuellement.

> Maggy et Josée, désolées, se dévisagent

Josée Calme-toi, ma chérie ou sinon tu vas avoir les yeux tout rouges. Mme Pavashko serait trop contente.

> Calme-toi, ma chérie ou tu vas avoir les yeux tout rouges / Calme-toi, ma chérie sinon tu vas avoir les yeux tout rouges.

Philo Elle est méchante, tu ne peux pas savoir. Elle oppose son veto à tout ce qu'on lui propose. Elle est perverse et entretient la zizanie entre les élèves. Elle voudrait qu'on s'entre-déchire les uns les autres.

> Elle s'oppose à tout ce qu'on lui propose / Elle met son veto à tout ce qu'on lui propose

> Elle voudrait qu'on s'entre-déchire

Maggy C'est vrai. On l'entend de loin caqueter comme une poule qui aurait pondu un oeuf.

> On l'entend de loin caqueter comme une poule qui aurait pondu

Josée Je te prédis d'avance qu'elle ne va pas faire long feu. Il y a déjà des parents qui se sont plaints.

> Je te prédis qu'elle ne va pas faire long feu

Maggy Tu préférais mieux à Mme Pavashko ton prof de l'année dernière, intelligent, compréhensif, non conformiste.

> Tu préfèrerais à Mme Pavashko ton prof de l'année dernière

Philo Mieux vaut ne pas les comparer ensemble.

> Mieux vaut ne pas les comparer

Maggy Ce serait un hasard imprévu que ta tortionnaire tombe malade. Ce ne serait pas trop abuser de lui faire un croc-en-jambe. Il se pourrait que tu aies peut-être alors une gentille remplaçante.

> Ce serait un hasard que ta tortionnaire tombe malade.

> Ce ne serait pas abuser de lui faire un croc-en-jambe.

> Il se pourrait que tu aies alors une gentille remplaçante / Tu pourrais alors avoir une gentille remplaçante

Josée (sur un ton de reproche) Maggy ! Maggy !

Maggy On ne divulguerait pas publiquement nos intentions.

> On ne divulguerait pas nos intentions.

Josée Maggy ! Maggy !

Maggy Alors, on collabore ensemble ou pas ?

> Alors, on collabore ou pas ?

Philo Oh oui ! On ne s'en tiendrait qu'à un tout petit croc-en-jambe. Ni vu, ni connu.

> On s'en tiendrait à un tout petit croc-en-jambe.

Josée Vous êtes folles, les filles ! La vengeance n'est pas la panacée universelle. Il faut savoir que, dans la vie, on doit faire face en affrontant avec courage les situations difficiles. À partir de dorénavant, je ne veux plus que tu sois triste, ma petite Philo. Tu accumules tes griefs les uns sur les autres, cela va t'achever complètement.

> La vengeance n'est pas la panacée (la panacée est un remède universel)

> on doit faire face avec courage aux situations difficiles / on doit affronter avec courage les situations difficiles (faire face et affronter sont synonymes)

> À partir de maintenant, je ne veux plus que tu sois triste / Dorénavant, je ne veux plus que tu sois triste (à partir de maintenant et dorénavant sont synonymes)

> Tu accumules tes griefs, cela va t'achever

Maggy Belle consolation ! J'applaudis des deux mains ! Tes bons conseils s'avèreront vrais quand Philo aura atteint le but final : rester cool en toute circonstance. Pas vrai Philo ?

> J'applaudis ! Tes bons conseils s'avèreront justes quand Philo aura atteint le but

Philo Hi ! Hi ! Je fais un mauvais cauchemar ! Ça va encore continuer ?

> Je fais un cauchemar ! Ça va continuer ?

Maggy Pour le moment, nous nous contenterons seulement de faire barrage à l'ennemie et nous allons convenir ensemble d'un consensus commun : restons unies dans l'adversité ! Joignons ensemble nos efforts ! Et que cela dure longtemps.

> Pour le moment nous nous contenterons de faire barrage à l'ennemie et nous allons convenir d'un consensus : restons unies dans l'adversité !

> Joignons nos efforts ! Et que cela dure.

Josée - Bien. Nous sommes donc toutes unanimes pour ne pas faire d'éclats. Allez ! C'est l'heure de rentrer en classe ! Fini de gamberger !

> Bien. Nous sommes donc unanimes pour ne pas faire d'éclats

Philo file en claquant bruyamment la porte.

Philo file en claquant la porte.


 

ACCUEIL & SOMMAIRE

LE FRANÇAIS DANS TOUS SES ÉTATS

Tous les QUIZ

Articles classés par catégories (tags)

Tous les articles du blog

 

Partager cet article
Repost0
8 décembre 2017 5 08 /12 /décembre /2017 17:09

 ACCUEIL & SOMMAIRE

LE FRANÇAIS DANS TOUS SES ÉTATS

Tous les QUIZ

Articles classés par catégories (tags)

Tous les articles du blog

 

Quiz 142

 

Les verbes des phrases suivantes se construisent avec ou sans prépositions.

 

1 J'envisage .......... commencer des études de médecine et je songe sérieusement .......... consacrer ma vie à mes semblables. Cela t'étonne ?

 

2 Tu te permets .......... me critiquer alors que tu t'autorises .......... faire n'importe quoi. C'est un peu fort de café !

 

3 Le Président a enfin consenti .......... me recevoir et il a accepté .......... répondre à toutes mes questions.

 

4 Je crois qu'un jour tu te rangeras enfin .......... mes convictions, tu te soumettras à mes injonctions et tu t'aligneras .......... ma conduite irréprochable.

 

5a Je ne cherche pas .......... comprendre tes motivations et je m'efforce .......... m'occuper des choses qui me concernent. Tiens-le-toi pour dit.

 

5b Mon petit frère essaie .......... progresser en orthographe, il tâche .......... réfléchir posément à ce qu'il écrit sans se laisser distraire.

 

6 Ce matin, alors que je musardais, j'ai été le témoin .......... une horrible scène : j'ai assisté .......... l'attaque d'un tigre. Effrayant !

 

7 Tu m'as promis .......... m'emmener voir l'épisode VIII de Star Wars et tu t'es engagé .......... inviter aussi mes quatre meilleurs copains.

 

8 Je crois qu'il faut y réfléchir à deux fois avant de se marier .......... quelqu'un. Si j'ai épousé .......... le frère de mon amie, c'est que je croyais me rapprocher d'elle. Que nenni !

 

9 J'espère .......... un joli cadeau pour Noël et je compte .......... la Ferrari 250 GTO 1962 - 1963 que tu as promis de m'offrir.

 

10 Tu te sers .......... moi pour arriver à tes fins et c'est pitié de voir que tu utilises .......... des stratagèmes peu recommandables.

 

11 Te rappelles-tu .......... nos dernières vacances où nous étions si heureux et te souviens-tu .......... la plage abandonnée où nous avions ramassé coquillages et crustacés ?

 

12 Tu dois poursuivre .......... tes efforts dans l'accomplissement de ta tâche et persévérer .......... cette voie qui ne t'apportera que des succès.

 

13 Les méchancetés que tu débites sur mon compte influent .......... nos relations et influencent .......... le comportement que j'ai avec toi.

 

14 L'explication que tu viens de me donner me permet .......... mieux te comprendre et m'aide .......... te supporter.

 

15 Tu m'obliges .......... faire ce que je ne devrais pas et tu m'imposes autoritairement .......... ne pas exercer mon libre arbitre. Tu ne pourras pas me contraindre longtemps .......... t'obéir, sache-le.

 

Phrases complétées

 

1 Envisager de – Songer à

J'envisage de commencer des études de médecine et je songe sérieusement à consacrer ma vie à mes semblables. Cela t'étonne ?

 

2 Se permettre de – S'autoriser à

Tu te permets de me critiquer alors que tu t'autorises à faire n'importe quoi. C'est un peu fort de café !

 

3 Consentir à – Accepter de

Le Président a enfin consenti à me recevoir et il a accepté de répondre à toutes mes questions.

 

4 Se ranger à – S'aligner sur

Je crois qu'un jour tu te rangeras enfin à mes convictions, et tu t'aligneras sur ma conduite irréprochable.

 

5a Chercher à – S'efforcer de – Essayer de – Tâcher de

Je ne cherche pas à comprendre tes motivations et je m'efforce de m'occuper des choses qui me concernent. Tiens-le-toi pour dit.

 

5b Mon petit frère essaie de progresser en orthographe, il tâche de réfléchir posément à ce qu'il écrit sans se laisser distraire.

 

6 Être le témoin de – assister à

Ce matin, alors que je musardais, j'ai été le témoin d'une horrible scène : j'ai assisté à l'attaque d'un tigre. Effrayant !

 

7 Promettre de – S'engager à

Tu m'as promis de m'emmener voir l'épisode VIII de Star Wars et tu t'es engagé à inviter aussi mes quatre meilleurs copains.

 

8 Se marier avec – Épouser (sans préposition)

Je crois qu'il faut y réfléchir à deux fois avant de se marier avec quelqu'un. Si j'ai épousé le frère de mon amie, c'est que je croyais me rapprocher d'elle. Que nenni !

 

9 Espérer (sans préposition) – Compter sur

J'espère un joli cadeau pour Noël et je compte sur la Ferrari 250 GTO 1962-1963 que tu m'as promis de m'offrir.

 

10 Se servir de – Utiliser (sans préposition)

Tu te sers de moi pour arriver à tes fins et c'est pitié de voir que tu utilises un stratagème peu recommandable.

 

11 Se rappeler (sans préposition) – Se souvenir de

Te rappelles-tu nos dernières vacances où nous étions si heureux et te souviens-tu de la plage abandonnée où nous avions ramassé coquillages et crustacés ?

 

12 Poursuivre (sans préposition) – Persévérer dans

Tu dois poursuivre tes efforts dans l'accomplissement de ta tâche et persévérer dans cette voie qui ne t'apportera que des succès.

 

13 Influer sur – Influencer (sans préposition)

Les méchancetés que tu débites sur mon compte influent sur nos relations et influence le comportement que j'ai avec toi.

 

14 Permettre de – Aider à

L'explication que tu viens de me donner me permet de mieux te comprendre et m'aide à te supporter.

 

15 Obliger à – Imposer de – Contraindre à

Tu m'obliges à faire ce que je ne devrais pas et tu m'imposes autoritairement de ne pas exercer mon libre arbitre. Tu ne pourras pas me contraindre longtemps à t'obéir, sache-le.

 

Voir aussi :

>> Verbes qui se construisent avec à + infinitif ou de + infinitif

>> Complétez par à ou par de QUIZ 33

>> Complétez par à ou par de QUIZ 34 - Texte : Isidore et Arnolphe, les célibataires

 

ACCUEIL & SOMMAIRE

LE FRANÇAIS DANS TOUS SES ÉTATS

Tous les QUIZ

Articles classés par catégories (tags)

Tous les articles du blog

Partager cet article
Repost0
1 décembre 2017 5 01 /12 /décembre /2017 11:50

> Accueil

> Récapitulation de mes sentences & de mes truismes

> Tous les articles du blog

Mes pensées au fil du temps

et quelques autres glanées çà et là

Certaines sont sur > Twitter

Une sentence : une maxime, un aphorisme.

Un truisme est une banalité, une évidence, une lapalissade.

 

Les citations en rouge ne m'appartiennent pas.

2017                   

La France pleure la mort de Johnny. Hyperbole médiatique. Si vous aimez ses chansons prenez votre MP3, cliquez sur youtube, mettez vos vieux disques (pardon, vos vinyles) sur votre vieux tourne-disque. Tout n'est pas perdu.

 

La phrase favorite de mon homme : "Ce n'est pas la peine que j'essaie, je n'y arriverai pas."

 

Voltaire est contre les majorités et les méprise ; en fait de raison, les masses lui paraissent naturellement bêtes ; il ne croit au bon sens que chez un petit nombre, et c’est assez pour lui si l’on parvient à grossir peu à peu le petit troupeau. Sainte-Beuve

 

L'orgueil est le premier des sept péchés capitaux. Vous êtes persuadé d'être supérieur aux autres. Et vous arborez un orgueil démesuré. Il est la source de toutes vos erreurs. Vous êtes seul. Vous finirez seul.

 

Celui qui ne sait pas se contenter de peu ne sera jamais content de rien. Epicure

 

 

Coup de blues. A quoi sers-je ? Je me le demande parfois. Tout n'est-il pas que vanité ?

 

 

Mon bonheur est d'augmenter celui des autres. J'ai besoin du bonheur de tous pour être heureux. Les Nourritures terrestres - André Gide

 

1er septembre - Rentrée scolaire. Je pense aux enfants qui stressent parce que pour eux tout est difficile. La bienveillance doit jouer un rôle primordial.

 

Nos langues régionales sont une richesse. Ne les laissons pas mourir !

A tous les Stéphanois de Sainté ou d'ailleurs : sauvez la langue de vos pères : le Gaga ! !

 

Il y a assez de tout dans le monde pour satisfaire aux besoins de l'homme, mais pas assez pour assouvir son avidité. Ghandhi 1869-1948

 

L'aveuglement librement consenti obscurcit d'autant plus le chemin qui mène à la vérité. Mamiehiou

 

Comment peut-on être heureux dans un monde de souffrance et de haine ?

#ligue_des_optimistes

En faisant quelque  chose pour aider son prochain.

 

J'enfonce des portes ouvertes. Et peut-être méritent-t-elles d'être enfoncées.

 

Il y a 7 milliards d'hommes sur terre. Et combien de femmes cache-t-on dans ce grand nombre ? Sachant qu'on compte 102 hommes pour 100 femmes...

 

Le ragot, "un mal des plus funestes".

 

Pourquoi attendre toujours plus que ce que la vie ne peut vous donner. Est-ce bien raisonnable ?

 

J'ai tout essayé. Rien ne vaut la tendresse.

 

De mon balcon, j'observe ma place Fourneyron en plein cagnard. C'est vivant, bruyant, sans cesse en mouvement. Où vont-ils tous ces gens ?

 

Nous ne sommes pas nés seulement de notre mère. La terre aussi est notre mère Qui pénètre en nous jour après jour ... Paracelse

 

Dur, dur de peser chacun de ses mots 24h sur 24, Monsieur @EmmanuelMacron ! La presse et vos adversaires sont sans pitié.

 

Ah, Socrate ! Tu m'as appris une fois pour toutes que ce que je sais, c'est que je ne sais rien.

 

Nobody's perfect. Mais j'en connais de bien moins parfaits que d'autres.

 

On sait depuis Ésope que la langue* est la meilleure et la pire des choses. Soyons lucides et démêlons le vrai du faux, le meilleur du pire.

* Organe musculeux, mobile, généralement allongé, situé dans la cavité buccale. (CNRTL)

 

Je suis affligée de lire tant de propos haineux. Dans quel monde vivons-nous où l'on s'écharpe à tout-va ? Qu'en est-il de notre humanité ?

 

Les Français qui dénigrent la France devraient aller vivre un temps ailleurs pour voir comment ça se passe. Ils réviseraient leur jugement.

 

La plus misérable et la plus fragile de toutes les créatures, c’est l’homme, et c’est en même temps la plus orgueilleuse. Montaigne

 

J'aime ce qui est absurde ; ça me titille les neurones.

 

Une fourmi de dix-huit mètres, mais où peut-on donc la rencontrer ? http://mamiehiou.over-blog.com/2017/02/une-fourmi-de-dix-huit-metres-robert-desnos.html … L'imagination fait le reste !

 

Si tous les participes passés étaient devenus invariables, la #NouvelleOrthographe nous aurait facilité la vie.

 

J'aimerais quitter ce monde pour ne plus souffrir de ses souffrances et pourtant y rester pour jouir de ses merveilles.

 

Charles de Gaulle aimait passionnément la France, mais pas forcément les Français.

"Les Français sont des veaux.” Charles de Gaulle

« Il l'a souvent employée [cette phrase] quand il les voyait ne pas réagir ou se considérer comme battus avant même d’avoir engagé le fer. Au début de juin 1940, par exemple, à Londres, à l’hôtel Connaught, à voix basse pour ne pas être entendu des convives qui dînent à la table voisine. Il vient de stigmatiser l’armistice au micro de la BBC. Je le vois alors serrer son couteau nerveusement avant de le reposer avec délicatesse. Puis il me souffle: «Ce sont des veaux. Ils sont bons pour le massacre. Ils n’ont que ce qu’ils méritent. » Philippe De Gaulle dans son livre "De Gaulle, mon père "

 

Nous avons un sentiment de finitude alors que nous sommes dans l'éternité.

 

2016                    

Décembre 2016

Rien ne révèle la débilité et ne l'entretient comme la moquerie. Emile Faguet, Emile Faguet (1847-1916)

http://dicocitations.lemonde.fr/auteur/1614/Emile_Faguet/0.php …

 

60 millions de migrants dans le monde. France Info

Un océan de larmes.

 

Novembre 2016

Californianisme ou californisme Interview. Alain Rey : La langue française est menacée par le californisme.

http://culturebox.francetvinfo.fr/livres/essais-documents/interview-alain-rey-la-langue-francaise-est-menacee-par-le-californisme-247537

 

L'imagination et l'orgueil étant, nous sommes parfois bien loin d'être ce que nous croyons.

 

J'ai encore aujourd'hui l'air étonné de voir le monde tel qu'il est.

 

Je vais à croire que rien ne peut mieux m'apaiser que de partir à la découverte de moi-même.

 

En 1539, l'ordonnance de Villers-Cotterêts est édictée par le roi François Ier. Elle fait du français l'unique langue juridique et légale.

 

Tous les mots sont bons à connaître. Mais il faut savoir les utiliser à bon escient.

http://mamiehiou.over-blog.com/article-champ-lexical-registre-de-langue-style-soutenu-courant-familier-populaire-argotique-ou-vu-88931370.html

 

Octobre 2016

Si les prétentieux, les vaniteux, les orgueilleux disparaissaient, il ne resterait plus que les timorés ... et les sages.

 

Septembre 2016

 

"Je ne parle peut-être pas leur langue, mais je leur souris." Sainte #MereTeresa

 

Août 2016

Toute ma vie j'ai donné des conseils pour qu'on fasse moins de #fautes d'orthographe Je continuerai jusqu'à mon dernier souffle.

 

Ce qui se passe ici-bas nous donne toutes les raisons d'être pessimistes. Néanmoins, je veux bien faire partie de la #Ligue_Des_Optimistes.

 

Juillet 2016

Sachez dire que vous les aimez à ceux que vous aimez.

 

L'émotion qu'on a eue quand on a réussi au #bac, même s'il y a des lustres, on ne l'oubliera jamais. Merveilleux temps de la jeunesse !

 

"Chacun voudrait que son voisin ait un peu de conscience, mais personne n'en veut pour soi-même." Maxime Gorki, écrivain russe (1868-1936)

 

Juin 2016

"La culture, la poésie, la chanson, la littérature, sont les plus belles réponses à la barbarie, la bêtise et l'ignorance. #FrançoisBusnel " La Grande Librairie 17/12/2015

 

Tant de chats que j'ai aimés, caressés, embrassés, écoutés, respirés... et perdus. Je les retrouverai en paradis

 

Mai 2016

Les mots nous parlent, nous caressent et nous enchantent, ou nous blessent et nous torturent. LES MOTS

 

Que la vie serait belle si chacun de nous éprouvait de la bienveillance pour autrui ! http://www.cnrtl.fr/definition/bienveillance …

 

J'ai connu une matrone gubernatrice* qu'on ne contredisait pas au risque de la contrarier. On fuyait devant ses foudres.

*qui gouverne

 

Quand je compulse les dictionnaires qui me livrent leur lot de mots châtiés ou incongrus, je me sens vastement inondée d'idées nouvelles.

 

Prenez garde de vous obérer à force de dépenses somptuaires !

S'obérer, s'endetter.

Somptuaire, d'un luxe coûteux, excessif.

 

Avril 2016

Plus on avance en âge, plus on se cotonise.

Littré : Se cotoniser - Néologisme. Devenir semblable à du coton, devenir mou, sans ressort.

 

Mars 2016

Mon petit-fils a trouvé au bord de la Loire une salamandre, animal de légende. Il saura la devise de François 1er "Nustrico et extinguo".

« Je nourris (le bon feu) et j'éteins (le mauvais) »

 

Il ne sert à rien de se plaindre qu'on fait trop de fautes d'orthographe. On se prend en main une bonne fois.

 

Chacun est le maître de son destin s'il est résolu à ne pas s'acharner, à ne pas s'épuiser à vouloir changer ce qui ne peut l'être.

 

Si un lai, un virelai, un délai ne prennent pas de -S, RELAI les a rejoints dans l'orthographe réformée.

Réforme de l'orthographe - L'orthographe recommandée aux enseignants - Lexique

 

La lecture de quelques dictionnaires anciens me plonge dans une délectation sans bornes.

 

*Verborum vetus interit ætas. Horace

Ainsi tombent de vétusté les mots qui fleurissaient autrefois.

Les mots ont une histoire - Pathologie verbale ou lésions de certains mots dans le cours de l'usage

 

Je suis une femme et tous comptes faits, ce n'est pas plus mal.

 

Février 2016

N'y aurait-il qu'une seule personne qui lirait un de mes tweets dignes d'intérêt, j'en serais contente.

 

EMPATHIE - Il faut se glisser dans la peau du chat pour comprendre le chat. Quand on aime les chats, on devient chat.

Janvier 2016

Les Chinois écrivent en pinyin, système de romanisation (transcription phonétique en écriture latine) du mandarin

http://www.chine-nouvelle.com/ressources/pinyin.html …

 

"Passer pour un crétin aux yeux d'un imbécile est un délice de gourmet." Georges Courteline

 

De savoir que tu existes suffit à mon bonheur.

 

L'amour qu'on reçoit est bien doux ; mais rien n'est plus doux que l'amour qu'on donne.

 

Pauvres oiseaux ! Réduisez les fils que vous jetez. Par deux fois j'ai sauvé des oiseaux près de mourir, les pattes entravées.

 

Digression sur CERISE

Il m'est tombé sur la cerise. Tu as la cerise, mon vieux. Elle a perdu sa cerise. 18 ans aux prochaines cerises.

Expressions & proverbes contenant des fruits – cerises, pêches, prunes, pommes, poires...

 

Shakespeare et Cervantès, s'ils sont morts à la même date, ne sont pas morts le même jour.

Voir à la fin des notes de l'article : 116 Délires shakespeariens

 

Quelle est triste la vie de celui qui n'a jamais connu l'amour !

 

Mieux vaut pleurer un amour perdu plutôt que de ne l'avoir pas vécu.

 

ATTENTION ! Un selfie peut vous coûter la vie. http://datanews.levif.be/ict/actualite/video-les-25-selfies-les-plus-dangereux-au-monde/article-normal-428363.html …

 

Sachez que les notaires donnent des conseils gratuits. Vincent Chauveau - "Conseil du coin". http://www.notariat2000.com/profession/lappel-a-la-desobeissance-de-vincent-chauveau-conseil-du-coin …

 

ANTICIPATION Joyeux Noël 2016 ! (A voir le nombre de gens qui meurent, peut-être ne serai-je plus là en décembre 2016.)

 

10 words pronounced differently in the US and UK.

http://www.bbcamerica.com/shows//blog/2012/09/10-words-pronounced-differently-in-britain …

 

Ah, ma France ! Comme je t'aime !

Quel bonheur de t'habiter ! Quel bonheur de m'habiter !

 

2015                    

Décembre 2015

Le Monde - Fluctuat nec mergitur. La devise de Paris est devenue un slogan de résistance au terrorisme [...] http://www.lemonde.fr/attaques-a-paris/article/2015/11/15/fluctuat-nec-mergitur-la-devise-de-paris-devient-un-slogan-de-resistance_4810301_4809495.html …

 

Les accents, la cédille et l'apostrophe n'ont pas toujours existé dans la langue française. Geoffroy Tory les a introduits en 1529.

Les nombreuses réformes de la langue française

 

On est raciste ? Et si on était L'AUTRE ?

"On est toujours l'étranger de quelqu'un." [Camus]

 

"Les Hommes ne sont d'accord sur rien" - Montaigne (Gustave Lanson) http://mamiehiou.over-blog.com/2015/12/montaigne-les-hommes-ne-sont-d-accord-sur-rien.html …

 

"Notre mission dans la vie n'est pas de réussir mais de continuer à échouer sans perdre le moral." Stevenson

 

Déchéance de nationalité - Droit du sol - Droit de trahir - Ce que les mots veulent dire http://www.lepoint.fr/invites-du-point/gabriel-matzneff/matzneff-droit-du-sol-et-droit-de-trahir-24-12-2015-2004979_1885.php?google_editors_picks=true … Gabriel Matzneff

 

On n'a rien sans rien. Pour avoir quelque chose, donnons-nous quelque peine. Pour ne rien avoir, ne faisons rien.

 

Novembre 2015

RÉPARTIR : ce mot semble être ignoré de la plupart des Français. On ne cesse d'entendre l'anglicisme dispacher.

 

Quelle perspective d'avenir quand on sait que son coeur peut lâcher d'une minute à l'autre ? Continuer à vivre comme si de rien n'était...

 

François Busnel, je vous ai aimé lire dans LIRE. Triste, je lis que vous en partez. Bon vent et de belles aventures !

 

Il fut un temps où l'alphabet français comptait 27 lettres. Ne laissons pas tomber l'esperluette dans l'oubli !

J'aime l'esperluette

 

Pet, incongruité sonore jadis honorée des Romains sous le nom de Deus Crepitus, ou dieu merderet. Delvau Dict. argot

 

Nous devons tous nous sentir concernés par "le crime contre l'indifférence" dénoncé par AndreGlucksmann.

http://www.francetvinfo.fr/culture/andre-glucksmann-deces-d-un-combattant-contre-l-indifference_1169001.html …

 

Adieu à AndreGlucksmann dont j'appréciais la pensée.

"[Le crétin] se montre toujours prêt à bâtir une opinion sur ce qu'il ignore."La Bêtise

 

Octobre 2015

"J’aime aimer, oui. D’autres préfèrent haïr, moquer, taquiner, et se mettre en avant. Pas moi." François Busnel

http://mamiehiou.over-blog.com/2014/12/les-magazines-lire-de-2005-a-2014.html …

 

Vous donnez un prénom ridicule à votre enfant et il en souffrira toute sa vie, à moins qu'il ne décide d'en changer.

Cyanure, Lucifer, Pénis, Vagina, Clitorine me feraient pleurer.

Et Lilith ! Quelle horreur !

 

Septembre 2015

"Car enfin qu'est-ce que l'homme dans la nature ? Un néant à l'égard de l'infini, un tout à l'égard du néant..." Pascal http://mamiehiou.over-blog.com/article-blaise-pascal-les-deux-infinis-80571178.html …

 

"Le comique, la puissance du rire est dans le rieur et nullement dans l’objet du rire." Baudelaire https://fr.wikisource.org/wiki/Page:Baudelaire_-_Curiosit%C3%A9s_esth%C3%A9tiques_1868.djvu/377 …

 

Personnage mythique hypocrite par excellence, Zeus a revêtu diverses apparences pour séduire mortelles et immortelles.

http://mamiehiou.over-blog.com/article-les-avatars-de-zeus-a-retrouver-109373465.html …

 

Croire qu'on est (très) malade peut rendre (très très) malade. C'est l'effet nocébo.

 

Août 2015

"On a tort de croire que la vieillesse est une pente de décroissement : c'est le contraire..." George Sand

http://mamiehiou.over-blog.com/2014/06/george-sand-journal-intime-postume-du-jugement-sans-appel-de-george-sand-sur-les-hommes.html …

 

"Si je me montrais aux autres comme je suis, ils me croiraient fou. Mais s'ils se montraient à moi ce qu'ils sont, peut-être les croirais-je fous aussi." Benjamin Constant

 

Un billion en chiffres a combien de zéros ? Et en anglais one billion ?

http://mamiehiou.over-blog.com/article-savoir-orthographier-les-adjectifs-numeraux-cardinaux-une-reflexion-sur-les-liaisons-dangereuses-98160136.html …

 

Le monde est plein de cinglés qui s'ignorent. Et de vaniteux. Ce qui est bien pire. Quelle misère !

 

Les épreuves de la vie, embusquées comme des fauves, attaquent par surprise. Nul être vivant n'est épargné. Qu'il soit robuste ou démuni, qu'il se dresse ou se tapisse. Il ne peut leur échapper.

 

"L'amour n'a point d'âge : il est toujours naissant."

Discours sur les passions de l'amour, Blaise Pascal

 

Sommes-nous cosmopolissons, infinivertis, estapafourbis ?http://www.babelio.com/livres/Rheims-Dictionnaire-des-mots-sauvages/73897 …

 

Au pilori les cancans, les ragots, les potins, les commérages, les on-dit. Bref tout ce qui nous amuse, quoi !

 

Je demandais à un homme pauvre comment il vivait ; il répondit : « Comme un savon, toujours diminuant » Jonathan Swift

 

Oreste aime Hermione qui aime Pyrrhus qui aime Andromaque fidèle au souvenir d'Hector. Racine, Andromaque

Cette histoire ne peut que mal finir !

http://mamiehiou.over-blog.com/article-couples-celebres-mythiques-bibliques-mythologiques-et-litteraires-quiz-47-107144335.html …

Le texte : Andromaque/Édition Mesnard, 1865

 

Il ne suffit pas d'aimer pour être aimé ; et il ne suffit pas d'être aimé pour aimer. Dommage !

 

Mauidt creaveu hmauin ! Uvinertisé de Cmabrigde http://mamiehiou.over-blog.com/2015/08/mauidt-creaveu-hmauin-uvinertise-de-cmabrigde.html#ob …

 

"Tout ce qui existe n'existe qu'en tant que perçu par un sujet percevant."

"Esse est percipi aut percipere." Immatérialisme

Juillet 2015

Sortant de l'hôpital je me suis demandé : "Suis-je encore en vie ou n'est-ce qu'une illusion ?" Seules les illusions me souffleront une réponse. Y croirai-je ? Là n'est même pas la question.

 

Celui qu'on voudrait chérir et aimer — passionnément et pour toujours — n'existe pas. Il ne peut exister. C'est là un défaut de la nature

 

Celui-là serait fou qui voudrait se forger un destin alors que la vie même est le fruit du hasard.

 

"Ecrire est toujours une tentative de comprendre quelque chose." Friedrich Dürrenmatt (entendu sur ARTE) http://arte.tv/guide/fr/050117-000/friedrich-durrenmatt?autoplay=1 …

 

Vous voudriez lire pendant les vacances ? Le magazine LIRE vous donne des idées. http://mamiehiou.over-blog.com/2015/04/les-magazines-lire-suite.html …

 

Je suis sûre que si j'écris avec la nouvelle orthographe, on va croire que je fais des fautes. http://mamiehiou.over-blog.com/2015/04/orthographe-traditionnelle-et-nouvelle-orthographe-quiz.html …

 

JUIN 2015

Fuir - Prendre son courage à deux pieds. Dictionnaire du Canard Enchaîné (1964)

Erudition : Poussière tombant d'un livre dans un crâne vide.

Félicitations : Politesse de la jalousie

Ambrose Bierce, Dictionnaire du Diable

 

En te levant le matin, rappelle-toi combien précieux est le privilège de vivre, de respirer, d'être heureux

Marc-Aurèle, philosophe stoïcien, Empereur romain.

 

Je ne regrette rien, mais si c'était à refaire, je m'appliquerais davantage.

Davantage ou d'avantage ?

http://mamiehiou.over-blog.com/article-ne-pas-confondre-sortir-assortir-ressortir-intransitif-ou-transitif-indirect-quelquefois-qu-97031180.html …

 

Le passé ne se modifie pas ; mais on peut améliorer le présent si tant est qu'on le veuille.

http://mamiehiou.over-blog.com/article-si-tant-est-que-indicatif-subjonctif-ou-conditionnel-quel-mode-choisir-79964845.html …

 

Péché d'orgueil - Je connais quelqu'un qui m'a dit que s'il avait le pouvoir de changer quelque chose à son passé, il ne le changerait pas d'un iota.

 

MAI 2015

De l'amour

Ô prodige ! Sublime brûlure ! Douceur ineffable ! Euphorie fulgurante ! Séisme cérébral où se révèlent ce qui est possible et son contraire !

 

[… ] tout désir est une illusion, mais les choses sont ainsi disposées qu'on ne voit l'inanité du désir qu'après qu'il est assouvi. E. Renan

 

Il est bon de passer son temps à des choses futiles ; et pourtant la vie est si courte qu'il vaudrait mieux songer à ce qui est important. Le problème est de savoir ce qui est important.

 

"La gastronomie fait trembler d'intelligence nos narines." Charles Monselet, 1825-1888. gastronome, épicurien, journaliste.

 

Visconti, Th. Mann, Mahler, le mythe de Faust et celui de Ganymède, un cocktail détonant pour un chef-d'oeuvre, Mort à Venise.

 

UNE LETTRE : Le e muet [ә], caduc, instable, féminin, sombre, non transcrit phonétiquement en syllabe finale (ex : femme [fam] ), schwa.

 

L'espéranto, le volapük, l'interlingua, l'ido, le slovio, sont des langues construites de toutes pièces pour faciliter la communication.

 

La femme est en effet le potage de l’homme ;

Et quand un homme voit d’autres hommes parfois,

Qui veulent dans sa soupe aller tremper leurs doigts,

Il en montre aussitôt une colère extrême.

[Molière, L'École des femmes. II, 3]

 

Lapalissade

La langue d'Ésope nous donne le meilleur comme le pire.

 

Twitter, un exutoire pour les esprits enfiellés. Tant de haine éructée et retweetée avec complaisance. Une thérapie par le libelle ?

 

Zénobie, ô reine de Palmyre, toi qui [honoras dans les temples de ta capitale les divinités de toutes les nations*] pleureras-tu ? [*d'après Amin Maalouf]

 

Une réforme de l'orthographe qui en enquiquine plus d'un. http://mamiehiou.over-blog.com/2015/03/reforme-de-l-orthographe-l-orthographe-recommandee-aux-enseignants.html … Voir aussi les commentaires à la suite de l'article

 

Tout le monde ne sait pas que rester silencieux devant les insultes est une façon de rester digne.

 

Il existe des hommes et des femmes de sang-froid comme des poissons à sang chaud. http://ici.radio-canada.ca/nouvelles/science/2015/05/17/001-decouverte-opah-poisson-sang-chaud.shtml …

 

Bien des éléments insoupçonnés de notre propre langue se révèlent quand on en apprend une autre.

 

Il vaut mieux se perdre dans la passion que de perdre sa passion. Saint Augustin 354-430

 

A chaque instant, nous cherchons des solutions. C'est cela vivre.
Ne nous acharnons pas désespérément sur ce que nous ne pouvons résoudre.


Prenons garde de ne pas nous assoter de passions qui peuvent nous perdre.

 

 

 AVRIL 2015

Amoureux de littérature, avez-vous jamais feuilleté un magazine Lire ? Devrais-je vous mettre l'eau à la bouche ?

Les magazines LIRE de 2015 (suite)

Et bien d'autres encore.

 

LES MOTS
On les aime, on les hait, on les massacre, on les trahit.
Et ne me parlez pas de la novlangue !

LES MOTS
 

On clique dans Le Littré sur : "Recherche - Une requête vide propose un mot au hasard."
Dictionnaire Littré en ligne
Et l'on découvre des mots.
 

Êtes-vous sûr de savoir compter les syllabes d'un vers sans vous tromper ?
Pas toujours facile !

Versification. Comment faut-il compter les pieds* (syllabes) d'un vers ?
 

Pour ne pas mourir triste, je m'administre régulièrement ma dose de rire chez Bescherelle. Cocasseries assurées !
Bescherelle ta mère


MARS 2015

Il faisait noir. Elle ne put allumer sa bougie : il avait vendu la mèche.


Comment eût-il pu l'aimer puisque nul ne la trouvait aimable ?

"Je t'aime à la folie !" lui cria-t-il.

Elle comprit alors qu'il était fou.


Le citoyen lamba a une inconscience aiguë des dangers qui le menacent.

 

Combien de millions d'années faudra-t-il encore attendre pour que l'homme, devenu sage, renonce à vouloir anéantir son semblable ?

 

Certains croient que le français est plus difficile que les autres langues. Ne serait-ce pas une idée reçue ?

http://mamiehiou.over-blog.com/mais-pourquoi-la-langue-fran%C3%A7aise-est-elle-si-compliquée


Si vous dites à quelqu'un qu'il est nul, il sera nul. Avis aux enseignants, aux parents, etc.!

http://www.france2.fr/emissions/les-pouvoirs-extraordinaires-du-corps-humain …


Non, les garçons ne sont pas meilleurs en math que les filles ; a priori à dénoncer.

http://www.france2.fr/emissions/les-pouvoirs-extraordinaires-du-corps-humain …


"La Femme naît libre et demeure égale à l'homme en droits." Déclaration des droits de la femme [...] Olympe de Gouges, guillotinée en 1793.


Dans sa nouvelle Eureka (1848) Edgar Poe explique, bien avant les scientifiques, le paradoxe de la lune noire.

http://www.astropolis.fr/espace-culture/foire-aux-questions/Pourquoi-la-nuit-est-elle-noire.html#paradoxe …


"N'est-il pas honteux que les fanatiques aient du zèle et que les sages n'en n'aient pas ?" Voltaire

LIRE de mars 2015 http://mamiehiou.over-blog.com/2014/12/les-magazines-lire-de-2005-a-2014.html …

 

Enrichissons votre vocabulaire. Lisons les dictionnaires comme des romans ! http://mamiehiou.over-blog.com/article-du-plaisir-de-la-lecture-des-dictionnaires-114814141.html …


"La connaissance des mots conduit à la connaissance des choses." Platon 

 
FEVRIER 2015

Il suffit d'un mot pour faire plaisir. Cherchons le mot.

 

Saint-Valentin - Quand on pense que certains n'ont jamais ni baisers ni mots tendres, c'est à pleurer.

 

"Il devrait y avoir des conditions pour vérifier qu'on peut être parents." Detachment, un film de Tony Kaye avec Adrien Brody.


JANVIER 2015

On ne peut défaire ce qui est fait ; mais on peut demander pardon.

 

« Tout le monde ne peut pas faire la différence entre le bien et le mal.

C'est vrai ça ? »

 

La vérité, dites-moi, mais où est donc la vérité ?

http://mamiehiou.over-blog.com/article-la-verite-toute-la-verite-rien-que-la-verite-113380584.html …

 

> Retour au début de l'article

  Accueil

> Récapitulation de mes sentences & de mes truismes

> Tous les articles du blog

 

Quelques-unes de mes pensées depuis mai 2013 - Récapitulation

2015 - 2016 - 2017 Sentences et truismes de mamiehiou (6) ci-dessus

d'avril à décembre 2014  93 Sentences et truismes de mamiehiou (5)

janvier, février et mars 2014 37 Sentences et truismes de mamiehiou (4)

novembre et décembre 2013  41 Sentences et truismes de mamiehiou (3)

août, septembre et octobre 2013  79 Sentences et truismes de mamiehiou (2)

mai, juin et juillet 2013 104 Sentences et truismes (1)

 

> Retour au début de l'article

 

Partager cet article
Repost0
14 novembre 2017 2 14 /11 /novembre /2017 11:48

 ACCUEIL & SOMMAIRE

LE FRANÇAIS DANS TOUS SES ÉTATS

Tous les QUIZ

Articles classés par catégories (tags)

Tous les articles du blog

 

Nombreux sont les mots formés avec le suffixe péjoratif -ARD

Retrouvez des adjectifs et des substantifs qui se terminent par -ARD pour compléter les phrases à trous suivantes.

Vous trouverez dans cet exercice des mots familiers et même quelques mots d'argot.

 

QUIZ 141

 

1 Saviez-vous, mon cher Grégoire, que Léonard de Vinci, Érasme, Alexandre Dumas fils et Guillaume Apollinaire étaient des .......... ? Des .......... célèbres, certes, mais des .......... quand même. Vous-même, cela dit sans vous vexer, n'êtes-vous pas le fils de la maîtresse de votre père ?

 

2 Je t'ai demandé d'apprendre ta leçon et tu ne t'es pas encore mis au travail ! Mais que tu es têtu, Charlot ! Petit .......... ! Tu rechignes ? Crois-tu vraiment que la vie soit un lit de roses ?

 

3 Le ..........1 avait oublié de chausser ses lunettes et il n'y voyait goutte. Je programmai de lui chouraver quelques écus sonnants et trébuchants. Mais quel ..........2 de les avoir laissés bien en vue sur sa commode !

2mot vulgaire

 

4 Tanguy, mon .......... de fils aura bientôt 32 ans. J'en arrive à douter qu'il obtienne un jour son doctorat.

 

5 Voyons, Célestin ! À voir ta vie de débauché, à entendre tes propos grivois j'en arrive à ne plus supporter ton côté .......... .

 

6 Ça lui pendait au nez : trop de délits ont fait de lui un .......... . Son geôlier l'a à l'oeil.

 

7 J'ai trop fait la fête hier chez Philibert ; ce matin, je me sens tout .......... et je n'ai plus les yeux en face des trous.

 

8 ..........1, ..........2, ..........3, c'est aujourd'hui ce que je suis devenu, après avoir travaillé comme un abruti, je soigne ma flémingite aiguë, et croyez-moi, j'en suis fort aise.

 

9 Je n'ai plus rien à faire et je suis .......... . Ne venez surtout pas me demander quoi que ce soit.

 

10 Je suis en paix aujourd'hui. Je n'ai aucun désir de faire subir le centième de ce que m'infligea Talaat, mon ennemi juré qui fut perfide par instinct et cruel par penchant. Je n'ai pas l'esprit .......... .

 

11 Houlà qu'il a peur, mon petit agneau ! Croit-il encore que le grand méchant loup va le dévorer ? Quel ..........1 ! Quel ..........2 ! Mais alors quel ..........3 !

 

12 Je n'ai nulle envie de prendre quelque risque que ce soit. Je reste chez moi et je me moque bien qu'on me traite de .......... .

 

13 Les .......... de Napoléon se plaignaient de leurs conditions de vie, ce qui ne les empêchait pas d'aller au casse-pipe.

 

Les phrases sont complétées ci-dessous.

Pour moi, c'était facile. Évidemment !

 

1 bâtard

Saviez-vous, mon cher Grégoire, que Léonard de Vinci, Érasme, Alexandre Dumas fils et Guillaume Apollinaire étaient des bâtards ? Des bâtards célèbres, certes, mais des bâtards quand même. Vous-même, cela dit sans vous vexer, n'êtes-vous pas le fils de la maîtresse de votre père ?

 

2 cabochard

Je t'ai demandé d'apprendre ta leçon et tu ne t'es pas encore mis au travail ! Mais que tu es têtu, Charlot ! Petit cabochard ! Tu rechignes ? Crois-tu vraiment que la vie soit un lit de roses ?

 

3 binoclard1, connard2 (conard)

Le binoclard avait oublié de chausser ses lunettes et il n'y voyait goutte. Je programmai de lui chouraver quelques écus sonnants et trébuchants. Quel connard de les avoir laissés bien en vue sur sa commode !

 

4 thésard

Mon thésard de fils aura bientôt 32 ans. J'en arrive à douter qu'il obtienne un jour son doctorat.

 

5 paillard

Célestin ! À voir ta vie de débauché, à entendre tes propos grivois j'en arrive à ne plus supporter ton côté paillard.

 

6 taulard (ou tôlard)

Ça lui pendait au nez : trop de délits ont fait de lui un taulard (ou tôlard). Son geôlier l'a à l'oeil.

 

7 vasouillard

J'ai trop fait la fête hier chez Philibert ; ce matin, je me sens tout vasouillard et je n'ai plus les yeux en face des trous.

 

8 Cossard1, flemmard2, cagnard3

Cossard, flemmard, cagnard, c'est aujourd'hui ce que je suis devenu, après avoir travaillé comme un abruti, je soigne ma flémingite aiguë, et croyez-moi, j'en suis fort aise.

 

9 peinard

Je n'ai plus rien à faire et je suis peinard. Ne venez surtout pas me demander quoi que ce soit.

 

10 revanchard

Je suis en paix. Je n'ai aucun désir de faire subir le centième de ce que m'infligea Talaat, mon ennemi juré qui fut "perfide par instinct et cruel par penchant". Je n'ai pas l'esprit revanchard.

 

11 froussard1, couard2, trouillard3

Houlà qu'il a peur, mon petit agneau ! Croit-il encore que le grand méchant loup va le dévorer ? Quel froussard ! Quel couard ! Mais alors quel trouillard !

 

12 pantouflard

Je n'ai nulle envie de prendre quelque risque que ce soit. Je reste chez moi et je me moque bien qu'on me traite de pantouflard.

 

13 grognard

Les grognards de Napoléon se plaignaient de leurs conditions de vie, ce qui ne les empêchait pas d'aller au casse-pipe.

 

Le suffixe -ARD n'a pas toujours un sens péjoratif.

Pour en savoir plus, lisez l'article du Cnrtl : Banlieusard 2°substantif

> http://www.cnrtl.fr/definition/banlieusard

 

Aude propose un ajout à l'article :

 

Ça lui pendait au nez : trop de délits ont fait de lui un taulard. Son geôlier l'a à l'oeil. Il est bon pour 20 ans de.......... .
Célestin ! Jamais un soir à la maison : tu es un vrai .......... . À voir ta vie de débauché, à entendre tes propos grivois j'en arrive à ne plus supporter ton côté .......... . 
J'ai trop fait la fête hier chez Philibert ; ce matin, je me sens tout vasouillard, j'ai le teint .......... et je n'ai plus les yeux en face des trous.

 

 

Trous comblés :

Ça lui pendait au nez : trop de délits ont fait de lui un taulard. Son geôlier l'a à l'oeil. Il est bon pour 20 ans de mitard.
Célestin ! Jamais un soir à la maison : tu es un vrai fêtard . À voir ta vie de débauché, à entendre tes propos grivois j'en arrive à ne plus supporter ton côté paillard
J'ai trop fait la fête hier chez Philibert ; ce matin, je me sens tout vasouillard, j'ai le teint blafard et je n'ai plus les yeux en face des trous.

 

Voir aussi

Les suffixes -ABLE et -IBLE - QUIZ

Les différents sens du suffixe -AILLE - QUIZ 

Les suffixes nominaux -té, -eté, et -ité - QUIZ

La Dérivation - Les suffixes - Quiz "Jo le rebelle"

 

ACCUEIL & SOMMAIRE

LE FRANÇAIS DANS TOUS SES ÉTATS

Tous les QUIZ

Articles classés par catégories (tags)

Tous les articles du blog

Partager cet article
Repost0
12 novembre 2017 7 12 /11 /novembre /2017 18:07

LE FRANÇAIS DANS TOUS SES ÉTATS

Tous les QUIZ

ACCUEIL & SOMMAIRE

Articles classés par catégories (tags)

Tous les articles du blog

 

Voici onze mots à décrypter et à placer judicieusement là où ils doivent être. Je suis bien sûre que vous en reconnaîtrez quelques-uns et vous pousserez un "ouf" de soulagement.

"Ma foi," vous direz-vous, "je ne suis pas aussi ignorant que j'avais pensé !"

Le plus dur, je vous l'assure, sera de vous souvenir des autres.

Au travail !

Kirsch Kyllose Kyrielle Karma Kikou

Khôl Kalepomentaneïnomineïologie

Kenavo Kynodesme Kaolin Kibboutz

 

 1

Les athlètes de la Grèce antique, qui concouraient nus dans les jeux sportifs, n'aimaient pas montrer leur gland, aussi portaient-ils des .......... fixé(e)s à la base du pénis.

Kirsch Kyllose Kyrielle Karma Kikou

Khôl Kalepomentaneïnomineïologie

Kenavo Kynodesme Kaolin Kibboutz

2

Je crois bien que tu as abusé du/de la .......... à te voir tituber et louvoyer de droite à gauche.

Kirsch Kyllose Kyrielle Karma Kikou

Khôl Kalepomentaneïnomineïologie

Kenavo Kynodesme Kaolin Kibboutz

3

Je ne te comprends plus et je dirais que tu es un vrai .......... à te voir abuser tes abréviations dans tes SMS.

Kirsch Kyllose Kyrielle Karma Kikou

Khôl Kalepomentaneïnomineïologie

Kenavo Kynodesme Kaolin Kibboutz

 

4

La collectivisation a inventé les .......... en Israël. Le fruit du travail est réparti équitablement entre les villageois.

Kirsch Kyllose Kyrielle Karma Kikou

Khôl Kalepomentaneïnomineïologie

Kenavo Kynodesme Kaolin Kibboutz

5

.........., en breton "Au revoir ! ", "À bientôt !"

Kirsch Kyllose Kyrielle Karma Kikou

Khôl Kalepomentaneïnomineïologie

Kenavo Kynodesme Kaolin Kibboutz

6

Dans certaines religions orientales, chaque être est responsable de son/sa .......... . Tout acte est censé avoir des conséquences sur les différentes vies d'un individu.

Kirsch Kyllose Kyrielle Karma Kikou

Khôl Kalepomentaneïnomineïologie

Kenavo Kynodesme Kaolin Kibboutz

7

Je succombai au charme de son regard lancé par ses yeux rehaussés de .......... .

Kirsch Kyllose Kyrielle Karma Kikou

Khôl Kalepomentaneïnomineïologie

Kenavo Kynodesme Kaolin Kibboutz

8

C'est en Chine qu'on utilisa la première fois le/la .......... pour la fabrication de la porcelaine.

Kirsch Kyllose Kyrielle Karma Kikou

Khôl Kalepomentaneïnomineïologie

Kenavo Kynodesme Kaolin Kibboutz

 

9

Vous m'avez agoni d'un/une .......... d'injures alors que je n'avais rien fait qui vous mette en colère.

 

Kirsch Kyllose Kyrielle Karma Kikou

Khôl Kalepomentaneïnomineïologie

Kenavo Kynodesme Kaolin Kibboutz

 

10

Talleyrand fut surnommé "le Diable boiteux" en raison d'un/une .......... . Cynique, corrompu et doué d'une intelligence supérieure, il eut une carrière politique tout à fait exceptionnelle.

 

Kirsch Kyllose Kyrielle Karma Kikou

Khôl Kalepomentaneïnomineïologie

Kenavo Kynodesme Kaolin Kibboutz

 

11

Le/la .......... est l'art de donner des noms difficiles à mémoriser.

 

Kirsch Kyllose Kyrielle Karma Kikou

Khôl Kalepomentaneïnomineïologie

Kenavo Kynodesme Kaolin Kibboutz

 

Voici les mots placés dans leurs trous respectifs !

 

1 Kynodesme, nom masculin

Les athlètes de la Grèce antique, qui concouraient nus dans les jeux sportifs, n'aimaient pas montrer leur gland, aussi portaient-ils des kynodesmes fixés à la base du pénis.

Fine bande de cuir portée par les athlètes de la Grèce antique autour de leur prépuce (qu'ils nommaient posthe). Le kynodesme était solidement fixé à l’akroposthion, c’est-à-dire à l’extrémité du prépuce, ainsi qu'à la taille. (Cf. Le Garde-mots)

 

2 Kirsch, nom masculin

Je crois bien que tu as abusé du kirsch à te voir tituber et louvoyer de droite à gauche.

Eau-de-vie de cerise ou de merise

 

3 Kikou, nom masculin

Je ne te comprends plus et je dirais que tu es un vrai kikou à te voir abuser des abréviations dans tes SMS.

Sur les supports électroniques, interjection signifiant "Salut !".

Adolescent usant et abusant des abréviations dans ses SMS

 

4 Kibboutz, nom masculin

La collectivisation a inventé les kibboutz en Israël. Le fruit du travail est réparti équitablement entre les villageois.

Assemblée d'Israëliens vivant selon les principes socialistes.

 

5 Kenavo, interjection

En breton "Au revoir ! ", "À bientôt !"

Régionalisme

 

6 Karman ou karma , nom masculin  

Dans certaines religions orientales, chaque être est responsable de son karma. Tout acte (karma) est censé avoir des conséquences sur les différentes vies d'un individu.

 

7 Khôl, kohol ou kohl, nom masculin

Je succombai au charme de son regard lancé par ses yeux rehaussés de khôl.

Fard de couleur noire utilisé dans le maquillage des yeux particulièrement par les femmes orientales.

 

8 Kaolin, nom masculin

Argile blanche. C'est en Chine qu'on utilisa la première fois le kaolin pour la fabrication de la porcelaine.

 

9 Kyrielle, nom féminin

Vous m'avez agoni d'une kyrielle d'injures alors que je n'avais rien fait qui vous mette en colère.

Vient de Kyrie Eleison, "Seigneur, prends pitié" répété plusieurs fois au début de la messe.

 

10 Kyllose, nom féminin

Talleyrand fut surnommé "le Diable boiteux" en raison d'une kyllose, d'un pied-bot. Cynique, corrompu et d'une intelligence supérieure, il eut une carrière politique tout à fait exceptionnelle.

 

11 Kalepomentaneïnomineïologie, nom féminin

C'est l'art de donner des noms difficiles à mémoriser.

 

C'était le QUIZ 140

 

Et si vous ne les avez pas déjà faits,

reportez-vous aux quiz du même acabit :

 

> Trouvez des mots qui commencent par A – QUIZ

> Trouvez des mots qui commencent par B – QUIZ

> Trouvez des mots qui commencent par C – QUIZ

> Trouvez des mots qui commencent par D – QUIZ

> Trouvez des mots qui commencent par E – QUIZ

> Trouvez des mots qui commencent par F – QUIZ

> Trouvez des mots qui commencent par G – QUIZ

> Trouvez des mots qui commencent par H – QUIZ

> Trouvez des mots qui commencent par I – QUIZ

> Trouvez des mots qui commencent par J – QUIZ

 

LE FRANÇAIS DANS TOUS SES ÉTATS

Tous les QUIZ

ACCUEIL & SOMMAIRE

Articles classés par catégories (tags)

Tous les articles du blog

Partager cet article
Repost0
10 novembre 2017 5 10 /11 /novembre /2017 15:01

ACCUEIL & SOMMAIRE

Articles classés par catégories (tags)

Tous les articles du blog

 

Quelques mots historiques que j'ai glanés ici et là et que vous avez peut-être retenus.

...........................................

Vae Victis ! > Malheur aux vaincus !
Le chef gaulois Brennos ayant mis à sac la ville de Rome.
Cf. L'épisode des Oies du Capitole. (390 av. J.C.)

Cette expression s'emploie pour rappeler que le vaincu est à la merci du vainqueur.

...........................................

Souviens-toi du vase de Soisson !

Clovis (465 - 511) fendant la tête au soldat qui avait brisé le vase de Soissons.

Dieu de Clotilde, si tu me donnes la victoire, je me ferai chrétien.

à la bataille de Tolbiac

...........................................

Vox populi, vox Dei - Voix du peuple, voix de Dieu

Alcuin (735 - 804) L'un des principaux amis et conseillers de Charlemagne, selon Eginhard, « l'homme le plus savant de son temps ».

...........................................

Tuez-les tous, Dieu reconnaîtra les siens !

Amalric (Abbé de Citeaux) lors de la croisade contre les Albigeois (1209)

...........................................

À cœur vaillant, rien d'impossible.

Jacques Cœur (1395 - 1456)

...........................................

Entrez hardiment parmi les Anglais!

Jeanne d'Arc (1412 - 1431) lors du siège d'Orléans.

De l'amour ou de la haine que Dieu a pour les Anglais, je n'en sais rien, mais je sais bien qu'ils seront tous boutés hors de France, excepté ceux qui y périront.

À son procès :

- Pourquoi votre étendard fut-il plus porté en l'église de Reims, au sacre, que les étendards des autres capitaines ?

Réponse de Jeanne :

- Il avait été à la peine, c'était bien raison qu'il fût à l'honneur.

- Savez-vous être en la grâce de Dieu ?

Réponse de Jeanne :

- Si je n’y suis, Dieu m’y mette; et, si j’y suis, Dieu m’y tienne !

...........................................

Père, gardez-vous à droite, père, gardez-vous à gauche !

Philippe le Hardi (1342 - 1404) à son père Jean II le Bon au cours de la bataille de Poitiers de 1356

...........................................

Qui m'aime me suive !

Philippe VI (1293 - 1350) à la bataille de Cassel contre les Flamands.

...........................................

Il n'y a point de place faible, là où il y a des gens de cœur.

Pierre Terrail Bayard, seigneur de Bayard, plus connu sous le nom de Bayard ou du chevalier Bayard, dit le Chevalier sans peur et sans reproches (1476 - 1524).

...........................................

Ma messe, la voici ! c'est la Bible, et je n'en veux pas d'autre.

Jean Calvin (1509 – 1564) Pasteur de la Réforme protestante du XVIe siècle, à l'origine du calvinisme.

...........................................

Tuez-les, mais tuez-les tous pour qu'il n'en reste pas un pour me le reprocher.

Charles IX (1550 - 1574) Lors du massacre de la Saint-Barthélemy (1572)

...........................................

Qu'au moins, il me laisse mourir tranquille.

Colbert (1619 - 1683) sur son lit de mort, évoquant Louis XIV.

...........................................

Il n'y a que le premier pas qui coûte.

Madame du Deffand (1697 - 1780)

http://www.leparisien.fr/espace-premium/air-du-temps/il-n-y-a-que-le-premier-pas-qui-coute-15-07-2013-2983285.php

...........................................

Tout est perdu, fors l'honneur.

François Ier (1494 - 1547) Billet adressé à sa mère après sa capture par Charles Quint.

Souvent femme varie

Bien fol est qui s'y fie

François Ier aurait écrit ces deux vers, à l'aide d'un couteau, sur la vitre d'une fenêtre du château de Chambord.

...........................................

Qu'il est grand, plus grand encore mort que vivant !

Henri III (1551 - 1589) sur le duc de Guise, son plus puissant ennemi.

...........................................

Ralliez vous à mon panache blanc !

Henri IV (1553 - 1610) avant la bataille qu'il allait livrer aux troupes de la Ligue commandées par le duc de Mayenne.

Paris vaut bien une messe

lors de sa conversion au catholicisme qui lui permit d'accéder enfin au trône de France.

Je veux que chaque laboureur de mon royaume puisse mettre la poule au pot le dimanche.

...........................................

Labourage et pâturage sont les deux mamelles de la France.

Sully (1560 - 1641)

Maximilien de Béthune, duc de Sully, ministre de Henri IV.

...........................................

C'est une chose étrange que la légèreté des Français.

Louis XIII (1601 - 1643)

...........................................

Avec deux lignes de l'écriture d'un homme, on peut faire le procès du plus innocent.

Richelieu (1585 - 1642)

...........................................

L'État, c'est moi !

Louis XIV (1638 - 1715)

La plus éclatante victoire coûte toujours trop cher, quand il faut la payer du sang de ses sujets.

Lettre écrite pour le dauphin

Ultima ratio regum - Le dernier argument des rois

Gravé sur les canons de son armée

...........................................

Le sang de nos ennemis est toujours le sang des hommes. La vraie gloire, c'est de l'épargner.

Louis XV (1710 - 1794) à son fils, le soir de la bataille de Fontenoy, pour tempérer sa joie.

La marquise n'aura pas beau temps pour son voyage

Voyant le mauvais temps lorsque le cercueil de la marquise de Pompadour quittait Versailles pour Paris.

...........................................

Qu'ils chantent, pourvu qu'ils payent !

Le Cardinal de Mazarin (1602 – 1661)

Au sujet des moqueries dont il faisait l'objet.

...........................................

C'est bien taillé, mon fils ; maintenant il faut coudre.

Catherine de Médicis (1519 - 1589) s'adressant à son fils Henri III après la mort du duc de Guise.

...........................................

Messieurs les Anglais, tirez les premiers !

Le Comte d'Anterroche (1705 - 1785) lors de la bataille de Fontenoy.

...........................................

Après nous le déluge !

Madame de Pompadour (1721 - 1764)

Phrase prononcée au cours d’une fête par la marquise de Pompadour après avoir appris la nouvelle d’une défaite des troupes françaises.

...........................................

C'est une révolte?

Non, sire, c'est une révolution

Duc de La Rochefoucauld-Liancourt (1747-1827)

à Louis XVI

...........................................

La femme a le droit de monter sur l'échafaud ; elle doit avoir également celui de monter à la Tribune.
Marie Gouge dite Olympe de Gouges, l'une des pionnières du féminisme français, guillotinée à Paris le 3 novembre 1793.

...........................................

L'exactitude est la politesse des rois.

Louis XVIII (1755 - 1824)

...........................................

Je tremble, mais c'est de froid

Bailly, Jean-Sylvain (1736 - 1793) sur l'échafaud avant d'être guillotiné

...........................................

Merde !

Pierre de Cambronne (1770 - 1842) répondant à un régiment anglais à la bataille de Waterloo.

La garde meurt mais ne se rend pas ! Phrase qui lui est attribuée.

...........................................

Après le pain, l'éducation est le premier besoin d'un peuple.

Danton, Georges Jacques (1759 - 1794)

Appelant les citoyens aux armes :

De l'audace, encore de l'audace, toujours de l'audace !

Bah, est-ce qu'on emporte sa patrie à la semelle de ses souliers ?

S'adressant au bourreau sur l'échafaud :

Tu montreras ma tête au peuple, elle en vaut bien la peine.

...........................................

Soldats, ils sont six mille, vous êtes trois cents. La partie est donc égale. Regardez-les en face et tirez juste.

Nicolas Changarnier (1793 - 1877) Première expédition de Constantine.

...........................................

Il ne faut pas être plus royaliste que le roi.

Chateaubriand, François René de (1768 - 1848)

Le vice appuyé sur le bras du crime

évoquant Monsieur de Talleyrand soutenu par Monsieur Fouché.

 ...........................................

Ni Dieu, ni maître (devise anarchique)

Blanqui, Louis-Auguste (1805 - 1881)

...........................................

La guerre! C'est une chose trop grave pour la confier à des militaires.

Georges Clemenceau (1841 - 1929)

...........................................

Périsse les colonies plutôt qu'un principe.

Pierre-Samuel Dupont de Nemours (1739 – 1817)

Discours à l'assemblée constituante pour la défense de l'acte d'abolition de l'esclavage

...........................................

J'y suis, j'y reste

Mac-Mahon, Edme Patrice Maurice de (1808 - 1893)

lors du siège de Sébastopol (guerre de Crimée)

Que d'eau! Que d'eau!

commentant la crue de la Garonne à Toulouse

...........................................

Pour enchaîner les peuples, on commence par les endormir.

Marat, Jean-Paul (1743 - 1793)

C'est par la violence, qu'on doit établir la liberté.

L'Ami du Peuple

...........................................

Allez dire à ceux qui vous envoient que nous sommes ici par la volonté nationale et que nous n'en sortirons que par la puissance des baïonnettes !

Mirabeau (1749 - 1791)

...........................................

Soldats, songez que, du haut des ces pyramides, quarante siècles vous contemplent !

Napoléon Ier (1769 - 1821)

au cours de la bataille des Pyramides (campagne d'Egypte)

Soldats, je suis content de vous !

après la bataille d'Austerlitz

C'est de la merde dans un bas de soie

évoquant Talleyrand

Impossible n'est pas français

Quand on veut on peut, quand on peut on doit.

...........................................

Quand la France aura fait entendre sa voix souveraine, il faudra se soumettre ou se démettre.

Léon Gambetta (1838 - 1882) Discours à l'assemblée 1877

...........................................

Accepter l'idée d'une défaite, c'est être vaincu.

Ferdinand Foch (Maréchal) (1851 - 1929)

Ne me dites pas que ce problème est difficile. S'il n'était pas difficile, ce ne serait pas un problème.

...........................................

C'est une révolte?

Non, sire, c'est une révolution

Duc de La Rochefoucauld-Liancourt (1747 - 1827)

à Louis XVI

...........................................

L'exactitude est la politesse des rois.

Louis XVIII (1755 - 1824)

...........................................

Pour enchaîner les peuples, on commence par les endormir.

Marat, Jean-Paul (1743 - 1793)

C'est par la violence, qu'on doit établir la liberté.

L'Ami du Peuple

...........................................

Allez dire à ceux qui vous envoient que nous sommes ici par la volonté nationale et que nous n'en sortirons que par la puissance des baïonnettes.

Mirabeau (1749 - 1791)

...........................................

La mort est le commencement de l'immortalité.

Robespierre, Maximilien de (1758 - 1794)

...........................................

Si j'avance, suivez-moi ; si je meurs, vengez-moi ; si je recule, tuez-moi !

La Rochejaquelein (1772 - 1794)

...........................................

Ô liberté, que de crimes on commet en ton nom !

Mme Roland, Manon

...........................................

Qu'est ce que le Tiers État ? Tout. Qu'a-t-il été jusqu'à présent dans l'ordre politique ? Rien. Que demande-t-il ? À être quelque chose.

Emmanuel Joseph Sieyès (1748 - 1836)

...........................................

Voilà le commencement de la fin

Talleyrand, Charles Maurice de (1754 - 1838)

La parole a été donnée à l'homme pour déguiser sa pensée

...........................................

Soldats, songez que, du haut des ces pyramides, quarante siècles vous contemplent !

Napoléon Ier (1769 - 1821)

au cours de la bataille des Pyramides (campagne d'Egypte)

Soldats, je suis content de vous!

après la bataille d'Austerlitz

C'est de la merde dans un bas de soie

évoquant Talleyrand

Impossible n'est pas français

Il déclara à l'un de ses généraux : Ce n'est pas possible, m'écrivez-vous; cela n'est pas français

Je sais, quand il le faut, quitter la peau du lion pour prendre celle du renard.

Du sublime au ridicule il n'y a qu'un pas.

Il n'y a que deux puissances au monde, le sabre et l'esprit : à la longue, le sabre est toujours vaincu par l'esprit.

Je ne tiens pas la couronne de mes pères mais de la volonté de la nation qui me l'a donnée.

L'art d'être tantôt très audacieux et tantôt très prudent est l'art de réussir.

La mort n'est rien, mais vivre vaincu et sans gloire, c'est mourir tous les jours.

Quand on veut on peut, quand on peut on doit.

Le boulet qui doit me tuer n'est pas encore fondu.

au cours de la campagne de France.

...........................................

Venez voir comment meurt un maréchal de France !

Le Maréchal Ney, Michel (1769 - 1815)

lors de la bataille de Waterloo

Je ramènerai l'usurpateur dans une cage de fer.

pendant les Cent Jours, il se propose de capturer Napoléon

Je suis Français, je veux mourir Français.

lors de son procès, on prétexta qu'il n'était pas français car son village Sarrelouis avait été cédé à la Prusse.

Soldat, droit au coeur!

juste avant d'être fusillé

...........................................

Debout les morts !

Jacques Péricard, de son vrai nom Joseph Péricard, né le 17 décembre 1876 à Saint-Florentin .

en 1915 s'adressant aux poilus harassés de fatigue

D'abord adjudant, il est nommé sous-lieutenant le 24 mai 1915, pour sa bravoure au Bois-Brûlé.

...........................................

La vérité est en marche ; rien ne peut plus l'arrêter.

Émile Zola (1840 - 1902)

sur la révision du procès Dreyfus

J'accuse !

dans le journal L'Aurore

...........................................

Courage, on les aura !

Philippe Pétain (1856 - 1951)

à la bataille de Verdun

...........................................

La politique du chien crevé qui suit le fil de l'eau.

André Tardieu (1876 - 1945)

à Aristide Briand

...........................................

La modestie doit être la réaction naturelle de l'homme qui reçoit les acclamations que lui ont valu le sang versé par ses subordonnés et le sacrifice de ses amis.

Dwight Eisenhower

Allocution au Guild-hall - Londres 1945

...........................................

La France a perdu une bataille, mais la France n'a pas perdu la guerre.

Charles de Gaulle (1890 - 1970)

discours du 18 juin 1940

Je vous ai compris ! discours à Alger en 1958

Paris ! Paris outragé ! Paris brisé ! Paris martyrisé ! mais Paris libéré !

Commentant la libération de Paris

La réforme oui, la chienlit, non !

Lors des évènements de mai 68

...........................................

Sous les pavés la plage

Les jeunes "révolutionnaires" de mai 68.

...........................................

Je trouve toujours choquant et blessant de s'arroger le monopole du coeur. Vous n'avez pas, Monsieur Mitterrand, le monopole du coeur.

Valéry Giscard d'Estaing

Débat télévisé, Antenne 2, 10 mai 1974.

...........................................

La démocratie, c'est aussi le droit constitutionnel de dire des bêtises.

François Mitterrand, Président élu en 1981.

...........................................

La France, ce n’est pas une ethnie, ce n’est pas une race ; la France est une communauté de valeurs.

Nicolas Sarkozy, Président élu en 2007.

...........................................

Mon adversaire, c'est le monde de la finance.

François Hollande, Président élu en 2012.

...........................................

Je crois à la cordée, il y a des hommes et des femmes qui réussissent parce qu'ils ont des talents, je veux qu'on les célèbre [. .. ] Si l'on commence à jeter des cailloux sur les premiers de cordée c'est toute la cordée qui dégringole.
Discours d'Emmanuel Macron le dimanche 15 octobre 2017 sur TF1
Emmanuel Macron, Président élu en 2017.
 

ACCUEIL & SOMMAIRE

Articles classés par catégories (tags)

Tous les articles du blog

Partager cet article
Repost0
1 novembre 2017 3 01 /11 /novembre /2017 11:30

 ACCUEIL & SOMMAIRE

Articles classés par catégories (tags)

Tous les articles du blog

Apoxobibliomanie

Mot de la langue xyloglotte, habitude de lire aux cabinets (apoksos : cabinets)

 

Je me suis longtemps adonnée à l'apoxobibliomanie à tel point que j'en oubliais l'heure. Je faisais ainsi le désespoir de ma mère que j'entendais crier à travers la porte : "Vite, sors d'ici, il va t'en coûter des hémorroïdes !"

Tout juste si je ne croyais pas faire une chose interdite, une faute morale, un manquement aux règles de la bienséance. Mais je ne pouvais résister à cette habitude, dans ce lieu discret coupé des turbulences de la vie. Mon odeur ne me gênait pas, bien au contraire, j'arrivais à la savourer tant elle m'appartenait, un parfum de miel nec pluribus impar autrement dit : à nul autre pareil.

Foin des hémorroïdes !

Je n'aurais pu rester assise, à attendre que la nature fît son oeuvre, sans rien faire d'autre, si ce n'est "pousser" quand le besoin s'en faisait sentir. J'aurais cru perdre mon temps, et je serais sortie bien avant qu'il l'eût fallu, à coup sûr.

Je vous fiche mon billet que je ne suis pas la seule apoxobibliomane au monde, à preuve les sites nombreux que l'on peut consulter sur le sujet.

 

Un texte de Titivillus vous réjouira peut-être comme il m'a réjouie > LATRINES

 

 

Alfred de Musset lui-même a écrit sur Le Petit Endroit

Vous qui venez ici dans une humble posture

De vos flancs alourdis décharger le fardeau

Veuillez, quand vous aurez soulagé la nature

Et déposé dans l’urne un modeste cadeau,

Épancher dans l’amphore un courant d’eau pure

Et sur l’autel fumant, placer pour chapiteau

Le couvercle arrondi dont l’auguste jointure

Aux parfums indiscrets doit servir de tombeau”

 

Dans un de mes Délires, j'ai déjà fait allusion à l'importance d'un cabinet dans une bibliothèque. Et ce n'est pas Jorge Luis Borgès, ni du reste Rabelais, qui y auraient trouvé à redire !

112 Délires sur une description qui met à mal la patience du lecteur - Le torche-cul de Gargantua

 

ACCUEIL & SOMMAIRE

Articles classés par catégories (tags)

Tous les articles du blog

Ajout

À peine ai-je mis en ligne mon texte que je tombe inopinément sur un article qui corrobore mon addiction. Coïncidence des plus heureuses.

Étonnant, non ?

> Respirer des pets serait bénéfique pour notre santé, oui mais…

2 novembre 2017 Didier Legrand

News Santé

 
Partager cet article
Repost0
30 octobre 2017 1 30 /10 /octobre /2017 10:29

 ACCUEIL & SOMMAIRE

Articles classés par catégories (tags)

Tous les articles du blog

Ne pas confondre FORT FOR FORS et FORE

FORT(E), adjectif

Qui est doué d'une grande force.

Il est fort comme un Turc. Il est fort comme un boeuf.

Le sexe fort et le sexe faible. (pour désigner l'homme et la femme)

La manière forte. Certains croient qu'il faut parfois user de la manière forte pour se faire obéir.

Vous êtes trop fort ! (trop astucieux, trop intelligent)

Ce café est trop fort, je ne peux pas le boire.

Il est fort en thème.

.....................................................................

FOR substantif masculin

Tribunal et par extension compétence juridictionnelle.

Le for intérieur ou le for de la conscience, le jugement de sa propre conscience.

Locutions adverbiales : dans son for intérieur, en son for intérieur, dans sa conscience, au fond de soi.

Je lui mentis, mais ce faisant, je souffrais dans mon for intérieur.

.....................................................................

Un FORT

Bâtiment militaire conçu pour se défendre.

Il est sorti au plus fort de la tempête. Quel imprudent !

Le sanglier traqué s'est réfugié dans son fort, dans sa bauge.

Les forts désignaient les employés devant porter de lourdes charges durant leur travail. Le fort des Halles avait une stature impressionnante.

.....................................................................

FORE du verbe forer

Creuser le sol pour faire un trou.

Je fore, tu fores, il fore, etc.

Je vais forer un puits dans mon jardin, histoire de voir si je trouve du pétrole.

.....................................................................

FORS, préposition,

terme vieilli, hors, hormis, excepté.

Tout est perdu, fors l'honneur. Mot attribué à François 1er.

 

 

Ne pas confondre HORS et OR

HORS

préposition qui vient de l’ancien français fors.

Marque l'exclusion (du lieu, du temps...)

Hors la ville. hors barrière, hors la loi. Être un hors-la-loi

Hors saison, hors cadre, hors champ...

HORS DE, locution prépositive

Il est hors d’état de nuire.

C'est hors de proportion.

Mettre hors de cause

Être hors d’haleine, hors de danger, hors d'affaire (le malade est hors d'affaire), hors de soi (violemment agité par la colère)

Cette histoire le met hors de lui.

Tout est hors de prix.

HORS QUE, locution conjonctive

excepté que, à moins que

Pour en savoir plus > http://www.cnrtl.fr/definition/hors

.....................................................................

OR, conjonction de coordination

Les conjonctions de coordination : mais, ou, et, donc, or, ni, car.

Phrase mnémotechnique qui permet de se souvenir de la liste des sept conjonctions de coordination : Mais où est donc Ornicar ?

OR relie deux phrases ou deux sous-phrases.

Le Petit Chaperon Rouge était partie dans le bois pour rendre visite à sa grand-mère. Or ce jour-là, le loup qui se promenait par là, la vit et lui adressa la parole.

Tous les hommes sont mortels. Or Socrate est un homme. Donc Socrate est mortel. (syllogisme)

OR

- Réoriente un récit

- Contredit ce qui précède

- reprend le récit après une digression ( or donc, pour en revenir à)

.....................................................................

L'OR

Élément chimique de numéro atomique 79, de symbole Au

Le métal jaune source de toutes les convoitises.

La Ruée vers l'or de 1848 à 1856 en Californie.

Les Pommes d'or du jardin des Hespérides.

La Poule aux oeufs d'or.

Le Rameau d'or. (Wiktionnaire : branche façonnée d'or - Symbole de pureté et de sagesse - Mythologie, ce qui permet de revenir des Enfers, ce qui assure l'éternité)

La Toison d'or (Jason et les Argonautes)

Une mine d'or

Quelqu'un m'a écrit : "Votre blog est une mine d'or." C'était très gentil. Je l'ai remercié.

 

>> Récapitulation des articles : "Ne pas confondre... "

 

ACCUEIL & SOMMAIRE

Articles classés par catégories (tags)

Tous les articles du blog

Partager cet article
Repost0
28 octobre 2017 6 28 /10 /octobre /2017 09:11

 ACCUEIL & SOMMAIRE

Articles classés par catégories (tags)

Tous les articles du blog

Le Kakemphaton

Le Kakemphaton est la rencontre involontaire de sons d'où résulte un énoncé incongru, équivoque, cacophonique, ridicule ou déplaisant. Du grec kakemphatos, malsonnant. Le Garde-mots

 

J'aime manger épicé. (J'aime manger et pisser)

 

Je suis romaine hélas, puisque mon époux l'est.
Corneille, Horace, première version

Version définitive :
Je suis romaine hélas, puisqu'Horace est romain.

 

Vous me connaissez mal : la même ardeur me brûle,
Et le désir s'accroît quand
l'effet se recule.
Pierre Corneille, Polyeucte

 

Je sortirai du camp, mais quel que soit mon sort,
J'aurai montré du moins comme
un vieillard en sort.
Alphonse Dumas, Le camp des Croisés

L'attribution à Victor Hugo ou à Alexandre Dumas est une erreur.

 

J'habite à la montagne et j'aime à la vallée
Sur le sein de l'épouse, il écrasa l'époux

Attribué à Charles-Victor Prévost, Vicomte d'Arlincourt

On m'appelle à régner

 

L'amour a vaincu Loth !

Attribué à Simon-Joseph Pellegrin

 

Car ce n'est pas régner qu'être deux à régner.

Corneille, La Mort de Pompée

 

Son crâne était ouvert comme un bois qui se fend.

Sur le sein de l'épouse, il écrasa l'époux.

Victor Hugo, Souvenir de la nuit du 4


Les Kakemphatons sont à rapprocher des calembours écrits volontairement.

 

Le Calembour

Le calembour est jeu de mots fondé sur des mots se ressemblant par le son, différant par le sens, comme quand M. de Bièvre disait que le temps était bon à mettre en cage, c'est-à-dire serein (serin). Littré

 

Les silences servent la Musique comme les mots l'Art. (Faidit).

Si t'es gai, ris donc ! (Julliard)

 

et aussi

 

Énigme sous forme de calembour :Tu es ce que tu es, et moi je ne suis pas qui je suis, car c'est toi que je suis.

Je suis ce que je suis. Mais je ne suis par ce que je suis. Car si j'étais ce que je suis, je ne serais pas ce que je suis.

(Être ou suivre)

 

Mots dérivés

Calembourdier, -ière, Calembouriste, Calembouresque,

Calembourdaine raccourci en Calembredaine.

> http://www.cnrtl.fr/definition/calembour

Une calembredaine (souvent au pluriel) est un propos vain, trompeur, un peu fou, une bourde.

Les Chroniques de Maupassant, L'Esprit en France - 1881

Autrefois, on faisait en vers ces jeux plaisants ; aujourd’hui, on les fait en prose. Cela s’appelle, selon les temps, épigrammes, bons mots, traits, pointes, gauloiseries. Ils courent la ville et les salons, naissent partout, sur le boulevard comme à Montmartre. Et ceux de Montmartre valent souvent ceux du boulevard. On les imprime dans les journaux. D’un bout à l’autre de la France, ils font rire. Car nous savons rire. Pourquoi un mot plutôt qu’un autre, le rapprochement imprévu, bizarre de deux termes, de deux idées ou même de deux sons, une calembredaine quelconque, un coq-à-l’âne inattendu ouvrent-ils la vanne de notre gaieté, font-ils éclater tout d’un coup, comme une mine qui sauterait, tout Paris et toute la province ?

Pourquoi tous les Français riront-ils, alors que tous les Anglais et tous les Allemands trouveront stupide notre amusement ? Pourquoi ? Uniquement parce que nous sommes Français, que nous avons l’intelligence française, que nous possédons la charmante faculté du rire.

 

ACCUEIL & SOMMAIRE

Articles classés par catégories (tags)

Tous les articles du blog

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : LE BLOG DE MAMIEHIOU - La langue française telle qu'on l'aime  De la grammaire, des exercices divers, des dictées commentées, des histoires, des textes d'auteurs, des infos pratiques...
  • : Pour tous ceux qui aiment la langue française. Son histoire, sa grammaire et son orthographe. Des dictées commentées, des exercices ébouriffants, un florilège de textes d'auteurs, etc.
  • Contact

Mon Profil

  • mamiehiou.over-blog.com
  • J'aime trop les mots pour les garder par-devers moi - au fond de mon coeur et de mon esprit. Ils débordent de mes pensées en contes drolatiques, avec des quiz et des digressions sur la langue.
  • J'aime trop les mots pour les garder par-devers moi - au fond de mon coeur et de mon esprit. Ils débordent de mes pensées en contes drolatiques, avec des quiz et des digressions sur la langue.

Rechercher Un Mot Du Blog