Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 août 2014 5 01 /08 /août /2014 10:46

ACCUEIL

Tous les articles du blog

Ce sont eux qui t'ont menti.

Ce sont eux dont je parle.

Crois-tu que ce sont eux qui viendront ?

On veut attirer l'attention sur le sujet ou le complément.

 

Qui a mangé mes bonbons ? Ce sont eux.

La proposition donne une identification :

C'est moi, c'est toi, c'est lui, c'est elle,

c'est nous, c'est vous.

Ce sont eux, ce sont elles.

C'est eux, c'est elles, est familier. 

 

On a toujours Ce sont ceux...

Tu as invité tes copains ? Et ce sont justement ceux que j'aime bien !

Ce sont ceux-là mêmes* que je voulais revoir.

 

De même on dira : Ce sont elles, Ce sont celles.

 

Cet article reprend en partie :

C'est ou ce sont ? C'était ou c'étaient ? Etc. + QUIZ

*article connexe :

Ceux-là même ou ceux-là mêmes ? Celles-là même ou celles-là mêmes – cela même, ici même, là même, par là même, aujourd'hui même... + QUIZ

 

ACCUEIL

Tous les articles du blog

 

Partager cet article
Repost0
26 juillet 2014 6 26 /07 /juillet /2014 17:51

 ACCUEIL

>> Récapitulation des articles sur l'accord des participes passés

VU

VU est invariable lorsqu'il est placé devant un nom ou un pronom et qu'il n'est pas accompagné d'un auxiliaire.

Vu les expériences qui m'ont aguerrie en toutes circonstances, je me défends de fuir devant l'adversité.

C'est comme si l'on avait  j'ai vu...

Vu que ... = Puisque ...

Vu que vous ne m'aviez donné aucun ordre, je n'ai rien fait.

 

Même règle que VU

Participes passés invariables sans auxiliaire.

a-ci-annexé, ci-inclus, ci-joint, placé en tête de phrase ou devant le nom et considérés comme des adverbes.

b-attendu, compris, entendu, excepté, non compris, ouï, supposé, vu, y compris, placés devant un nom ou un pronom et qui ont valeur de prépositions.

c-approuvé, fait, lu, quand ils précèdent le nom ou écrits au bas d'un document .

d-étant donné, fini, mis à part, passé, quand ces participes passés sont placés en tête de phrase ou précèdent un nom ou un pronom. Mais attention au sens de la phrase.

(étant donné est toujours placé avant le nom)

e-les participes passés des locutions conjonctives attendu que, étant donné que, excepté que, supposé que...

f-On notera :

1-Vu, attendu sont toujours antéposés (placés avant)

2-L’antéposition n’est pas obligatoire pour excepté, compris (rarement antéposé), y compris, non compris.

Lorsqu'ils sont antéposés, on fait l'accord ou non.

J'ai été malheureuse toute ma vie, excepté les années où je t'ai connu.

Ou

J'ai été malheureuse toute ma vie, exceptées les années où je t'ai connu.

3-Participes invariables : vu, attendu, excepté, compris, qui se comportent comme des prépositions.

Ci-joint les notes que vous m'avez demandées.

Vous voudrez bien trouver ci-joint ces notes.

Veuillez trouver les notes ci-jointes. (adjectif placé après >accord)

Vu son infirmité, il ne pourra pas faire ce travail.

Étant donné ses références, nous lui donnerons ce poste.

Supposé (= en supposant) la véracité de son témoignage, nous prendrons en compte ses dires.

Vous apporterez vos papiers d'identité y compris votre carte de séjour. -votre carte de séjour (y) comprise.

MAIS

Il y a des cas où ces participes, même placés avant peuvent s'accorder (participes apposés) c'est le sens qui l'indique.

Vue de loin, cette mosquée domine le paysage.

> Cette mosquée, vue de loin, domine le paysage.

Certifiées par mon patron, ces recommandations me donnent toutes mes chances de retrouver un emploi.

Racontée par vous, ma biographie m'épate.

 

Ces règles reprennent en partie les paragraphes 8 et 9 de l'article :

 >> Règles de l'accord des participes passés

 

QUIZ 92

Faites l'accord ou non comme il se doit.

 

Vu , ci-annexé, ci-inclus, ci-joint, attendu, entendu, excepté, ôté, ouï, supposé, approuvé, lu, compris, y compris, non compris, étant donné, fini, mis à part...

 

vu

1-Vu que tu ne m'as pas attendue bien longtemps, je ne viendrai pas au prochain rendez-vous.

2-Vu depuis le Mont-Blanc, les étoiles me semblent beaucoup plus proches de nous.

ci-joint

3--Je t'envoie ci-joint mes photos de vacances. Elles sont noires ? C'est que j'ai eu des ennuis avec mon Nikon.

4-Veuillez trouver, monsieur, ma nouvelle ci-joint, que vous apprécierez, je veux m'en persuader.

excepté

5-Je te promets que je vais cesser de te tourmenter, excepté les jours où j'aurais envie de rire de toi.

ouï

6- Ouï les témoins peu crédibles de ce procès exaltant. Vous avez dit exaltant ? Oui, les témoins ont été ouï, ce qui veut dire qu'on a recueilli leurs dépositions ; et cela dans un silence recueilli. Mine de rien !

Faire mine de rien (familier) faire comme si de rien n'était)

ci-inclus

7-Je vous ai envoyé un colis qui contient un petit cadeau. Vous trouverez en outre ci-inclus quelques-unes de mes chaussettes à mettre au lavage et que vous voudrez bien me renvoyer quand elles seront propres.

étant donné

8-Je ne sais pas encore si je dois répondre à votre invitation par courriel, étant donné que vous n'avez pas d'adresse électronique.

supposé (en supposant, en admettant)

9-Supposé trois conseils par jour que je vous donnerais pour que vous deveniez un être sociable et aimable, vous en auriez près de mille à la fin de l'année et vous sauriez enfin ce que POLITESSE veut dire.

10-Supposé que vous ayez été récalé à votre examen, quel projet feriez-vous ? Vous qui ne savez rien faire de vos dix doigts.

11-Supposé votre attention défaillante, je ne manquerais pas de vous faire une entourloupette.

ci-annexé

12-Ci-annexé à ma profession de foi, la liste des promesses que je ne tiendrai jamais. Tenez-vous-le pour dit.

étant donné

13-Je refuse absolument d'être sincère avec vous étant donné les circonstances. Tant pis pour vous !

compris

14-Je vous ai dénoncé à toutes vos petites amies, la dernière non compris. Il faut bien que je vous laisse un os à ronger !

15-Vous devez me rendre les vieilles robes que je vous ai données, y compris celles que vous avez prises à mon insu.

Et propres s'il vous plaît !

16-J'ai embrassé tous les habitants de votre maison, votre concierge y compris.

lu

17-Lu sur une pancarte se dressant devant la mairie tous les titres des articles de mon blog. Ça alors !

18-Les articles que j'ai écrits, les avez-vous lu ? J'en doute.

attendu (étant donné, vu, eu égard à)

19-Attendu mes qualités sans égales, je vous demanderai de faire beaucoup d'efforts pour être à ma hauteur.

attendu que (puisque)

20-Attendu que vous m'avez souvent raconté des balivernes, j'ai décidé une fois pour toutes que je ferai de même dorénavant.

mis à part

21-On vous apprécie un peu trop à mon goût, vos fautes de syntaxe mises à part.

Ils aiment tous votre élégance, mis à part vos cravates multicolores et beaucoup trop flashy.

excepté

22-Je n'ai jamais bien apprécié les fleurs que vous m'avez offertes jusqu'à présent et qui me semblaient bien défraîchies, excepté les roses de ce matin ; cela voudrait-il signifier quelque chose de votre part ?

 

Les phrases corrigées

vu
1-Vu que tu ne m'as pas attendue bien longtemps, je ne viendrai pas au prochain rendez-vous.

2-Vues depuis le Mont-Blanc, les étoiles me semblent beaucoup plus proches de nous.

ci-joint

3--Je t'envoie ci-joint mes photos de vacances. Elles sont noires ? C'est que j'ai eu des ennuis avec mon Nikon.

4-Veuillez trouver, monsieur, ma nouvelle ci-jointe, que vous apprécierez, je veux m'en persuader.

excepté

5-Je te promets que je vais cesser de te tourmenter, excepté (exceptés) les jours où j'aurais envie de rire de toi.

ouï

6- Ouï les témoins peu crédibles de ce procès exaltant. Vous avez dit exaltant ? Oui, les témoins ont été ouïs, ce qui veut dire qu'on a recueilli leurs dépositions ; et cela dans un silence recueilli. Mine de rien !

Faire mine de rien (familier) faire comme si de rien n'était)

ci-inclus

7-Je vous ai envoyé un colis qui contient un petit cadeau. Vous trouverez en outre ci-inclus quelques-unes de mes chaussettes à mettre au lavage et que vous voudrez bien me renvoyer quand elles seront propres.

étant donné

8-Je ne sais pas encore si je dois répondre à votre invitation par courriel, étant donné que vous n'avez pas d'adresse électronique.

supposé (en supposant, en admettant)

9-Supposé trois conseils par jour que je vous donnerais pour que vous deveniez un être sociable et aimable, vous en auriez près de mille à la fin de l'année et vous sauriez enfin ce que POLITESSE veut dire.

10-Supposé que vous ayez été récalé à votre examen, quel projet feriez-vous ? Vous qui ne savez rien faire de vos dix doigts.

11-Supposé votre attention défaillante, je ne manquerais pas de vous faire une entourloupette.

ci-annexé

12-Ci-annexé à ma profession de foi, la liste des promesses que je ne tiendrai jamais. Tenez-vous-le pour dit.

étant donné

13-Je refuse absolument d'être sincère avec vous étant donné les circonstances. Tant pis pour vous !

compris

14-Je vous ai dénoncé à toutes vos petites amies, la dernière non comprise. Il faut bien que je vous laisse un os à ronger !

15-Vous devez me rendre les vieilles robes que je vous ai données, y compris celles que vous avez prises à mon insu.

Et propres s'il vous plaît !

16-J'ai embrassé tous les habitants de votre maison, votre concierge y comprise.

lu

17-Lu sur une pancarte se dressant devant la mairie tous les titres des articles de mon blog. Ça alors !

18-Les articles que j'ai écrits, les avez-vous lus ? J'en doute.

attendu (étant donné, vu, eu égard à)

19-Attendu mes qualités sans égales, je vous demanderai de faire beaucoup d'efforts pour être à ma hauteur.

attendu que (puisque)

20-Attendu que vous m'avez souvent raconté des balivernes, j'ai décidé une fois pour toutes que j'en ferai de même dorénavant.

mis à part

21-On vous apprécie un peu trop à mon goût, vos fautes de syntaxe mises à part.

Ils aiment tous votre élégance, mis à part vos cravates multicolores et beaucoup trop flashy.

excepté

22-Je n'ai jamais bien apprécié les fleurs que vous m'avez offertes jusqu'à présent et qui me semblaient bien défraîchies, exceptées (ou excepté) les roses de ce matin ; cela voudrait-il signifier quelque chose de votre part ?

 

ACCUEIL

>> Récapitulation des articles sur l'accord des participes passés

LES QUIZ DU BLOG

Partager cet article
Repost0
4 juillet 2014 5 04 /07 /juillet /2014 14:08

ACCUEIL

Nonobstant exprime une idée de concession.

Le mot n'est pas d'un usage courant.

 

Nonobstant, préposition – malgré

Je continuerai à vous parler de la Langue Française nonobstant le peu d'enthousisasme que vous mettez à m'écouter.

 

nonobstant, adverbe ou ce nonobstant*, locution adverbiale – malgré cela, néanmoins, cependant.

*À l'origine, nonobstant était le prédicat d'une proposition absolue, d'où ce nonobstant.

L'ardeur que je mets à vouloir vous instruire ne s'amenuise en rien. Ce nonobstant, vous persistez dans votre paresse.

 

nonobstant que, locution conjonctive – quoique, bien que.

Nonobstant que vous soyez le plus réticent de mes élèves à vouloir progresser, je ne vous en veux aucunement, croyez-le bien.

 

nonobstant, nonobstante, adjectif (archaïque)

obster(vieux verbe), faire obstacle à quelque chose – obstant/ nonobstant participes présents

 

Le tableau ci-dessous reprend le début les citations du Littré.

Elles sont ici incomplètes. Vous pouvez cliquer sur la citation en lien avec le Littré.

Entrée

L'aigle fondant sur lui nonobstant cet asile

.................................

LA FONTAINE

Fabl. II, 8

nonobstant

Nonobstant les avis, je veux suivre ma pointe

.................................

SCARRON

D. Japhet d'Arm. II, 4

pointe

Il faut nonobstant tout avoir pitié de vous

.................................

MOLIÈRE

Tart. II, 3

nonobstant

Rigueur le transmit en exil Et luy frappa au cul la pelle, Nonobstant qu'il dist : j'en appelle

.................................

VILLON

dans Romania, avril 1873, p. 216

exil

Chez ces gens pour toujours il [le follet] se fût arrêté, Nonobstant la légèreté à ses pareils si naturelle

.................................

LA FONTAINE

ib. VII, 6

nonobstant

Nonobstant mes bulles, ma prise de possession et mon pallium, le roi ne me tiendrait jamais pour archevêque de Paris

.................................

RETZ

V. 404

pallium

Le duc de Toscane garda l'incognito ; mais, ce nonobstant, le roi voulut le distinguer, et qu'il baisât Mme la duchesse de Bourgogne

.................................

SAINT-SIMON

54, 152

incognito

Il poursuit nonobstant d'une fureur plus grande, Et ne cessa jamais qu'il n'eût fait sa légende

.................................

RÉGNIER

Sat. VIII

légende

 Tout ce qu'il y a de grand sur la terre s'unit [contre le christianisme], les savants, les sages, les rois.... et nonobstant toutes ces oppositions, ces gens simples et sans force [les apôtres] résistent à toutes ces puissances.... et ôtent l'idolâtrie de toute la terre

................................

 

PASCAL

 

Pensées XVIII, 12,

éd. HAVET.

 

nonobstant

Saint Pierre, nonobstant sa vigilance sur tout le troupeau de Jésus-Christ, prend singulièrement en partage les Juifs

.................................

FÉNELON

t. II, p. 49

singulièrement

Juger que Dieu ne prend plaisir à l'action à laquelle on s'occupe, qu'il la défend, et nonobstant la faire franchir le saut et passer outre

.................................

PASCAL

Prov. IV

nonobstant

Ainsi qu'on voit que les têtes, un peu après être coupées, se remuent encore et mordent la terre, nonobstant qu'elles ne soient plus animées

.................................

DESCARTES

Méth. v, 9

nonobstant

Le roi a été au palais, où il a fait vérifier quantité d'édits de divers offices ; M. Bignon y a harangué devant le roi très pathétiquement ; et nonobstant tout a passé

.................................

PATIN

Lett. t. II, p. 158

pathétiquement

Nonobstant ce qu'il a plu à quelques antiquaires de publier sur la fidélité des artistes monétaires dans la représentation des monuments, je crois que le plus souvent ils n'en ont donné que des images réduites

.................................

QUATREM.

DE QUINCY, Inst. Mém. hist. et litt. anc. t. III, p. 243

monétaire

Il est manifeste que, nonobstant la souveraine bonté de Dieu, la nature de l'homme, en tant qu'il est composé de l'esprit et du corps, ne peut qu'elle ne soit quelquefois fautive et trompeuse

.................................

DESCARTES

Médit. VI, 22

fautif, ive

L'idée que nous nous détruirons par notre propre anarchie, sera tôt abandonnée des souverains, quand ils verront que nous existons nonobstant les journées de juillet

.................................

CHATEAUBRIAND

Captivité de la duch. de Berry

tôt

Aurait aussi attenté ladite Raison, par une entreprise inouïe, de déloger le feu de la plus haute région du ciel, et prétendu qu'il n'avait là aucun domicile, nonobstant les certificats du dit philosophe [Aristote] et les visites et descentes faites par lui sur les lieux

.................................

BOILEAU

Arrêt burlesque.

déloger [1]

Nonobstant qu'ils n'eussent grand soing de la gloire et honneur de Dieu, ne mesmement du bien public, ains seullement d'asseoir leur propre ambition et avarice, toutefois pretexans faucement le grand zele...

.................................

MARNIX DE SAINTE-ALDEGONDE

le Compromis des nobles, p. 19

prétexter

Maint auteur antique et récent, Bien instruit en toute doctrine, Soutient que la goutte descend De copulation divine, Et que de Bacchus et Cyprine Naquit un enfant maupiteux ; Mais nonobstant cette origine, C'est pauvre chose qu'un goutteux

.................................

CONRART

dans RICHELET

copulation

 

ACCUEIL

Tous les articles du blog

 

 
Partager cet article
Repost0
29 juin 2014 7 29 /06 /juin /2014 16:51

 ACCUEIL

Tous les articles du blog

Il est de bon ton de ne plus prendre sa voiture pour se déplacer, quand on le peut.

J'y vais à pied, j'aime marcher, pas vous ?

Pas de S à pied.

Il fut un temps où l'on allait le plus souvent à cheval.

On conseille aujourd'hui pour respecter l'environnement d'aller à vélo mais pas à moto, ni en voiture.

Dans l'article DIRE NE PAS DIRE de l'Académie, on lit : se déplacer à bicyclette, à vélo, à moto* ; une randonnée à cheval ; faire une descente à ski.

 

On entend pourtant souvent les locutions en vélo et en moto.

Le CNRTL admet aller à vélo et en vélo.

Il donne la locution à moto et une citation de Simone de Beauvoir avec la locution en moto. > MOTO

 

Allez, c'est l'été, partons sur la Côte d'Azur ! Tout dépend d'où l'on part. On peut y aller en voiture, en train, peut-être en bus, en avion, en bateau, à(en) vélo, à(en) moto.

*Les puristes choisiront à vélo ou à moto plutôt que en...

ACCUEIL

Tous les articles du blog

Partager cet article
Repost0
24 juin 2014 2 24 /06 /juin /2014 14:06
Partager cet article
Repost0
13 juin 2014 5 13 /06 /juin /2014 06:44

ACCUEIL & SOMMAIRE

Tous les articles du blog

Les diverses catégories (ou tags)

 

On entend de plus en plus souvent cette expression dans la bouche des moins de 40 ans. Je l'ai même entendue l'autre jour dans une série américaine, le traducteur des dialogues voulant être à la page !

Son emploi est fautif comme le fait remarquer l'Académie dans sa rubrique "Dire, ne pas dire".

C'est l'équivalent de : Cela ne fait pas de difficulté, Il n'y a pas de problème, Ne vous inquiétez pas, Je n'y vois pas d'objection.

On trouve dans le Dictionnaire de l'Académie (8e édition), à l'entrée SOUCI :

Soin, préoccupation, inquiétude. Léger souci. Souci cuisant. Noirs soucis. Cette affaire lui donne bien du souci. Avoir du souci. Vivre sans souci. Prendre du souci. Être dévoré de soucis. Être en souci de quelque chose, de quelqu'un, Prendre intérêt à quelque chose, à quelqu'un, ressentir de l'inquiétude au sujet de cette chose, de cette personne. Je suis en souci de sa santé. Écrivez-moi vite, je suis en grand souci de vous. Fam., C'est là le moindre de mes soucis, le cadet de mes soucis se dit d'une Chose dont on ne se met nullement en peine. [...]

Vous conviendrez qu'on ne pourrait pas dire au lieu de Il n'y a pas de souci : Il n'y a pas de soin, Il n'y a pas de préoccupation, Il n'y a pas d'inquiétude.

On notera également que le mot SOUCI ne donne pas beaucoup de souci à bon nombre de ceux qui l'écrivent. On le trouve souvent employé au singulier avec un S.

UN SOUCI – DES SOUCIS

Voir aussi le mot sur le site du CNRTL : SOUCI1, subst. Masc.

 

ACCUEIL & SOMMAIRE

Tous les articles du blog

Les diverses catégories (ou tags)

Partager cet article
Repost0
4 juin 2014 3 04 /06 /juin /2014 17:04

ACCUEIL

Tous les articles du blog

 

1- D'après Pierre-Alexandre Lemare, dans Cours de langue française: en six parties : idéologie, ... (1819) volume 2 pages 613 & 614.

FEU (feue, feus, feues) défunt, mort depuis peu de temps.

Pas d'accord avec le substantif lorsqu'il est placé avant un déterminant : feu mon père, feu ma soeur.

J'ai ouï dire à feu ma soeur que sa fille et moi étions nés la même année. [Montesquieu, Lettres Persanes, 51]

Accord avec le substantif lorsqu'il est placé après un déterminant :

ma feue soeur, votre feue mère, la feue reine.

NU

Il était nu-tête et nu-jambes, les pieds chaussés de petites sandales, le chef orné de longs cheveux. [Voltaire, L'Ingénu]

Nu-pieds, nu-jambes, nu-tête, ont été d'abord des négligences qui sont ensuite devenues usuelles.

On dit les pieds nus, les jambes nues, la tête nue.

DEMI

L'adjectif demi, placé devant le substantif, reste invariable, une demi-heure.

Lorsqu'il est après le substantif, il varie selon le substantif auquel il se rapporte, qu'il soit exprimé ou sous-entendu : Il viendra dans une heure et demie. Il n'aura pas la portion entière mais la demie.

 

FEU, FEUE, Défunt, défunte.

Il se met après l'article défini ou après un adjectif possessif, et alors il s'accorde avec son substantif. Une devise qui est peinte au Louvre dans l'antichambre de la feue reine mère Anne d'Autriche, [Bouhours, Entretien des devises, p. 287]

Il se place avant l'article défini ou l'adjectif possessif, et alors il est invariable. Je tiens de feu ma femme, et je me sens comme elle Pour les désirs d'autrui beaucoup d'humanité, [Molière, Mélicerte, I, 4]

Il se met devant un nom propre, et il est invariable. Et l'on dit qu'autrefois feu Bélise, sa mère.... [Molière, Mélicerte, I, 4]

Il se met devant monsieur, et madame, et alors il est invariable. Vous étiez, madame, aussi bien que feu madame la princesse de Conti, à la tête de ceux qui se flattaient de cette espérance, [Voltaire, Épît. à la duch. du Maine]

REMARQUE

1. Feu s'accorde avec son substantif quand il suit l'article : la feue reine ; mais il reste invariable quand il le précède : feu la reine, feu ma mère.

2. Cette règle est contestée par plusieurs grammairiens qui repoussent une pareille anomalie. Si on se réfère à l'usage, il n'a pas été toujours constant ; témoin cet exemple de Balzac : Si vous ne connaissez pas Uranie, cette nymphe que j'ai tant louée, je vous avertis que c'est feue ma bonne amie, Mme des Loges, Lett. XI, 13.

3. D'après l'Académie, feu n'a pas de pluriel ; cette remarque n'est pas fondée ; et il est correct de dire : les feus rois de Prusse et d'Angleterre. On dirait aussi, mais sans accord : feu mes oncles.

4. Feu ne se dit que des personnes que nous avons vues ou que nous avons pu voir ; on ne dit pas feu Platon, feu Cicéron, si ce n'est en plaisantant ou en style burlesque.

5. Quand on dit le feu pape, le feu roi, etc. on entend toujours le pape dernier mort, le roi dernier mort, etc. Il n'y a point trouvé les propositions condamnées par le feu pape, [Pascal, Prov. 1]

6. On dit feu la reine s'il n'y a pas de reine vivante ; et la feue reine si une autre l'a remplacée.

Le Grevisse* précise que cela est vrai pour feu la reine mais la feue reine est possible qu'il y ait une reine vivante ou non.

Le Bon Usage, 15e édition en 2011.

 

3- Dans le Dictionnaire de l'Académie, 8e édition (1932-1935) :

FEU Qui est mort depuis peu de temps. Il est invariable quand il précède l'article, un adjectif possessif ou un nom qui n'est pas déterminé. Feu la reine. Feu ma mère. Feu Madame Henriette. La feue reine. Ma feue mère. Les feus rois de Suède et de Danemark. Il ne se dit guère au pluriel.

 

4-Dans le Dictionnaire de l'Académie, 9e édition* (en chantier depuis 1986) : > FEU, adj.

 

 

*Ouvrages qui ne sont pas dans le domaine public

Retrouvons Feu dans l'article : Ne pas confondre : feux et feus – sensé et censé – chaos et cahot – efficace et efficient – émotionné et ému - bruire et bruisser

ACCUEIL

Tous les articles de Mamiehiou

Partager cet article
Repost0
3 juin 2014 2 03 /06 /juin /2014 12:19

ACCUEIL & SOMMAIRE

Articles classés par catégories (tags)

Tous les articles du blog

 

 .Comment écririez-vous les verbes soulignés ?

Pas aussi facile qu'on le pense !

1 C'était de beaux jours en perspective.

2 Ç'avait été de belles galipettes, rappelle-toi.

3 Ce sera les meilleures vacances de ma vie.

4 C'est ton père et ma mère qui viendront nous chercher.

5 Crois-tu que ce sont eux qui viendront ?

6 Pourquoi ? Parce que c'était lui et moi.

7 Ce ne sera pas des histoires à raconter ce soir.

8 Est-ce que c'était Marie ou Julie qui t'avait menti ?

9 J'ignore si c'était nous qui avions cueilli ces champignons vénéneux.

10 Ce n'aurait pas été de belles cerises que nous aurions cueillies cette année !

11 Je doutais que c'eût été mes amis les coupables.

12 Qui a mangé mes bonbons ? C'est eux.

 

Les phrases qui comportent une faute d'orthographe

sont biffées.

Corrigez-les puis regardez la correction qui suit.

1 C'était de beaux jours en perspective.

2 C'avait été de belles galipettes, rappelle-toi.

3 Ce sera les meilleures vacances de ma vie.

4 C'est ton père et ma mère qui viendront nous chercher.

5 Crois-tu que ce sont eux qui viendront ?

6 Pourquoi ? Parce que c'était lui et moi.

7 Ce ne sera pas des histoires à raconter ce soir.

8 Est-ce que c'était Marie ou Julie qui t'avait menti ?

9 J'ignore si c'était nous qui avions cueilli ces champignons vénéneux.

10 Ce n'aurait pas été de belles cerises que nous aurions cueillies cette année !

11 Je doutais que c'eût été mes amis les coupables.

12 Qui a mangé mes bonbons ? - C'est eux.

 

Correction

1 C'étaient de beaux jours en perspective.

2 Ç'avaient été de belles galipettes, rappelle-toi.

3 Ce seront les meilleures vacances de ma vie.

4 C'est ton père et ma mère qui viendront nous chercher.

C'est est ici suivi d'un nom au singulier (même si ce nom est coordonné à un autre nom)

5 Crois-tu que ce sont eux qui viendront ?

C'est est suivi d'un pronom (même au pluriel) sauf

1- lorsqu'on veut attirer l'attention sur le sujet ou le complément :

Ce sont eux qui t'ont menti. Ce sont eux dont je parle.

2-devant ceux :Ce sont ceux que tu as choisis.

3- dans le cas de la phrase 12

> CNRTL, Entrée CE > http://www.cnrtl.fr/definition/academie9/ce

6 Pourquoi ? Parce que c'était lui et moi.

7 Ce ne seront pas des histoires à raconter ce soir.

8 Est-ce que c'était Marie ou* Julie qui t'avait menti ?

9 J'ignore si c'était nous qui avions cueilli ces champignons vénéneux.

10 Ce n'auraient pas été de belles cerises que nous aurions cueillies cette année !

11 Je doutais que c'eussent été mes amis les coupables.

12 Qui a mangé mes bonbons ? Ce sont eux

La proposition donne une identification : C'est moi, toi, lui, elle - Ce sont eux, ce sont elles. On a toujours c'est nous, c'est vous.

C'est eux, c'est elles, est familier. 

Note

De nombreuses règles contradictoires figurent dans les divers sites (dits grammaticaux) qu'on peut parcourir sur la toile.

Pour établir cet article, je me suis référée au Dictionnaire de l'Académie, au Cnrtl (lexicographie) et au Grevisse.

Le Cnrl admet que C'est et Ce sont s'emploient concurremment devant un nom pluriel, c'est étant plus familier. > CE

Mais on remarque que l'usage n'est souvent pas conforme à ces règles.

 

*Article connexe :

Est-ce que c'était Marie ou Julie qui t'avait menti ?

Est-ce que c'était Marie ou Julie qui t'avaient menti ?

Marie ou Julie suivi d'un verbe au singulier ou au pluriel (Phrase 8)

OU peut être à valeur exclusive ou inclusive. 

> Ou, conjonction de coordination – Ton père ou ta mère viendra OU viendront ?

 

ACCUEIL & SOMMAIRE

Articles classés par catégories (tags)

Tous les articles du blog

Partager cet article
Repost0
22 mai 2014 4 22 /05 /mai /2014 19:01

ACCUEIL & SOMMAIRE

Tous les articles du blog

Les diverses catégories (ou tags)

 

J'avais 12 ans quand j'ai quitté ma petite ville natale de Saint-Genest-Lerpt. Et voilà que, ces jours derniers, j'éprouve comme une nostalgie, comme une envie de retourner en pensée à mes origines.

Des souvenirs, j'en ai plein la tête.

C'est en rédigeant mon article sur Le nom de famille – Le prénom – Le surnom que l'idée m'est venue de rechercher les surnoms des Lerptiens et des Lerptiennes que j'ai connus, il y a bien longtemps déjà. Je vais en dresser la liste, comme ils me reviennent en mémoire. Je ne donnerai pas leurs vrais prénoms ni leurs noms de famille.

L'évocation de leurs surnoms les feront surgir dans la mémoire de ceux qui les connaissent ou qui les ont connus.

J'accompagne les surnoms de la profession que les personnes exercent ou bien ont exercée, si je la connais.

Je signale d'un astérique* les personnes nées avant 1930 (environ). Beaucoup ne sont plus de ce monde.

 

Saint-Genest -Lerpt est à un jet de pierres de Saint-Etienne

dans la Loire

Évolution de la population (Saint-Genest-LerptWikipédia)

1800   574

1901 4331

1946 4571

1975 5265

2011 5775

2014 6119

 

On appelait les Lerptiens Les-mange-trois-soupes.

Saint-Genest-Lerpt était principalement une ville de passementiers qui fabriquaient des rubans. On y comptait aussi des mineurs.

Rivalités :

Roche-la-Molière, la petite ville voisine, était peuplée surtout de mineurs. Mon père (né en 1910) racontait que, lorsqu'il était jeune, des bagarres violentes avaient lieu entre des groupes de jeunes, Lerptiens et Rouchons. Ils se rencontraient en un lieu situé entre les deux villes.

 

Surnoms de Lerptiens

Fils* (passementier)

[Comme tous les aînés de la famille s'appelaient Mathieu, on l'avait appelé FILS pour ne pas le confondre avec son père, et le surnom lui était resté longtemps.]

la Tonia*, la Zéphise*

Pami* (armurier)

[Il disait "Pas mi" au lieu de "Pas moi" quand il était petit.]

la Guiguite* (ménagère), le Fafi (prof de lettres), le Nono (chef de caisses)

Parpain* (mineur)

la Rérée (fonctionnaire), la Totie (fonctionnaire), le Miu (éducateur)

la Guéguette (prof)

le Tonin*, le Dédé (camionneur)

le Fafa* (mineur), la Ninette* (assistante d'école maternelle)

la Zizou (employée dans une maison de retraite puis passementière)

le Poilan* (mineur)

le Telot* (mineur)

La Tiennette*

le Bi* (passementier & mineur), la Zézette*, la Mamie, la Cinette (prof)

le Michou (garagiste)

le grand Passou*

le Tatane

le Pof

le Tatounet

le Pépète

la Vovone

la Didi (couturière)

la Didine

le Belou* (rembourreur de matelas),

la Bonne-maison* (épicière, primeur), le Loulou

la Nanou*, le Riri

la Menie* (cafetière)

le Dadou (musicien)

le Zazou* (un beau garçon très à la mode)

Petit-Pierre* (tailleur de pierre)

La Chatte

Le Gène (éleveur de lapins)

Nanou (éleveuse de chèvres et commerçante)

Mimi (employée aux Houillères)

Didi (tisseuse)

La Rinette (aide scolaire)

 

Nota Bene : Je peux supprimer le surnom de certaines personnes si elles ne veulent pas figurer ici et si elles m'en font la demande. Mais ce serait bien dommage !

 

En hommage au jeune François, soldat lerptien mort pour la France

pendant la Deuxième guerre mondiale

lisez l'article :

> Un soldat nommé François

 

 > Retour au début de l'article

 Vous voulez savoir comment sont apparus les patronymes :

> Le nom de famille – Le prénom – Le surnom - Le pseudonyme

 

Cet article est en chantier. Je crois pouvoir récolter quelques autres surnoms. Je poursuis mes recherches auprès de Lerptiens ou d'anciens Lerptiens.

N'hésitez pas à ajouter dans un commentaire les surnoms de personnes que vous connaissez, dont vous avez entendu parler.

 

> Articles ayant un lien de près ou de loin avec ma vie personnelle

 

ACCUEIL & SOMMAIRE

Tous les articles du blog

Les diverses catégories (ou tags)

Partager cet article
Repost0
11 mai 2014 7 11 /05 /mai /2014 14:44

ACCUEIL

Jusqu'au XIIe siècle, chaque Français avait un nom qui n'était ni un prénom ni un nom de famille. Les nobles seuls avaient un nom de famille qui se transmettait de génération en génération.

Question : Quel était le nom de famille de Louis XIV ? Réponse à la fin de l'article.

Mais il arriva que la population, devenant plus nombreuse, il fut difficile de distinguer les personnes selon leurs noms ; on y adjoignit un détail pour les distinguer les uns des autres : l'origine (le Picard), un caractère physique ou un autre (le Bègue, le Hardi), le métier (le Tisserand > Tixier, Tissier, Tisserant, Tisseron, Teissère, Teisseyre, Tesseire, Tessaire, Teissaire, Teyssaire, Teysseire, Teyssère, Teisserens, Tesseron, Tixeront, Tisserandot, etc., le nom du père (fils de...), etc.

 

On remarque que le nom fils se retrouve en anglais : -son comme dans Robinson, en allemand -sohn comme Mendelsohn, dans les pays scandinaves -sen comme Andersen ; les personnes d'origine gaélique ont un nom qui commence par Mac, Mc, ou Ma ; O' vient de Ua (originairement Ó – la lettre Ó a pour accent le síneadh fada anglicisé en apostrophe) qui signifie petit-fils ou descendant de ; On trouve plus de Mc en Ulster (Irlande du Nord), plus de O en Irlande qu'en Écosse : Ó Gallchobhair (> O' Gallagher, nom anglicisé). On notera que ces noms sont nombreux aux États-Unis du fait de l'émigration importante des Irlandais lors de la Grande Famine de 1845.

 

Au XVIe siècle, l'ordonnance de Villers-Cotterêts exige l'enregistrement des noms de famille pour les catholiques, à l'occasion des baptêmes. L'orthographe comporte de nombreuses variantes puisqu'elle n'était pas encore fixée.

Voir le § 5 dans l'article : Mais pourquoi la langue française est-elle si compliquée ? 

 

À la Révolution Française, s'établira l'inscription des noms sur les registres d'état civil.

 

Aujourd'hui, les parents choisissent les noms qu'ils veulent transmettre à leurs enfants : celui du père (patronyme), celui de la mère (matronyme), ou leurs deux noms accolés dans l'ordre choisi par les parents. La loi du 17 mai 2013 stipule qu'en cas de désaccord entre les parents, l'enfant porte les noms des deux parents mis par ordre alphabétique.

 

LE SURNOM ou LE SOBRIQUET

Le surnom est le nom de la personne auquel on ajoute un terme désignant une particularité (Richard-Coeur-de-Lion), ou ce peut être un nom familier (Castor*), ou un diminutif qu'on va substituer au véritable nom (Gégé pour Gérard).

*Castor, surnom de Simone de Beauvoir ; Beauvoir > beaver, castor en anglais.

 

LE PSEUDONYME

C'est un nom qu'une personne se donne à elle-même pour exercer une activité sous un autre nom que son nom officiel.

 

Articles qui ont un lien avec des noms, des prénoms, des surnoms, des pseudonymes et que vous pouvez trouver dans ce blog :

90 Délires autour d'une impatience caractérisée + QUIZ 19 (1re partie) Ces écrivains et ces écrivaines dont on ne connaît parfois que les pseudonymes

92 Délires sur le désir de conserver sa jeunesse à tout prix - Retrouvez les pseudonymes de 12 écrivains et écrivaines QUIZ 19 (2e partie)

 

Comme suite à cet article :

SAINT-GENEST-LERPT Le surnom de quelques Lerptiens

 

ACCUEIL

Réponse à la question : Quel était le nom de famille de Louis XIV ?

La famille des rois capétiens avait pour nom CAPET, nom qui venait de Hugues Capet (né vers 939-941, mort en 996) lequel a donné naissance à la dynastie.

Voir > Hugues Capet — Wikipédia

 

Rappelons-nous comment les révolutionnaires nommaient notre pauvre roi Louis XVI lorsqu'il fut déchu et emprisonné à la Conciergerie.

On ne l'appelait plus ni Sa Majesté, ni Sire, ni même Louis, on l'interpellait :

"CAPET !" 

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : LE BLOG DE MAMIEHIOU - La langue française telle qu'on l'aime  De la grammaire, des exercices divers, des dictées commentées, des histoires, des textes d'auteurs, des infos pratiques...
  • : Pour tous ceux qui aiment la langue française. Son histoire, sa grammaire et son orthographe. Des dictées commentées, des exercices ébouriffants, un florilège de textes d'auteurs, etc.
  • Contact

Mon Profil

  • mamiehiou.over-blog.com
  • J'aime trop les mots pour les garder par-devers moi - au fond de mon coeur et de mon esprit. Ils débordent de mes pensées en contes drolatiques, avec des quiz et des digressions sur la langue.
  • J'aime trop les mots pour les garder par-devers moi - au fond de mon coeur et de mon esprit. Ils débordent de mes pensées en contes drolatiques, avec des quiz et des digressions sur la langue.

Rechercher Un Mot Du Blog