Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 novembre 2015 6 07 /11 /novembre /2015 18:08

ACCUEIL & SOMMAIRE

Tous les articles du blog

Les diverses catégories (ou tags)

 

Ce vendredi soir 6 novembre, France 2 nous a gratifiés d'une émission qui ne peut nous avoir laissés indifférents.

LES VENDREDIS D'APOSTROPHE

Un film de Pierre Assouline

Un florilège d'extraits de l'émission animée par Bernard Pivot qui se qualifie lui-même de "gratteur de têtes".

De 1975 à 1990, j'ai passé mes vendredis soirs à savourer cette émission qui m'a fait connaître les grands de la littérature, des écrivains bien vivants, qu'on pouvait voir et entendre, avec leurs humeurs, leurs passions, leurs pudeurs, leur désir de partager.

Je les ai donc retrouvés hier, tous, comme de vieilles connaissances ; et Bernard Pivot qui, après chaque extrait, s'émeut, commente, ajoute des anedoctes, rit ou reconnaît humblement quelques erreurs qu'il a faites.

 

Merci Bernard Pivot pour votre travail que vous avez fait avec tant d'enthousiasme.

 

J'ai revu avec bonheur J.P. Aron, R. Barthes, F. Sagan, J. D'Ormesson, R. Peyrefitte, S. Leys (contre M. A. Mancciocchi), D. Bombardier (contre G. Mazneff), Mohamed Ali (contre Jean Cau), A. Cohen, Ph. Sollers, P. Modiano, E. Badinter, K. Douglas, J. Seguela, B.H. Levy, V. Nabokov, A. Glucksmann, V. Jankélévitch, R. Devos, C. Hagège, S. Gainsbourg (contre G. Béart), M. Chapsal, V. Bukovsky (qui buvait soi-disant du thé alors que c'était du whisky et qui s'est fait viré du plateau parce qu'il pourrissait l'émission), Cavanna, M. Jouhandeau, C. Levi-Strauss, J.M.G Le Clézio, M. Kundera, J. Green, M. Duras, Etiemble, François Mitterrand, R. Topor, J. Attali, D. Rolin, F. Caradec, Jane Fonda (B. Pivot  avoué qu'il avait été sous son charme tout au long de l'émission), A. Sojénitsine, J.Daniel, P. Desproges, P. Bourdieu, A. Le Breton, P. Perret, B. Clavel, D. Cohn-Bendit, J-E Hallier, P. Guth, et M. Yourcenar.

 

Marguerite Yourcenar cite Zénon :

Unum sum et multi in me (Je suis un mais des multitudes sont en moi)

Et je veux bien faire mienne cette parole d'Hadrien dans son roman Mémoires d'Hadrien :

La plus haute forme de vertu, la seule que je supporte encore, la ferme détermination d'être utile.

 

Une semaine en replay sur la 2

..........................

La nostalgie des vendredis soirs est toujours ce qu'elle était !*

> Nostalgie - Les films que j'ai tant aimés – Les ciné-clubs de la télé

 

ACCUEIL & SOMMAIRE

Tous les articles du blog

Les diverses catégories (ou tags)

 

*En mémoire de Simone Signoret :

La nostalgie n'est plus ce qu'elle était

 

Partager cet article

Published by mamiehiou.over-blog.com - dans Le français dans tous ses états
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : LE BLOG DE MAMIEHIOU - La langue française telle qu'on l'aime  De la grammaire, des exercices divers, des dictées commentées, des histoires, des textes d'auteurs, des infos pratiques...
  • : Pour tous ceux qui aiment la langue française. Son histoire, sa grammaire et son orthographe. Des dictées commentées, des exercices ébouriffants, un florilège de textes d'auteurs, etc.
  • Contact

Mon Profil

  • mamiehiou.over-blog.com
  • J'aime trop les mots pour les garder par-devers moi - au fond de mon coeur et de mon esprit. Ils débordent de mes pensées en contes drolatiques, avec des quiz et des digressions sur la langue.
  • J'aime trop les mots pour les garder par-devers moi - au fond de mon coeur et de mon esprit. Ils débordent de mes pensées en contes drolatiques, avec des quiz et des digressions sur la langue.

Mon blog

Amoureuse des mots, je cherche comment faire partager ma passion. Il y a tant à découvrir dans les bibliothèques du monde, tant de mots à connaître intimement pour affiner notre pensée, tant de mots qu'on n'entend plus sur nos lèvres, enfermés qu'ils sont dans des livres poussiéreux. Il ne tient qu'à nous de les faire revivre et de les faire chanter. Notre langue, si belle, si riche, demande qu'on la respecte, qu'on la préserve, qu'on s'en amuse et qu'on la chérisse. Mamiehiou ............................................................................................................................................................................................ ...................................;....................................................................... « La langue française est une femme. Et cette femme est si belle, si fière, si modeste, si hardie, touchante, voluptueuse, chaste, noble, familière, folle, sage, qu'on l'aime de toute son âme, et qu'on n'est jamais tenté de lui être infidèle. » Anatole France ....................................................... ............... ................................................................................................................. « C'est une langue bien difficile que le français. À peine écrit-on depuis quarante-cinq ans qu'on commence à s'en apercevoir. » Colette

Rechercher Un Mot Du Blog