Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 septembre 2011 2 06 /09 /septembre /2011 07:21

  
 

La sauge officinale est une plante médicinale qui a de multiples propriétés.

On utilise ses feuilles séchées.

 

Employée en usage externe

C'est un désinfectant pour la bouche (aphtes, maux de gorge...)

 

Employée en usage interne (en tisane) elle a un pouvoir :

-antidiaphorétique = antitranspirant (bouffées de chaleur...)

-antiseptique (antiviral, antibactérien)

-antiphlogistique, lutte contre l'inflammation

-anti-oxydant, protection des cellules contre les radicaux libres

 

Elle soulage la toux, la bronchite, elle aide à digérer.

 

Elle peut être employée en cuisine comme condiment, intéressante pour son action anti-oxydante.

Par exemple, elle parfume agréablement le porc et la volaille. (Introduire quelques feuilles dans le poulet à rôtir.)

 

On la trouve aussi en pharmacie sous d'autres formes que des feuilles séchées. Mais attention, demandez conseil à votre pharmacien.

 

Facile à cultiver, cette plante vivace se multiplie vite dans votre jardin sans que vous ayez à vous occuper beaucoup d'elle. On récolte ses feuilles en été.

 

Contre-indication importante

Les femmes enceintes ne doivent pas utiliser la sauge qui peut provoquer des avortements spontanés (fausses couches).

 

Autres contre-indications

Allaitement, cancer du sein, hypertension, épilepsie.

 

Nota

Le mot sauge vient du latin salvare, sauver.

 

 >> RÉCAPITULATION des articles : Autour de l'enfant

.

..........................................................................................................

 >> Sauvez des vies et sauvez la vôtre 

ACCUEIL

..........................................................................................................

.

 

Partager cet article

Published by mamiehiou.over-blog.com - dans Autour de l'enfant
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : LE BLOG DE MAMIEHIOU - La langue française telle qu'on l'aime  De la grammaire, des exercices divers, des dictées commentées, des histoires, des textes d'auteurs, des infos pratiques...
  • : Pour tous ceux qui aiment la langue française. Son histoire, sa grammaire et son orthographe. Des dictées commentées, des exercices ébouriffants, un florilège de textes d'auteurs, etc.
  • Contact

Mon Profil

  • mamiehiou.over-blog.com
  • J'aime trop les mots pour les garder par-devers moi - au fond de mon coeur et de mon esprit. Ils débordent de mes pensées en contes drolatiques, avec des quiz et des digressions sur la langue.
  • J'aime trop les mots pour les garder par-devers moi - au fond de mon coeur et de mon esprit. Ils débordent de mes pensées en contes drolatiques, avec des quiz et des digressions sur la langue.

Mon blog

Amoureuse des mots, je cherche comment faire partager ma passion. Il y a tant à découvrir dans les bibliothèques du monde, tant de mots à connaître intimement pour affiner notre pensée, tant de mots qu'on n'entend plus sur nos lèvres, enfermés qu'ils sont dans des livres poussiéreux. Il ne tient qu'à nous de les faire revivre et de les faire chanter. Notre langue, si belle, si riche, demande qu'on la respecte, qu'on la préserve, qu'on s'en amuse et qu'on la chérisse. Mamiehiou ............................................................................................................................................................................................ ...................................;....................................................................... « La langue française est une femme. Et cette femme est si belle, si fière, si modeste, si hardie, touchante, voluptueuse, chaste, noble, familière, folle, sage, qu'on l'aime de toute son âme, et qu'on n'est jamais tenté de lui être infidèle. » Anatole France ....................................................... ............... ................................................................................................................. « C'est une langue bien difficile que le français. À peine écrit-on depuis quarante-cinq ans qu'on commence à s'en apercevoir. » Colette

Rechercher Un Mot Du Blog