Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 février 2011 3 02 /02 /février /2011 13:10

LES DÉLIRES Tous les épisodes

ACCUEIL & SOMMAIRE

Tous les articles du blog

 

Lecteur oisif, très cher lecteur, lecteur compréhensif, lecteur prudent, fasse le Ciel que tu ne succombes point à l'attrait immodéré qu'exerce sur toi la lecture de mes aventures, toutes plus dangereuses et ébouriffantes les unes que les autres et que tu ne te laisses pas emporter irrépressivement dans la tourmente née de ta recherche de la vérité. Ne prends pas mes moulins à vent pour des ennemis à combattre et écoute le raisonnable Sancho qui veille en toi. Entraîné dans ta course folle pour l'oisiveté, tu risques de perdre de vue les mille et une petites choses qui sont là, tout près, et qui t'échappent, et qui pourraient te donner ces joies minuscules qui font de la vie sa douceur même !

........................................

NOTES

Desocupado lector, lector carisimo, lector suave, lector prudente, dans le Prologue, première partie de Don Quichotte.

El ingenioso hidalgo don Quijote de la Mancha, de Cervantes.

 

La recherche de la vérité

>>La Vérité, toute la Vérité, rien que la Vérité...

 

Ces joies minuscules : La première gorgée de bière par exemple. Mais les futurs alcooliques ne devraient en aucun cas se laisser prendre à ce plaisir-là, à la fois anodin et pervers, et qui pourrait, un jour, leur être fatal ! Et, pour éviter d'enfoncer le clou, je ne parlerai pas de cette façon delermesque de les inciter à siroter un petit verre de porto !

Ne vaut-il pas mieux se contenter d'écosser des petits pois ? Définitivement.

Voyons Philippe, soyez honnête, bon nombre de vos lecteurs ont horreur de l'écossage, et moi la première !

 

J'ai lu aussi : « La voiture est étrange : à la fois comme une petite maison familière et comme un vaisseau sidéral. »

Comme c'est drôlement vu ! On aimerait bien demander aux SDF qui n'ont plus que leur voiture comme abri de nous donner leur avis.

 

Et encore :« Ah ! Les petites maladies de l’enfance qui vous laissent quelques jours de convalescence, à lire au lit des Bugs Bunny ! Hélas, quand on vieillit, les plaisirs de la maladie deviennent rares. »

Qu'est-ce qu'il ne faut pas lire pour connaître ses classiques contemporains ! Je me souviens avoir attrapé la même année, quand j'avais 10 ans, la coqueluche et la scarlatine. J'ai cru que j'allais en mourir ! (vous connaissez le cri rauque du coq qui a donné son nom à coqueluche ?) Je ne pouvais même pas lire mes Lucky Luke ! Alors, les plaisirs de la maladie ! Quelle vaste rigolade !

Ah ! J'en pleurerais d'avoir raté, au fil de ma longue vie, ces rares plaisirs. Pourtant, à mon âge, j'aurais pu tant et tant en rencontrer !

Non, je n'ai rien contre Monsieur Philippe Delerm qui est, j'en suis sûre, quelqu'un de tout à fait charmant.

Il n'empêche !

 

Nota Bene : je cite Philippe Delerm, La Première Gorgée de Bière et autres plaisirs minuscules, 1997. Ce petit livre avait fait un tabac à sa sortie. Aïe ! encore un mot sanitairement incorrect !

--------------------------------------

Moulins à vent, enchaînement et non liaison, le s ne se lie pas avec le à.

> La liaison - l'élision - l'enchaînement - la disjonction

 

<< 114 Délires cervantesques

Il me semble bien que cet intermède qu'on pourrait juger inopiné m'ait fait perdre le fil de mon récit. Pas pour longtemps.

Voici la suite :

>> 116 Délires shakespeariens (Suite de mes pérégrinations livresques dans La Bibliothèque du Jardin des Délices)

 

LES DÉLIRES Tous les épisodes

ACCUEIL & SOMMAIRE

Articles classés par catégories (tags)

Tous les articles du blog

Partager cet article

Published by mamiehiou.over-blog.com - dans LES DELIRES
commenter cet article

commentaires

Aude 06/02/2011 22:02



Mamiehiou ou comment apprendre avec style en quelques instants ce que l'on aurait appris seul en beaucoup plus de temps!



Présentation

  • : LE BLOG DE MAMIEHIOU - La langue française telle qu'on l'aime  De la grammaire, des exercices divers, des dictées commentées, des histoires, des textes d'auteurs, des infos pratiques...
  • : Pour tous ceux qui aiment la langue française. Son histoire, sa grammaire et son orthographe. Des dictées commentées, des exercices ébouriffants, un florilège de textes d'auteurs, etc.
  • Contact

Mon Profil

  • mamiehiou.over-blog.com
  • J'aime trop les mots pour les garder par-devers moi - au fond de mon coeur et de mon esprit. Ils débordent de mes pensées en contes drolatiques, avec des quiz et des digressions sur la langue.
  • J'aime trop les mots pour les garder par-devers moi - au fond de mon coeur et de mon esprit. Ils débordent de mes pensées en contes drolatiques, avec des quiz et des digressions sur la langue.

Mon blog

Amoureuse des mots, je cherche comment faire partager ma passion. Il y a tant à découvrir dans les bibliothèques du monde, tant de mots à connaître intimement pour affiner notre pensée, tant de mots qu'on n'entend plus sur nos lèvres, enfermés qu'ils sont dans des livres poussiéreux. Il ne tient qu'à nous de les faire revivre et de les faire chanter. Notre langue, si belle, si riche, demande qu'on la respecte, qu'on la préserve, qu'on s'en amuse et qu'on la chérisse. Mamiehiou ............................................................................................................................................................................................ ...................................;....................................................................... « La langue française est une femme. Et cette femme est si belle, si fière, si modeste, si hardie, touchante, voluptueuse, chaste, noble, familière, folle, sage, qu'on l'aime de toute son âme, et qu'on n'est jamais tenté de lui être infidèle. » Anatole France ....................................................... ............... ................................................................................................................. « C'est une langue bien difficile que le français. À peine écrit-on depuis quarante-cinq ans qu'on commence à s'en apercevoir. » Colette

Rechercher Un Mot Du Blog