Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 octobre 2012 3 31 /10 /octobre /2012 09:50

 

 

A- On dit : J'ai mal à la tête plutôt que J'ai mal à ma tête.

L'article défini est employé au lieu de l'adjectif possessif lorsqu'il ne fait aucun doute que l'objet appartient au possesseur : pour les parties du corps par exemple. C'est l'appartenance inaliénable.

Je me suis tordu le pied au lieu de mon pied.

Il s'est cassé le fémur au lieu de son fémur.

 

La règle n'est pas toujours suivie :

J'ai mal au genou.

Qu'est-ce que j'ai mal à mon genou ! Tournure familière.

Elle s'était mis un ruban rose dans ses cheveux. Ou : dans les cheveux.

N'ouvre pas la bouche. N'ouvre pas ta bouche. (le possesseur est la personne à qui l'on s'adresse)

Elle se maquille les yeux. Elle maquille ses yeux.

Mon chat s'est brûlé les coussinets. Ou : ses coussinets.

 

Et on dira aussi :

Il a fait travailler ses neurones.

Elle soigne ses artères.

 

B-Pluriel ou singulier ?

On écrit : Ils ont pris leur chapeau en sortant.

Ou : Ils ont pris leurs chapeaux en sortant.

Cela dépend du point de vue où l'on se place. Soit on voit que chacun a un chapeau (singulier), soit on voit tous les chapeaux (pluriel)

Le pluriel est plus courant.

Ils étaient tous arrivés avec leur voiture.

Ou : Ils étaient tous arrivés avec leurs voitures.

Ces vieillards marchaient péniblement avec leur canne.

Ou : avec leurs cannes.

 

Voir :

Poème pour Agathe nouveau-née


                                                              [...] Je les sens près de moi,

Et leur souffle m'effleure à l'instant où leur voix

Exquisément susurre : « Approchons doucement...

 

Partager cet article

Published by mamiehiou.over-blog.com - dans Le français dans tous ses états
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : LE BLOG DE MAMIEHIOU - La langue française telle qu'on l'aime  De la grammaire, des exercices divers, des dictées commentées, des histoires, des textes d'auteurs, des infos pratiques...
  • : Pour tous ceux qui aiment la langue française. Son histoire, sa grammaire et son orthographe. Des dictées commentées, des exercices ébouriffants, un florilège de textes d'auteurs, etc.
  • Contact

Mon Profil

  • mamiehiou.over-blog.com
  • J'aime trop les mots pour les garder par-devers moi - au fond de mon coeur et de mon esprit. Ils débordent de mes pensées en contes drolatiques, avec des quiz et des digressions sur la langue.
  • J'aime trop les mots pour les garder par-devers moi - au fond de mon coeur et de mon esprit. Ils débordent de mes pensées en contes drolatiques, avec des quiz et des digressions sur la langue.

Mon blog

Amoureuse des mots, je cherche comment faire partager ma passion. Il y a tant à découvrir dans les bibliothèques du monde, tant de mots à connaître intimement pour affiner notre pensée, tant de mots qu'on n'entend plus sur nos lèvres, enfermés qu'ils sont dans des livres poussiéreux. Il ne tient qu'à nous de les faire revivre et de les faire chanter. Notre langue, si belle, si riche, demande qu'on la respecte, qu'on la préserve, qu'on s'en amuse et qu'on la chérisse. Mamiehiou ............................................................................................................................................................................................ ...................................;....................................................................... « La langue française est une femme. Et cette femme est si belle, si fière, si modeste, si hardie, touchante, voluptueuse, chaste, noble, familière, folle, sage, qu'on l'aime de toute son âme, et qu'on n'est jamais tenté de lui être infidèle. » Anatole France ....................................................... ............... ................................................................................................................. « C'est une langue bien difficile que le français. À peine écrit-on depuis quarante-cinq ans qu'on commence à s'en apercevoir. » Colette

Rechercher Un Mot Du Blog