Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 avril 2012 5 27 /04 /avril /2012 17:57

ACCUEIL & SOMMAIRE

Articles classés par catégories (tags)

Tous les articles du blog

 

Les puristes se limitent à dire qu'un but est un point que l'on vise.

On n'est pas "dans un but". Le but est à atteindre.

Ainsi plutôt que de dire : Je travaille dans le but de réussir, on peut dire : Je travaille pour réussir.

Dans le dessein de est moins courant et s'emploie dans un style soutenu. Il est parti dans le dessein de s'accomplir dans une oeuvre humanitaire.

 

Cf. L'Académie :  dans le but de, locution prépositive. Emploi critiqué. Dans le dessein de, dans l'intention de.

 

Remarque de Littré :

Peut-on dire : il agissait ainsi dans le but de se réconcilier ? Cette locution est très usitée présentement ; mais elle n'est pas aisée à justifier. On n'est pas dans un but ; car, si on y était, il serait atteint. On dit bien : je suis dans l'espérance de, dans l'intention de, vu que, on peut considérer l'espérance, l'intention comme quelque chose où l'on est placé ; mais il n'en est pas de même du but qui est éloigné et auquel il faut atteindre. Cette locution serait justifiée si on donnait à dans le sens de pour ; mais dans n'a, en aucun autre cas, un emploi de ce genre. La locution, ne pouvant s'expliquer ni par le sens de but dans lequel on n'est pas, ni par l'emploi de dans qui ne marque jamais quelque chose à atteindre, doit être évitée ; et, en place, on se servira de : dans le dessein, dans l'intention, à l'effet de, etc.

 

Le Trésor  signale cette remarque de Littré mais nous dit que "l'expression [dans le but de] est couramment employée par les auteurs."

Voir Le Trésor (TFLi) et l'Académie dans  Lexicographie- Centre National de Ressources Textuelles et Lexicales

 

Le Petit Robert admet "dans le but de..."

 

Pourquoi ? : On notera que le plus souvent Pourquoi ? entraîne une réponse donnant une cause (parce que...)

Pour quoi ? Pour quoi faire ? entraîne une réponse donnant un but (pour, pour que)

 

Pour quoi faire ? Ou Pourquoi faire ?  L'orthographe hésite entre ces deux graphies nous dit le Trésor. La seconde plus rationnelle prévaut, fait remarquer Grevisse.

On rencontre parfois sous la plume de quelques écrivains Pourquoi faire bien que ce ne soit pas très logique.

 

En conclusion, si l'on fait partie de ceux qui ont un grand souci de la pureté de la langue, on s'efforcera de ne pas employer "dans le but de" tout en sachant que l'usage en est fort répandu.

 

ACCUEIL & SOMMAIRE

Articles classés par catégories (tags)

Tous les articles du blog

Partager cet article

Published by mamiehiou.over-blog.com - dans Le français dans tous ses états
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : LE BLOG DE MAMIEHIOU - La langue française telle qu'on l'aime  De la grammaire, des exercices divers, des dictées commentées, des histoires, des textes d'auteurs, des infos pratiques...
  • : Pour tous ceux qui aiment la langue française. Son histoire, sa grammaire et son orthographe. Des dictées commentées, des exercices ébouriffants, un florilège de textes d'auteurs, etc.
  • Contact

Mon Profil

  • mamiehiou.over-blog.com
  • J'aime trop les mots pour les garder par-devers moi - au fond de mon coeur et de mon esprit. Ils débordent de mes pensées en contes drolatiques, avec des quiz et des digressions sur la langue.
  • J'aime trop les mots pour les garder par-devers moi - au fond de mon coeur et de mon esprit. Ils débordent de mes pensées en contes drolatiques, avec des quiz et des digressions sur la langue.

Mon blog

Amoureuse des mots, je cherche comment faire partager ma passion. Il y a tant à découvrir dans les bibliothèques du monde, tant de mots à connaître intimement pour affiner notre pensée, tant de mots qu'on n'entend plus sur nos lèvres, enfermés qu'ils sont dans des livres poussiéreux. Il ne tient qu'à nous de les faire revivre et de les faire chanter. Notre langue, si belle, si riche, demande qu'on la respecte, qu'on la préserve, qu'on s'en amuse et qu'on la chérisse. Mamiehiou ............................................................................................................................................................................................ ...................................;....................................................................... « La langue française est une femme. Et cette femme est si belle, si fière, si modeste, si hardie, touchante, voluptueuse, chaste, noble, familière, folle, sage, qu'on l'aime de toute son âme, et qu'on n'est jamais tenté de lui être infidèle. » Anatole France ....................................................... ............... ................................................................................................................. « C'est une langue bien difficile que le français. À peine écrit-on depuis quarante-cinq ans qu'on commence à s'en apercevoir. » Colette

Rechercher Un Mot Du Blog