Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 juin 2013 4 13 /06 /juin /2013 12:06

 

 

Le point-virgule marque une pause, plus longue que celle de la virgule, moins longue que celle du point.

J'estime que ce signe de ponctuation est injustement de plus en plus délaissé de nos jours par les écrivains, les journalistes, les étudiants qui écrivent tant bien que mal, les barbouilleurs de tous poils et j'en passe ; pourtant le point-virgule a un sens ; il a un rôle à jouer ; dans la lecture à haute voix ne permet-il pas que l'on reprenne un peu son souffle ?

J'en viens à douter qu'à l'école on apprenne qu'il existe.

 

Cf. Littré : Point et virgule ( ; ), signe de ponctuation, qu'on emploie pour séparer des membres de phrases subordonnés non grammaticalement, mais logiquement.

Substantivement, le point-virgule. Le point-virgule marque une pause plus forte que la virgule.

 

On notera que le point virgule est précédé d'un espace (contrairement à la virgule), et que ce qui suit ne prend jamais de majuscule.

 

On peut l'employer :

dans des phrases longues donnant une énumération d'éléments déjà séparés par des virgules, un ou plusieurs de ces éléments étant eux-mêmes subdivisés en d'autres éléments séparés par des virgules.

 

Texte du 1/1/1835, valide du 1/1/1835 au 7/2/1924 L’acte de décès contiendra les prénoms, nom, âge, profession et domicile de la personne décédée ; les prénoms et nom de l’autre époux, si la personne décédée était mariée ou veuve ; les prénoms, noms, âge, professions et domiciles des déclarants ; et, s’ils sont parents, leur degré de parenté. Code civil - Article 79

 

pour séparer des propositions qui ont entre elles une relation logique.

Extraits de textes que vous pouvez retrouver dans ce blog

 

Ces récits occupaient tout le temps du coucher de ma mère et de ma soeur : elles se mettaient au lit mourantes de peur.; je me retirais au haut de ma tourelle ; la cuisinière rentrait dans la grosse tour, et les domestiques descendaient dans leur souterrain.

>> CHATEAUBRIAND - Mémoires d'Outre-Tombe - À Combourg

 

lorsque les phrases sont unies par un adverbe ou un syntagme à valeur adverbiale : pourtant, cependant, ensuite, enfin, à savoir, par conséquent, etc.

On rencontre le point-virgule avant la conjonction mais, parfois avant et.

 

Sa figure était une pomme rouge, un bouton de pivoine prêt à fleurir ; et là-dedans s’ouvraient, en haut, deux yeux noirs magnifiques, ombragés de grands cils épais qui mettaient une ombre dedans ; en bas, une bouche charmante, étroite, humide pour le baiser, meublée de quenottes luisantes et microscopiques.

>> GUY DE MAUPASSANT - Boule de Suif - Dans la diligence qui les emmène au Havre.

 

Il reste à savoir si l'on peut l'employer aujourd'hui dans une phrase pour séparer certaines parties de la phrase qui, de ce fait, ne sont pas des phrases complètes, comme dans les exemples ci-dessous (les parties de phrases sont ici des subordonnées conjonctives ou d'autres éléments).

Je n'ai trouvé ce cas cité dans aucune grammaire, ni dans aucun site sur la toile (se souciant de cette histoire de point-virgule), mais j'ai lu de nombreuses phrases d'écrivains utilisant ainsi le point-virgule.

 

Bundari, le second historien, conte que Zoroastre était Juif, et qu’il avait été valet de Jérémie ; qu’il mentit à son maître ; que Jérémie, pour le punir, lui donna la lèpre ; que le valet, pour se décrasser, alla prêcher une nouvelle religion en Perse, et fit adorer le soleil au lieu des étoiles.

>>VOLTAIRE - Dictionnaire philosophique - Zoroastre, prophète et fondateur du zoroastrisme

 

Que l'homme, étant revenu à soi, considère ce qu'il est au prix de ce qui est ; qu'il se regarde comme égaré dans ce canton détourné de la nature ; et que de ce petit cachot où il se trouve logé, j'entends l'univers, il apprenne à estimer la terre, les royaumes, les villes et soi-même son juste prix. Qu'est-ce qu'un homme dans l'infini ?

>> BLAISE PASCAL - Pensées - Les deux infinis

 

Les anciens, les Chaldéens sans doute exceptés, la prenaient pour deux étoiles différentes ; ils la nommaient Hesper ou Vesper, l'occidentale, à son apparition du soir. Les modernes l'appellent l'étoile du berger, parce qu'elle est pour celui-ci le signal de la retraite dans les beaux jours ; et les cœurs tendres, l'étoile des amants, dont elle est le discret et mystérieux flambeau.

>> WILLIAM DUCKETT - Dictionnaire de la conversation et de la lecture - Lucifer (Phosphore, Vénus, Astarté, Vénus-Uranie, Anahid, Hesper ou Vesper, Boker)

 

Je ne suis pas la seule à m'émouvoir de la disparition progressive du point-virgule :

>> Enfin; une cause ! Par MM. Benoît Leblanc et Claude Tousignant

cause qui est d'ailleurs bien mollement défendue !

 

On utilisait beaucoup le point-virgule avant le XXe siècle.

Et je veux l'utiliser à ma guise, sans qu'on me cherche noise !

 

LE FRANÇAIS DANS TOUS SES ÉTATS

ACCUEIL & SOMMAIRE

 

Vos pouvez lire aussi : J'aime l'esperluette

 

Partager cet article

Published by mamiehiou.over-blog.com - dans Le français dans tous ses états
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : LE BLOG DE MAMIEHIOU - La langue française telle qu'on l'aime  De la grammaire, des exercices divers, des dictées commentées, des histoires, des textes d'auteurs, des infos pratiques...
  • : Pour tous ceux qui aiment la langue française. Son histoire, sa grammaire et son orthographe. Des dictées commentées, des exercices ébouriffants, un florilège de textes d'auteurs, etc.
  • Contact

Mon Profil

  • mamiehiou.over-blog.com
  • J'aime trop les mots pour les garder par-devers moi - au fond de mon coeur et de mon esprit. Ils débordent de mes pensées en contes drolatiques, avec des quiz et des digressions sur la langue.
  • J'aime trop les mots pour les garder par-devers moi - au fond de mon coeur et de mon esprit. Ils débordent de mes pensées en contes drolatiques, avec des quiz et des digressions sur la langue.

Mon blog

Amoureuse des mots, je cherche comment faire partager ma passion. Il y a tant à découvrir dans les bibliothèques du monde, tant de mots à connaître intimement pour affiner notre pensée, tant de mots qu'on n'entend plus sur nos lèvres, enfermés qu'ils sont dans des livres poussiéreux. Il ne tient qu'à nous de les faire revivre et de les faire chanter. Notre langue, si belle, si riche, demande qu'on la respecte, qu'on la préserve, qu'on s'en amuse et qu'on la chérisse. Mamiehiou ............................................................................................................................................................................................ ...................................;....................................................................... « La langue française est une femme. Et cette femme est si belle, si fière, si modeste, si hardie, touchante, voluptueuse, chaste, noble, familière, folle, sage, qu'on l'aime de toute son âme, et qu'on n'est jamais tenté de lui être infidèle. » Anatole France ....................................................... ............... ................................................................................................................. « C'est une langue bien difficile que le français. À peine écrit-on depuis quarante-cinq ans qu'on commence à s'en apercevoir. » Colette

Rechercher Un Mot Du Blog