Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 juillet 2011 1 25 /07 /juillet /2011 14:08

ACCUEIL & SOMMAIRE

Tous les articles du blog

Les diverses catégories (ou tags)

Le fait que + subjonctif ou indicatif :

 

Le fait que, le seul fait que + subjonctif = le fait qui consiste en ce que

Le fait que vous vous soyez interrogé sur cette expression m'a demandé recherche et réflexion.

Le fait qu'il ne m'ait pas remarquée m'est insupportable.

 

Le fait que, le seul fait que + indicatif quand on veut insister sur la réalité d'un fait.

Le fait qu'il faut lui sourire alors qu'il me ment chaque jour me fait horreur.

 

Le Grevisse donne le subjonctif et l'indicatif en précisant qu'il n'y a pas de nuance.

Le Trésor donne les deux modes.

Voir : malgré le fait que... le fait est que... etc.   

...................................

Après le verbe dire à la forme négative on a l'indicatif ou le subjonctif

Je ne dis pas que vous soyez (êtes) insincère, mon ami.

Tournure négative de dire à la première personne, subjonctif fréquent.

Cela ne veut pas dire que vous mentiez toujours

Subjonctif après vouloir dire ou pouvoir dire à la forme négative.

...................................

Ce n'est pas que, ce n'est point que : mise en relief de la négation ne pas ou ne point + subjonctif

Je ne suis pas sourde à tes menaces.

>>Ce n'est pas que je sois sourde à tes menaces.

Je ne t'en veux pas.

>>Ce n'est pas que je t'en veuille, tu peux me croire.

On peut trouver aussi l'indicatif.

Ce n'est pas que je t'en veux.

...................................

Ignorer que est suivi de l'indicatif, rarement du subjonctif

J'ignore que c'est (ce soit) possible. 

Il peut être suivi du subjonctif dans des phrases au passé, surtout quand le verbe principal est à l'imparfait.

Sa pauvre épouse ignorait qu'il se fût (s'était) déjà marié quatre fois !

J'ignorais qu'il fût capable du pire.

 

Remarque : Ignorer si, quand, comment, etc. est suivi d'une interrogative indirecte.

= je ne sais pas

J'ignore s'il viendra- J'ignorais s'il viendrait ce jour-là.

...................................

Il n'empêche que est suivi de l'indicatif, rarement du subjonctif.

Je sais que vous n'êtes pas sincère. Il n'empêche que vous demeurez (demeuriez) mon ami.

 

Retrouvez ces expressions dans :

Valeurs et emplois du subjonctif

La clef des modes

ACCUEIL & SOMMAIRE

Tous les articles du blog

Les diverses catégories (ou tags)

Partager cet article

Published by mamiehiou.over-blog.com - dans La clef des modes dans les conjonctives
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : LE BLOG DE MAMIEHIOU - La langue française telle qu'on l'aime  De la grammaire, des exercices divers, des dictées commentées, des histoires, des textes d'auteurs, des infos pratiques...
  • : Pour tous ceux qui aiment la langue française. Son histoire, sa grammaire et son orthographe. Des dictées commentées, des exercices ébouriffants, un florilège de textes d'auteurs, etc.
  • Contact

Mon Profil

  • mamiehiou.over-blog.com
  • J'aime trop les mots pour les garder par-devers moi - au fond de mon coeur et de mon esprit. Ils débordent de mes pensées en contes drolatiques, avec des quiz et des digressions sur la langue.
  • J'aime trop les mots pour les garder par-devers moi - au fond de mon coeur et de mon esprit. Ils débordent de mes pensées en contes drolatiques, avec des quiz et des digressions sur la langue.

Mon blog

Amoureuse des mots, je cherche comment faire partager ma passion. Il y a tant à découvrir dans les bibliothèques du monde, tant de mots à connaître intimement pour affiner notre pensée, tant de mots qu'on n'entend plus sur nos lèvres, enfermés qu'ils sont dans des livres poussiéreux. Il ne tient qu'à nous de les faire revivre et de les faire chanter. Notre langue, si belle, si riche, demande qu'on la respecte, qu'on la préserve, qu'on s'en amuse et qu'on la chérisse. Mamiehiou ............................................................................................................................................................................................ ...................................;....................................................................... « La langue française est une femme. Et cette femme est si belle, si fière, si modeste, si hardie, touchante, voluptueuse, chaste, noble, familière, folle, sage, qu'on l'aime de toute son âme, et qu'on n'est jamais tenté de lui être infidèle. » Anatole France ....................................................... ............... ................................................................................................................. « C'est une langue bien difficile que le français. À peine écrit-on depuis quarante-cinq ans qu'on commence à s'en apercevoir. » Colette

Rechercher Un Mot Du Blog