Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 janvier 2012 4 19 /01 /janvier /2012 08:39

ACCUEIL

Récapitulation des articles : Ne pas confondre

Tous les articles du blog

Quoique


Quoique, conjonction de subordination qui introduit une proposition subordonnée de concession. Elle est suivie du subjonctif. Elle peut être remplacée par bien que.
Voir les articles :

bien que,

encore que,

malgré que

Qu'est-ce qu'une conjonction de subordination et une locution conjonctive ?
Voir aussi l'article :

Valeurs et emplois du subjonctif § 48

Quoiqu'il fasse preuve de courage, il n'arrivera jamais à ses fins.
Il la perdit, sa dulcinée, quoiqu'il fît tout pour la reconquérir.


Quoi que


Quoi que, locution pronominale équivalant à :  quelle que soit la chose que/ qui. Elle exprime la  concession et elle est suivie du subjonctif.
Quoi, pronom interrogatif qui a perdu sa nuance interrogative.
 
Je te trouve assez peu convaincant quoi que tu dises.
Quoi que tu projettes, je ne te suivrai pas.   

Remarque 
Quel, quoi, qui, où, sont des interrogatifs - pronoms ou adverbe (où) -, mais aujourd'hui ils ont perdu la nuance interrogative dans les locutions quel que, qui que, quoi que, où que, d'où que, toutes suivies du subjonctif.

Si vous hésitez entre quoique et quoi que, remplacez par bien que. Si ça fonctionne, c'est quoique qu'il faut écrire. 

Quelque


-Déterminant, adjectif indéfini, variable.
Il m'a donné quelques piécettes, le rapiat.
-Adverbe, invariable = à peu près, environ (littéraire)
Il précéde un adjectif numéral cardinal
Je l'ai rencontré il y a quelque trois mois
quelque peu = un peu
Il m'a paru quelque peu éméché. L'alcool ne lui convient guère.
-Syntagme équivalant à un déterminant
quelque peu de = un peu de
-Pronoms indéfinis
quelqu'un, quelques-uns, quelqu'une, quelques-unes
quelque chose, quelque part
-Locutions adverbiales indéfinies
en quelque sorte, en quelque endroit


 Remarque : Il y a disjonction après quelque (pas d'élision), sauf dans quelqu'un et quelqu'une. On aura par exemple quelque autre...


Quelque... que


Quelque... que, locution conjonctive qui exprime la concession, suivie du subjonctif
Voir l'article : Valeurs et emplois du subjonctif § 48

1-quelque + substantif ou syntagme nominal + que
Quelques folies que vous fissiez, je ne vous en aimais que plus encore.
Quelque rage que tu puisses éprouver, je saurai bien te calmer

2-quelque + adjectif + que
Quelque amoureux qu'il soit, il sait bien que tous ses espoirs seront déçus.
Quelque avare qu'il pût être, il n'abandonna pas son enfant.
Quelque amical qu'il veuille paraître, je continue à me méfier de lui.
Quelque misérable qu'il fût, il n'en était pas moins homme. 
 
Quel que

Quel que, locution pronominale qui exprime la concession*  suivie du subjonctif 
Voir l'article   Valeurs et emplois du subjonctif § 48
Quel pronom interrogatif attribut, variable en genre et en nombre : quels, quelle, quelles

Quels que soient vos conseils, je n'en tiendrai pas compte.
 
Quel... (que) est suivi du verbe être au subjonctif ou d'un autre verbe attributif (=verbe d'état), paraître sembler, devenir, demeurer, rester, ces verbes pouvant être accompagnés d'un semi auxiliaire, pouvoir, devoir.

Quelles que puissent être mes intentions, rien ne te fera changer d'avis, n'est-ce pas ?
Quelle que dût être ta résolution, tu savais que je ne bougerais pas le petit doigt.
Je ne me souciais pas de vous, quels que dussent être vos espoirs.


Vocabulaire
Concession, concessif.
Une locution concessive  est une locution qui exprime la concession.
Une proposition concessive est une proposition subordonnée introduite par une conjonction de subordination de concession ou une locution concessive.

> Conjonctions de sub. et locutions conjonctives classées : cause conséquence but temps condition comparaison concession exception proportion manière conformité supposition addition alternative

 

  ACCUEIL

Récapitulation des articles : Ne pas confondre

Tous les articles du blog

 

Partager cet article

Published by mamiehiou.over-blog.com - dans Le français dans tous ses états
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : LE BLOG DE MAMIEHIOU - La langue française telle qu'on l'aime  De la grammaire, des exercices divers, des dictées commentées, des histoires, des textes d'auteurs, des infos pratiques...
  • : Pour tous ceux qui aiment la langue française. Son histoire, sa grammaire et son orthographe. Des dictées commentées, des exercices ébouriffants, un florilège de textes d'auteurs, etc.
  • Contact

Mon Profil

  • mamiehiou.over-blog.com
  • J'aime trop les mots pour les garder par-devers moi - au fond de mon coeur et de mon esprit. Ils débordent de mes pensées en contes drolatiques, avec des quiz et des digressions sur la langue.
  • J'aime trop les mots pour les garder par-devers moi - au fond de mon coeur et de mon esprit. Ils débordent de mes pensées en contes drolatiques, avec des quiz et des digressions sur la langue.

Mon blog

Amoureuse des mots, je cherche comment faire partager ma passion. Il y a tant à découvrir dans les bibliothèques du monde, tant de mots à connaître intimement pour affiner notre pensée, tant de mots qu'on n'entend plus sur nos lèvres, enfermés qu'ils sont dans des livres poussiéreux. Il ne tient qu'à nous de les faire revivre et de les faire chanter. Notre langue, si belle, si riche, demande qu'on la respecte, qu'on la préserve, qu'on s'en amuse et qu'on la chérisse. Mamiehiou ............................................................................................................................................................................................ ...................................;....................................................................... « La langue française est une femme. Et cette femme est si belle, si fière, si modeste, si hardie, touchante, voluptueuse, chaste, noble, familière, folle, sage, qu'on l'aime de toute son âme, et qu'on n'est jamais tenté de lui être infidèle. » Anatole France ....................................................... ............... ................................................................................................................. « C'est une langue bien difficile que le français. À peine écrit-on depuis quarante-cinq ans qu'on commence à s'en apercevoir. » Colette

Rechercher Un Mot Du Blog