Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 novembre 2016 6 26 /11 /novembre /2016 08:52

 ACCUEIL & SOMMAIRE

Tous les articles du blog

Les diverses catégories (ou tags)

 

Quelques mots où gn se prononce [gn]

gnou [gnu] – gneiss - gnome - gnose – gnostique – etc.

Quelques mots où gn se prononce [ɲ]

gnangnan - gnôle (ou gnole) – gnocchi [ˈɲɔkki] - gnognote – etc.

 

Il fut un temps où gn se prononçait [gn] et le i devant gn (> ign) permettait de prononcer [ɲ].

Puis le i a disparu et gn se prononce aujourd'hui [gn] ou [ɲ] selon le mot.

Sauf pour oignon qui a conservé son i et que l'on prononce [ɔɲɔ̃] et parfois [waɲɔ̃].

La prononciation [waɲɔ̃] est régionale. Les Lyonnais et les Stéphanois*, pour ne citer qu'eux, prononcent encore souvent [waɲɔ̃].

 

Ainsi donc le nom de Montaigne, l'auteur des Essais, se prononçait-il Montagne.

Exemples de mots anglais venant du français où le i est conservé : campaign, champaign...

 

Oignon dans les dictionnaires

 

Le dictionnaire Godefroy (ancien français) :

http://micmap.org/dicfro/page/dictionnaire-godefroy/582/5/oignon

oignier, oigner, oindre, frotter

oignonee, oingnonnee, ragoût aux oignons

oignonet, petit oignon

oignonneries, légume du genre des oignons

oignonette, oignonnette, ongnonete, ougnonete, oignonniete, oingnonnete, oignelette, oinoullette, plante du genre oignon.

oignonnier, marchand d'oignons – oingnonnier

 

Le Trésor

Extrait

Académie 1718-1762: oignon; 1798: ognon; 1835, 1878: oignon, ognon; 1935: oignon. Velléités de prononc. orth., [wa-], à l'image de poigne, etc., ou de suppression de i, ognon, à l'image de rogne, etc. Martinet-Walter 1973 [-ɳ-], [-nj-]

 

L'Académie 8e édition

Plante potagère qui a une racine bulbeuse de forme ronde, communément un peu aplatie, de saveur et d'odeur fortes, composée de plusieurs tuniques ou pellicules qui se recouvrent les unes les autres. Botte d'oignons. Oignon blanc. Oignon rouge. Soupe à l'oignon. Chapelet d'oignons, Une grande quantité d'oignons attachés ensemble. Pelure d'oignon, Une des enveloppes de l'oignon. Il se dit figurément d'une Étoffe, d'un papier très mince. Il se dit aussi de la Couleur rose violacée que présente la pellicule de l'oignon. Du vin pelure d'oignon. Fam., Être couvert comme un oignon, Être très chaudement vêtu. Par analogie, en termes de Botanique, il se dit du Bulbe de certaines plantes, dont la base produit des racines fibreuses. Dans cette acception, on l'écrit souvent OGNON. Ognon de jacinthe, de tulipe.
OIGNON se dit aussi d'une Certaine callosité douloureuse qui vient aux pieds. Avoir des oignons. Il se dit également d'une Grosseur de la sole du cheval, qui se manifeste plus souvent en dedans qu'en dehors et qui ne vient presque jamais aux pieds de derrière.
OIGNON se dit encore d'une Montre ancienne, très bombée.
EN RANG D'OIGNONS, loc. adverbiale et familière dont on se sert en parlant de Plusieurs personnes ou de plusieurs choses qui sont rangées sur une même ligne.

 

Le Littré

oignon

Extrait :

(o-gnon ; l'i ne se prononce pas ; quelques-uns écrivent ognon) s. m.

(7) Populairement. Il a de l'oignon, il a de l'argent.

PROVERBE

Marchand d'oignons se connaît en ciboules, c'est-à-dire on est difficilement trompé sur les choses de son métier.

ÉTYMOLOGIE

Provenç. uignon, ignon ; du lat. unionem, sorte d'oignon, grosse perle, chose unique, unité, de unus, un.

Voir aussi

oignonade - oignonet - oignonette - oignonière

 

Bob Dictionnaire d'argot de la langue française

www.languefrancaise.net/Bob/3327

oignon - Anus, cul -

  

La Nouvelle Orthographe (réforme de 1990) donne OGNON au lieu d'OIGNON

Réforme de l'orthographe - L'orthographe recommandée aux enseignants - Lexique

 

Expressions

Être traité aux petits oignons (avec soin)

Arranger une affaire aux petits oignons. (Arranger avec un soin particulier)

S'être fait arranger aux petits-oignons (s'être fait escroquer)

Occupe-toi de tes oignons ! (Mêle-toi de tes affaires !)

 

Quelques articles du blog où il est question d'étymologie

Les nombreuses réformes de la langue française

À la recherche de l'étymologie d'un mot

Mais pourquoi la langue française est-elle si compliquée ? - L'origine du français

L'accent circonflexe – Mettons-le seulement là où il faut - cru, crû, idolâtre, psychiatre, écolâtre, gaîment, absolument, ambigument, fantomatique, tempétueux... + Quiz

La lettre Q – QV – QU

Les mots ont une histoire - Pathologie verbale ou lésions de certains mots dans le cours de l'usage

Prononciation problématique de quelques mots en français : gageure, almanach, handball, imbroglio, mas, tomber dans le lacs, abasourdi, blinis, Auxerre, Bruxelles, Cassis, Roanne...

Sur la toile :

LE NEZ DANS LES LIVRES: OIGNON OU OGNON ?

Le nénufar et l'ognon (ou les avatars de l'orthographe française ...

 

* Je suis une Stéphanoise pur jus et on m'a appris à prononcer oignon [waɲɔ̃]. Je me suis corrigée mais je connais beaucoup de Stéphanois qui le prononcent ainsi et qui ne voudraient en aucun cas changer.

 

ACCUEIL & SOMMAIRE

Tous les articles du blog

Les diverses catégories

Partager cet article

Published by mamiehiou.over-blog.com - dans Le français dans tous ses états
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : LE BLOG DE MAMIEHIOU - La langue française telle qu'on l'aime  De la grammaire, des exercices divers, des dictées commentées, des histoires, des textes d'auteurs, des infos pratiques...
  • : Pour tous ceux qui aiment la langue française. Son histoire, sa grammaire et son orthographe. Des dictées commentées, des exercices ébouriffants, un florilège de textes d'auteurs, etc.
  • Contact

Mon Profil

  • mamiehiou.over-blog.com
  • J'aime trop les mots pour les garder par-devers moi - au fond de mon coeur et de mon esprit. Ils débordent de mes pensées en contes drolatiques, avec des quiz et des digressions sur la langue.
  • J'aime trop les mots pour les garder par-devers moi - au fond de mon coeur et de mon esprit. Ils débordent de mes pensées en contes drolatiques, avec des quiz et des digressions sur la langue.

Mon blog

Amoureuse des mots, je cherche comment faire partager ma passion. Il y a tant à découvrir dans les bibliothèques du monde, tant de mots à connaître intimement pour affiner notre pensée, tant de mots qu'on n'entend plus sur nos lèvres, enfermés qu'ils sont dans des livres poussiéreux. Il ne tient qu'à nous de les faire revivre et de les faire chanter. Notre langue, si belle, si riche, demande qu'on la respecte, qu'on la préserve, qu'on s'en amuse et qu'on la chérisse. Mamiehiou ............................................................................................................................................................................................ ...................................;....................................................................... « La langue française est une femme. Et cette femme est si belle, si fière, si modeste, si hardie, touchante, voluptueuse, chaste, noble, familière, folle, sage, qu'on l'aime de toute son âme, et qu'on n'est jamais tenté de lui être infidèle. » Anatole France ....................................................... ............... ................................................................................................................. « C'est une langue bien difficile que le français. À peine écrit-on depuis quarante-cinq ans qu'on commence à s'en apercevoir. » Colette

Rechercher Un Mot Du Blog