Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 décembre 2012 1 03 /12 /décembre /2012 10:52

ACCUEIL & SOMMAIRE

Tous les articles du blog

« C'est une langue bien difficile que le français.

À peine écrit-on depuis quarante-cinq ans

qu'on commence à s'en apercevoir. »

Colette

 

 Retrouvez les conjonctions de subordination,

les locutions conjonctives de subordination

ou d'autres syntagmes,

puis le mode

et la circonstance exprimée dans les subordonnées dans

  La clef des modes

Indicatif, subjonctif ou conditionnel, lequel choisir ?

ou

Conjonctions de sub. et locutions conjonctives classées :

cause conséquence but temps condition comparaison concession

exception proportion manière conformité supposition addition alternative

 

 

Certaines locutions sont rares.

Certaines que vous connaissez bien

vous étonneront pour leurs emplois particuliers.

Certaines peuvent être suivies de modes différents

selon la nuance de sens.

Dans le doute, reportez-vous aux articles cités ci-dessus 

qui vous donnent le sens précis de ces locutions

et les modes qui les suivent. 

 

Autre exercice : Exercez-vous à construire des phrases sur le même modèle.

  Pour en savoir + Qu'est ce qu'une conjonction de subordination

ou une locution conjonctive de subordination ?

Note : Les phrases de l'exercice n'ont fait l'objet d'aucun emprunt.

Mamiehiou

 

Exemple :

Tu es de moins en moins attentif aux belles choses au fur et à mesure que s'écoulent tes années. Dommage !

La proposition principale est Tu es de moins en moins attentif aux belles choses

La locution conjonctive est au fur et à mesure que elle introduit la subordonnée temporelle (= de temps)

La proposition subordonnée est au fur et à mesure que s'écoulent tes années

Le mode du verbe de la subordonnée est  l'indicatif

 

Première partie

 

1-Étant donné que vous faites l'imbécile sans discontinuer, j'ai décidé que je n'aurai plus affaire à vous.

Étant donné que

Mis à part que tu es un peu soupe au lait, je te trouve de commerce agréable.

Mis à part que

Tu as moins travaillé que je te l'avais demandé. 

Remarque n°3 (les corrélatives, moins que, moins de que)

Tu as moins travaillé aujourd'hui qu'hier (que tu l'avais fait hier).

Tu as moins travaillé que tu l'aurais fait si j'avais été là.

Tu as moins travaillé que tu l'aurais dû.

Tu as fait moins de travail que ce à quoi je m'attendais.

Outre que le vin est hors de prix cette année, il est imbuvable.

Outre que

Je veux bien faire le travail que tu me demandes, moyennant que tu sois moins pointilleux/ moyennant que tu seras moins pointilleux sur le résultat obtenu.

Moyennant que

10-Non que je veuille t'obliger à quoi que ce soit, mais j'aurais grand plaisir à ce que tu me dises merci quelquefois.

Non que, non moins que, non plus que

J'ai ressenti en cet instant, non moins que vous, une émotion d'une violence inouïe.

Je n'éprouverai jamais envers vous aucune gratitude, non plus qu'à qui que ce soit.

Ce n'est pas que tu fasses parfois des erreurs mais tu pourrais faire un effort tout de même.

Ce n'est pas que

Où que tu ailles, quoi que tu fasses, qui que tu voies, je ne me lasserai pas de t'aimer.

Où que

Je sortirai, qu'il pleuve ou qu'il vente.

Soit que... soit que

Je sors quand il pleut ou qu'il neige. 

Quand

M'aimes-tu parce que je t'aime ?

Parce que

Je ne suis pas du tout impressionné par ce que tu m'as dit.

Par ce que

20-Je commence par ce que tu m'as dit de commencer.

Par ce que

Pas que l'opération m'effraie, mais je préférerais rester entier !

Ce n'est pas que

J'aimais te regarder dormir pendant que la nuit avançait.

pendant que

Il a été plus sage qu'un respectable "chibani".
Remarque n°3 (les corrélatives, plus que, plus de que)

Tu as beaucoup plus d'énergie que je le croyais.

J'ai plus de souvenirs que tu ne peux l'imaginer.

Tu n'as pas passé de bonnes vacances pour autant que je sache. 

pour autant que

Pour autant que je me souvienne de ses griefs envers toi, il ne viendra pas à ton mariage.

Elle ne sera pas invitée, pour autant qu'il tient à moi.

Je garderai mon calme pour autant que vous cesserez de m'invectiver. 

Elle jubilerait, j'en suis sûre, pour autant qu'elle réussirait à me convaincre.

Tu réussiras ce que tu veux entreprendre pour peu que tu t'en donnes la peine et que tu fasses l'effort nécessaire.

Pour peu que

30-Il faudra que je sois sincère pour que tu voies clair en moi et que tu me croies.

Pour que

Je devrai rester sérieuse pour que tu ne ries pas de moi.

Pour naïf qu'il soit, il a bien réussi à la conquérir

pour... que

Pour malin qu'il soit, il n'en est pas moins tombé dans le piège.

Nous serons à nouveau heureux ensemble pourvu que tu me pardonnes mes incartades.

Pourvu que

Il ne m'a jamais invitée pour la bonne raison qu'il ne pouvait pas me voir en peinture. Qu'importe, moi non plus !

Pour la bonne raison

La nuit suit le jour puisque la terre tourne.

Puisque

Je ne te quitterai jamais puisque je t'aimerai toujours.

Nous te dirons "Bon vent !" quand tu t'en iras. 

Quand

40-Je m'incrusterais chez toi quand bien même tu souhaiterais me voir partir.

Quand - quand bien même - quand bien – même quand

Je te supporterai quand même que tu ferais ton cinéma. (régional)

Quels que soient vos conseils, je n'en tiendrai pas compte.

Quel que

Quelles que puissent être mes intentions, rien ne te fera changer d'avis, n'est-ce pas ?

Quelle que dût être ta résolution, tu savais que je ne bougerais pas le petit doigt.

Je ne me souciais pas de vous, quels que dussent être vos espoirs.

Quelque misérable qu'il fût, il n'en était pas moins homme.

Quelque... que

Quelques folies que vous fissiez, je ne vous en aimais que plus encore.

Quelque rage que tu puisses éprouver, je saurai bien te calmer

Quelque amoureux qu'il soit, il sait bien que tous ses espoirs seront déçus.

50-Quelque avare qu'il pût être, il n'abandonna pas son enfant.

Quelque amical qu'il veuille paraître, je continue à me méfier de lui.

Quoiqu'il fasse preuve de courage, il n'arrivera jamais à ses fins.

Quoique

Il la perdit, sa dulcinée, quoiqu'il fît tout pour la conquérir.

Qui que vous soyez, cessez de crier ! 

Qui que

Je ne donnerai pas un kopek à qui que ce soit, non mais !

Je saurai te défier au poker, quitte à ce que tu ne le supportes pas.

Quitte à ce que

Je n'irai pas en vacances avec toi cette année quitte à ce que tu m'en veuilles pendant longtemps.

Tu couleras lentement sans que personne veuille se porter à ton secours.

Sans que

Je partis à la campagne sans que personne y vît un inconvénient.

60-Je t'ai demandé de planter un clou sans que tu utilises de marteau.

Je le ferai sans que jamais tu m'y autorises.

Tu es capable de tout sans que je te permette rien.

Tu es tombée dans les orties sans que j'y sois pour rien.

Tu as avalé trois tablettes de chocolat sans que ton estomac en soit embarrassé.

Elle criait qu'elle était en train de se noyer sans qu'on pût comprendre ce qu'elle voulait.

Selon que tu travailleras ou non, tes notes varieront, tu le sais bien.

Selon que

Tu feras bien ou mal les choses, mon enfant, selon que tu veuilles m'écouter.

Mes pulsions, selon que j'en suis maître, ne m'empêchent pas de vivre dans la normalité.

"Aimez-vous les uns les autres", selon que l'énonce le onzième commandement.

70-Je peux te concéder beaucoup de choses, sache-le, sauf que tu n'auras pas ma fille.

Sauf que, sauf à ce que, sauf si

Il a vraiment pensé à tout sauf que sa chérie ne viendrait pas.

J'aurais pu lui plaire sauf que j'avais tellement grossi.

Je ne voudrais rien ce soir sauf que tu fasses taire le chien du voisin.

Je vous respecterai toujours chère amie, sauf à ce que vous me trompiez.

Vous ne saurez jamais ce que c'est de mettre un enfant au monde, sauf à ce que vous soyez une femme, = sauf si vous êtes une femme.= si vous n'êtes pas une femme = sauf au cas où vous seriez une femme = à moins que vous soyez une femme. 

Je vais pleurer tout l'après-midi, sauf si tu viens.

Vous viendrez n'est-ce pas, sauf si vous avez un empêchement.

80-Si j'avais appris tout cela, je l'aurais su. 

Si

Si j'eusse beaucoup appris, j'eusse un peu retenu.

Elle veut bien mourir s'il ne viendra pas déclarer sa flamme demain.

Il semble que si tu devrais te sentir bien dans ta peau, c'est un peu grâce à moi.

Il a pris beaucoup trop de médicaments si bien qu'il en est mort.

Si bien que

Je lui ai demandé pardon si bien qu'elle n'ait plus de reproches à me faire.

Je ressasserai les mêmes histoires si et tant que tu en mourras d'ennui.

Si tant est que

Je suis heureuse comme à vingt ans, si ce n'est que je n'ai plus mes vingt ans.

Si ce n'est que

Je suis si heureuse que je ne puis le croire

Si... que

Il était si énervé qu'il en aurait mangé son chapeau.

90-Si belle qu'elle puisse être, elle n'a aucune chance de me plaire.

Si... que

Si vite qu'elle coure, jamais elle ne me rattrapera.

Tout m'est possible en ce monde si tant est que tu veuilles / veux m'apporter un rayon de soleil. 

Si tant est que

Je veux bien t'écouter parler de l'amour que tu me portes si tant est que tu y eus / eusses jamais cru.

Sitôt que je lui eus ouvert la porte, il entra en me bousculant.

Sitôt que

Je m'en allai sitôt que je reçus mon ordre de départ.

Il ne sera jamais content soit qu'il parte en vacances soit qu'il reste chez lui.

Soit que... soit que

Je t'emmènerai avec moi sous la condition que tu veuilles bien payer le voyage.

Sous la condition que

Nous irons chez nos cousins québécois sous condition que tu auras réussi ton bac.

100-Supposé que tu sois malade au moment du départ, nous resterions chez nous, n'est-ce pas ?

Supposé que

Supposition qu'il meure demain, tu serais libre comme l'air !

Supposition que

Je te ferai des cadeaux suivant que tu auras été plus ou moins aimable avec moi, et je ne te le répèterai pas !

Suivant que

Il est plus ou moins heureux suivant que je lui rende visite ou non.

Vous ne pouvez pas exiger cela de lui surtout qu'il est trop jeune.

Surtout que

Faut-il que tu ris tandis qu'il pleure?

Tandis que

Je vais aller faire la sieste tandiment qu'il y a du travail à faire.

Tandiment que

Je le caressai avec fougue tant et si bien qu'il me griffa — mon chat, il va sans dire !

Tant et si bien que

Je t'aiderai tant que je le pourrai .

Tant que

110-Je t'aime tant que sans toi, il m'est impossible de vivre. 

Il a tant forcé, le pauvre, qu'il s'est donné un beau lumbago !

Tu m'as donné tant de preuves de patience que je n'en suis pas encore revenue.

Il parlait si et tant que j'en avais plein les oreilles.

Si et tant que

Il parle tellement vite que je n'y comprends rien.

Tellement que

Il était tellement beau à l'époque que toutes les filles - ou presque - tombaient dans ses bras.

J'ai tellement d'amour pour les chats que j'aimerais qu'on les respecte partout et toujours.

Je lui donne des caresses, des baisers, des preuves d'amour tellement qu'il en reste tout étourdi. (familier)

Je suis venu m'installer chez toi  non (point) tant pour te faire plaisir que pour que je puisse prendre mes aises dans ta belle maison.

(= Je suis venu m'installer chez toi pour que je puisse prendre mes aises.)

Non point tant

120-Je l'ai tant et tant charrié qu'il en a fait une dépression.

Tant et tant que

Je n'ai rien à voir avec cette histoire, tant s'en faut.

Tant s'en faut qu'

120-Je l'ai tant et tant charrié qu'il en a fait une dépression.

Tant et tant que

Je n'ai rien à voir avec cette histoire, tant s'en faut.

Tant s'en faut qu'il accepte de m'aider, il me laissera plutôt dans la panade.

Du thé ? — Donnez m'en tant soit peu.

Tant s'en faut (que)

Je renonce à son amitié et je lui ai demandé de me rendre ce qu'il me devait, tant qu'à faire. 

Tant qu'à faire

Je m'occuperai de toi, je te soignerai, je te mignoterai, tant que de besoin.

Tant que de besoin

Tout amoureux qu'il était, il se comportait méchamment. Une vraie teigne ! 

Tout... que

Tout enfant qu'il est, sa logique est implacable.

Tout amoureux qu'il fût, il se plaisait à me pincer pour me faire souffrir.

130-Tout enfant qu'il soit, je douterais de son innocence.

Je dois me taire toutes les fois que tu ouvres la bouche. Est-ce vraiment normal ?

Toutes les fois que

J'ai dû partir une fois qu'elle m'a parlé.

J'ai dû partir une fois qu'elle m'a eu parlé. (On remarque ici un passé surcomposé. Langue familière)

Une fois que

Vu que vous ne m'avez pas écouté, je ne vous adresserai plus la parole.

Vu que
 

>>Eussé-je (et suivantes)

J'espérais le revoir, non pas que j'eusse des illusions, mais son absence me pesait.

Il ferait beau voir qu'il fût plus intelligent que moi !

Eussé-je dit mille fois qu'il fallait m'écouter, cela n'eût servi à rien.

M'eussiez-vous trahie, je vous eusse encore aimé.  

140-Même si vous m'aviez trahie, je vous aurais encore aimé.  

Quand bien même vous m'auriez trahie, je vous aurais encore aimée.

Quand vous m'auriez trahie...

Quand bien vous m'auriez trahie...

Quand même vous m'auriez trahie... 

Voilà ce que nous écrivîmes, dussiez-vous nous en vouloir toute votre vie.

Je ferai tout pour le retenir, dût-il partir sur le champ.

Ils battent en retraite, dussent-ils tous en subir les tragiques conséquences. 

Je les repousserai tous, fussent-ils des amis très chers.

Je doute qu'en aucun pays, fût-ce dans le nôtre, les gouvernants soient un jour capables d'éradiquer la misère.

150-N'eût-elle jamais eu d'amis, elle n'en eût pas recherché.

La vie eût-elle été mille fois plus pénible, je n'y eusse point renoncé.

Personne ne me donnera le moindre plaisir, fût-ce vous.

...........

Je peux partir en vacances dans n'importe quel pays excepté que je ne choisirai pas ceux qui sont en guerre.

Excepté que

Je partirai avec toi, excepté que tu choisisses une destination dangereuse.

Vous avez osé défier la morale ? Gare que le ciel aille vous tomber sur la tête !

Gare que, attention que

Je vous ai offensé ? Gare que je me mette en colère comme vous ne m'avez encore jamais vue !

Si vos idées féministes vous plaisent, madame, gare que demain elles (ne) puissent se retourner contre vous.

160-Vous avez bien tout remis, Omer, hormis que vous avez omis de mettre cette vis-là.

Hormis que

Les nuits que je t'attendais, la lune était plus belle.

Le jour où, le jour que, la nuit où, la nuit que

Je ne peux pas t'en vouloir lors même que tu fais un effort pour me plaire.

Lors que, lors même que

Je ne t'en voudrais pas lors même que tu prendrais ta revanche.

Je m'enthousiasme lorsque je te vois.

Lorsque

Lorsque tu me quitterais, je ne t'en voudrais pas. > Même si

Enfin ! Maintenant que tu travailles tu ne vas plus faire ton "Tanguy".

Maintenant que

Elle m'a prié de corriger les erreurs qu'elle avait faites dans sa thèse, ce que j'ai fait, malgré que j'en aie.

Malgré que

Je ne t'aurais pas cru même si tu me l'avais affirmé.

Même si

Je lui rendrai visite même si cela me coûte.

170-Il n'atteindrait pas son but même s'il conjuguait tous ses efforts.

Tu ne serais pas parti en voyage même si je t'avais accompagné.

Il ne m'eût pas pardonné même si je lui eusse fait des excuses.

Je lui pardonnerais tout quand bien même il me quitterait.  

.......................

Phrases à valeur concessive  > Même si / Quand - quand bien même - quand bien – même quand / Eussé-je

Eussé-je dit mille fois que je te pardonnais, tu n'eusses jamais cessé de te tourmenter.

Même si je t'avais dit mille fois que je te pardonnais, tu n'aurais jamais cessé de te tourmenter.

Quand je t'aurais dit mille fois que je te pardonnais, tu n'aurais jamais cessé de te tourmenter.

Quand bien même je t'aurais dit mille fois que je te pardonnais, tu n'aurais jamais cessé de te tourmenter.

Quand bien je t'aurais dit  mille fois que je te pardonnais, tu n'aurais jamais cessé de te tourmenter.

Dût le ciel me tomber sur la tête, je resterais fier et droit. 

 > je dusse, dussé-je, dussè-je

180-Nous lui resterons fidèles, dussions-nous en souffrir.

Quand bien même tu m'aurais trompé, battu, ruiné, je ne pourrais me résoudre à vivre sans toi.

Quand bien je t'aurais attendu pendant dix ans, je t'accueillerais les bras ouverts, sache-le.

.......................

À supposer que vous me voyiez gagner au loto, vous continueriez à me guigner deux francs six sous, ou même mes cent millions d'euros, pauvre dépensière compulsive que vous êtes !

A supposer que, en supposant que, supposé que...

En supposant que je puisse faire la pluie et le beau temps, pourrais-je espérer que tu fasses un peu plus cas de moi ?

Je rêve de t'offrir des douceurs comme si j'allais croire que tu les accepterais.

Comme si

Elle lui répondit avec une litote comme s'il eût été capable de saisir toutes les nuances de sa pensée.

Aussi touffu que puisse être ton blog, je m'y balade, sans m'y perdre, avec plaisir.

Aussi... que

Tu es parti en claquant la porte avant que j'aie pu me justifier, comme d'habitude !

Avant que

Je ne t'aiderai plus jamais à te sortir d'un mauvais pas de telle façon que je ne t'entende plus me critiquer pour un oui ou pour un non.

De façon que, de telle façon que, de façon à ce que

190-Je ne vous révélerai aucun de mes secrets de manière que vous ne puissiez me trahir.

De manière que, de telle manière que, de manière à ce que 

Il ne lui a jamais avoué sa flamme de telle manière qu'il s'est laissé consumé de regret au fil du temps.

Je vous donnerai toute ma bibliothèque de manière à ce que vous vous instruisiez un peu.

Elle ne lui accorda pas cette danse de crainte qu'il ne lui écrasât les orteils.

De crainte que

Je veux bien accepter que tu m'offres des cadeaux à ne plus savoir où les mettre, mais de là à ce que tu attendes un seul geste de ma part, tu peux toujours rêver.

Ne pas confondre de là à ce que, d'ici à ce que, et d'ici que

J'ai ressenti en cet instant, non moins que vous, une émotion d'une violence inouïe.

Je n'éprouverai jamais envers vous aucune gratitude, non plus qu'à qui que ce soit.

Non que, non moins que, non plus que

D'ici à ce que tu me rendes tous les livres que je t'ai prêtés, tu auras vidé ma bibliothèque pour remplir la tienne.

Prépare donc une bonne soupe, mon chéri, en attendant que j'aie fini de téléphoner à mes copines.

299-N'aient été nos relations tumultueuses, je fusse restée à tes côtés jusqu'au dernier jour.

> Propositions commençant par : n'était, n'étaient, n'eût été, n'eussent été -

Deuxième partie

 

1-Je dois me taire toutes les fois que tu ouvres la bouche. Est-ce vraiment normal ?

Toutes les fois que

2-Je t'attendrai, sois en sûre, à condition que tu ne viennes pas quatre heures après l'heure fixée. 

À (la) condition que

3-Vous pouvez me ramener en voiture sous la condition que vous resterez dîner chez moi.

Sous la condition que 

4-Il est malade à cause qu'il a trop mangé.(tournure rare - régionale)

À cause que

5-Ces demoiselles ont des joues roses et appétissantes à ce qu'on leur donne des baisers. (tournure rare)

À ce que 

6-Je sacrifierais tout pour toi afin que tu réussisses, petit morveux !

7-J'ai agi ainsi que vous m'aviez dit de le faire.

Afin que

8-Tout s'est passé avec lui ainsi que je l'avais imaginé

Ainsi que 

9-La lune s'assombrit à l'instant que je te tins dans mes bras.

À l'instant que  

peut être considéré comme une locution conjonctive ou comme le pronom relatif que dont l'antécédent serait instant.

10-Je m'occupe de la petite alors que tu joues au foot.

Alors même que

Il faut toujours que je garde tes enfants alors que tu pourrais m'aider un peu.

Rien n'est comme avant lors même que tout serait possible.

Lors que, lors même que

Je faiblis à mesure que le temps passe.

Tu es de moins en moins attentif aux belles choses à mesure que s'écoulent tes années. Dommage !

À mesure que

Reste tranquille à moins que tu ne veuilles que je te donne une fessée.

À moins que

Le travail est terminé à part que tu n'as rien fait.

À part que

Rien n'est plus comme avant à part que tu continues à m'offrir des fleurs, malgré tout.

Il a eu de bonnes notes ce mois à preuve que tout est possible.

À preuve que

Tu m'as apporté beaucoup de satisfaction cette fois à preuve que tu en es capable.

20-Il a hurlé à seule fin que je sois tout essorillée, ce putois !

À seule fin que

Tu as fait des efforts à tel point que rien n'est plus comme avant.

À (un) tel point que, à un point tel que, au point que

Il m'a fait des choses invraisemblables, à tel point que j'en ai perdu mon sang-froid coutumier.

On ne punit jamais les coupables après qu'on a dit qu'ils n'étaient que responsables.

Après que

Après qu'il m'eut serré très fort dans ses bras, il partit sans se retourner, l'hypocrite.

Je ne te demanderai plus rien après que tu m'auras rendu ce service, et à cette seule condition, vu ? 

Je pleure toujours avant que tu ne partes.  

Avant que

Je pleure toujours après que tu es parti.

À proportion qu'on se spécialise, on touche à un moins grand nombre de domaines de connaissances.

À proportion que

À proportion que les chercheurs avancent dans leurs découvertes, ils se rendent compte des erreurs scientifiques passées, vérités qu'ils croyaient être inébranlables.

30-À supposer qu'elle coure plus vite que le chien enragé, il ne lui mordra pas les fesses.

À supposer que 

J'ai voulu trop bien faire à telle enseigne que rien ne s'est passé comme je le voulais. 

À telle enseigne que, à telles enseignes que

Je lui ai donné toute ma fortune à telles enseignes qu'il ne fait plus cas de moi aujourd'hui, l'ingrat !

Au cas où tu voudrais me faire plaisir, invite-moi au restaurant.

Je me passerais de mon professeur dans le cas où je viendrais à en savoir plus que lui.

Dans le cas qu'on vous eût donné quelque mission urgente, vous me l'eussiez fait savoir.

Envoyez-moi vite votre majordome pour le cas que vous viendriez à manquer à vos devoirs.

Je souffre le martyre au fur et à mesure que le crabe me ronge.

Mais je supporte ma misérable vie de mieux en mieux au fur et à mesure que tu me montres ta patience et ton dévouement.

Vous êtes devenu brusquement aimable au moment où je m'y attendais le moins. Quelle bonne surprise, mon ami !

40-Vous vous êtes furtivement échappé au moment que les choses prenaient une tournure agréable. Qu'est-ce à dire ?

Elle n'a rien fait pour redresser la situation au point que je ne voie plus aucune raison de lui venir en aide en quoi que ce soit.

Je m'accroche à cette idée aussi bizarre qu'elle soit.

Tu as brodé cette nappe aussi joliment que tu l'aurais fait si tu avais été une professionnelle.

Tu seras aussi docile que je te le demanderai, n'est-ce pas, ma chérie ?

Quel bonheur que tu fasses cela aussi bien que ta copine !

Au plus loin que je puisse regarder, je ne vois aucun rapace planer dans le ciel.

SMS : "Je m'efforce de te regarder t'en aller aussi loin que se porte mon regard. Adieu !"

Aussi loin qu'on pouvait voir la forêt, rien ne laissait supposer qu'un feu était en train de couver.

Je lance la balle aussi loin que je le peux.

50-De si loin que les éperviers remarquent une proie courant sur le sol, ils s'apprêtent à foncer dessus.

Chaque jour, d'aussi loin que j'aperçois le facteur, je me précipite pour savoir si tu m'as écrit.

D'aussi loin que je le pouvais, j'apercevais ton navire se profiler à l'horizon. Joie !

Elle m'interpella cavalièrement du plus loin qu'elle me vit.

Si loin qu'on soit raciste, on peut se surprendre parfois à avoir quelques préjugés dont on a peine à se défaire.

Bien loin que je veuille vous décevoir, mais je ne vous accompagnerai pas à la montagne avec ma jambe cassée.

Loin que je veuille vous contrarier, mais je n'irai pas à Venise avec vous si vous emmenez vos enfants.

Loin que je veuille vous affliger, je ne puis me dispenser de vous dire vos quatre vérités.

Aussi loin que je puisse remonter dans mon passé, je ne me souviens pas vous avoir jamais rencontré.

Il prit la porte aussitôt qu'il eut plié bagage, sans même un au revoir. Quel malappris !

60-Aussitôt que tu m'auras remerciée tu te croiras quitte, c'est ça ?

Autant que j'en puisse en juger, elle est capable de vous plaire.

Nous nous dépêchons de rentrer d'autant plus que l'orage menace d'éclater.

On parle des problèmes des délinquants d'autant moins qu'on n'a pas de solutions pour les endiguer.

Ce garçon me plaisait autant qu'à elle.

Je suis sûre que je parle au moins autant que vous. (= autant que vous parlez, proposition elliptique du verbe)

Je te le répéterai autant de fois que cela sera nécessaire. 

J'ai autant de patience que j'en avais quand tu m'as connue.

Nous avons travaillé à cela autant que faire se peut.

70-Autant d'argent qu'il ait eu dans sa cassette, cela ne l'a pas empêché de quitter ce monde.

Autant que le tsunami ait sévit sur nos côtes, les digues ont tenu.

Les poules auront des dents avant que tu cesses de bouder comme tu le fais. Quelle galère !

Avant qu'il eût l'audace de m'adresser un sourire, je savais déjà qu'il me ferait la cour.

Il ne semble pas que cette crise internationale passe avant qu'il soit longtemps. 

Tournez donc sept fois fois votre langue dans la bouche avant que de parler !

Je ne vous rendrai plus visite cependant que vous inviterez tous vos amis.

 Tu me dis de douces paroles cependant que tu cherches à me nuire, félon !

Chaque fois que je veux te faire plaisir, tu me tournes en ridicule.

Comme tu n'es pas venu, j'ai mangé tout le chocolat.

80-J'ai agi avec toi comme tu le fais avec moi.

J'ai fait preuve de patience comme toi, tu vois ce que je veux dire...

J'ai fait la sieste comme tu draguais la voisine, chacun est libre, non ? 

Je vais te démontrer comme quoi il ne faut pas mettre tous ses oeufs dans le même panier.

Je lui ai dit la vérité et il m'en a su gré, comme quoi la sincérité m'a valu son estime.

Je vois bien que tu me regardes comme si j'étais la Vénus de Milo, manchote que je suis.

Vous vous comportez avec moi comme si je vous eusse guéri de tous vos maux

Fais comme si tu m'aimais... s'il te plaît.

Quand vous m'eûtes annoncé votre départ, ce fut comme si vous m'eussiez donné un coup de poignard en pleine poitrine.

Tu ne vas pas me priver de chocolat comme quand ton fils t'embête et que tu lui infliges cette punition, tout de même !

90-Vous serez récompensé dans la mesure où vous aurez été à la hauteur de votre tâche, ni plus, ni moins. Compris ?

N'oublie pas de m'apporter ce que je t'ai demandé dans le cas où tu viendrais.

Dans le cas où vous me posez une question pertinente, je veux bien vous répondre avec clarté.

Dans le cas que vous eussiez quelque mission urgente à me confier, vous me l'eussiez fait savoir.

Je n'arrive pas à comprendre pourquoi elle est si teigneuse d'autant qu'elle a tout pour être heureuse.

Je n'ai plus du tout envie de le voir d'autant moins qu'il agit en égoiste patenté.

Je suis très attachée à toi, d'autant plus que tu me fais de jolis cadeaux.

Je ne te rendrai pas service de façon que tu ne te sentes pas obligé de me rendre la pareille.

Je ne vais jamais à ses rendez-vous de façon qu'il sache ce que je pense de lui.

Je ne l'ai jamais remercié de ses faveurs de façon qu'il a cessé de m'importuner.

100-Je continuai d'être muette de façon à ce que je n'eusse plus jamais rien à vous répondre.

Ce jour-là j'ai agi avec vous de même que je l'avais fait avec votre prédécesseur.

Vous êtes attaché à moi de même que la moule adhère à son rocher.

De même que la moule adhère à son rocher, de même vous êtes attaché à moi.

Je m'étonne de ce que tu sois là.

Je m'étonne que tu sois là.

Je m'indigne de ce qu'il mente toujours.

Je ne sors pas en fin d'après-midi de crainte que les insectes ne m'assaillent.

Je ne sors pas à ce moment-là  de la journée pour que les insectes n'aient pas le loisir de me dévorer.

Je veux bien te demander pardon mais de là à ce que je me traîne à tes genoux, tu peux toujours courir.

110-Je suis le plus heureux du monde depuis que nous nous sommes mariés.

Il y a bien un mois que je ne l'ai (pas) vu.

Voilà deux ans que je n'ai (pas) reçu de lettres de lui.

Mes sentiments pour toi n'ont pas changé depuis que je ne t'ai vu.

Nous avons l'habitude de nous chamailler depuis que nous sommes des gamins.

Nous avions la habitude de nous chamailler depuis que nous étions des gamins.

Dès qu'il m'eut remercié, j'eus envie de recommencer à lui faire plaisir.

Je hurle dès que tu me pinces, petite peste !

Je ne t'en veux plus dès que tu me demandes pardon.

Tu feras un effort pour moi dès l'instant que tu le veuilles bien.

Je ne dois pas me mettre en colère aussi souvent, des fois que tu partirais. (familier)

120-Je suis parti dès lors que tu m'as rendu ma liberté.

Il m'a salué chaleureusement dès lors que je suis arrivée.

Il s'applique à bien se laver les pieds chaque jour de sorte qu'il ne sent pas la transpiration.

Je ne ferai plus couler l'eau tout le temps que je me laverai les dents de sorte que ma facture en sera allégée.

Je lui demandai de ne plus jamais me faire souffrir de sorte que je ne fisse plus de dépression.

Vous ne pûtes être condamnée devant que la preuve de votre culpabilité n'eût été faite.

D'ici à ce que j'aie lu tous tes articles, mamiehiou, de l'eau aura coulé sous les ponts !

D'ici que je vous fasse l'aumône d'un seul euro, les grenouilles auront des poils, comme disent les Espagnols.

Peu me chaut d'où que tu viennes et où que tu ailles.

"D'où que vienne l'accordéon, [...] il connaît toutes les chansons." (Jean Ferrat)

130-Tu entreprends n'importe quoi du fait que tout te semble possible.

Du moment que j'ai su que tu me mentais, ma vie a basculé.

Je n'insisterai pas du moment que tu t'entêtes.

J'accepte tes conditions du moment qu'elles m'aillent.

Durant que mon geôlier dormait, je me suis échappée.

En admettant que vous soyez l'homme de ma vie, ne croyez pas que vous ferez de moi ce que vous voudrez.

Joue sagement avec ta Flash McQueen  en attendant que je revienne.

N'oublie pas de me prévenir en cas que tu veuilles venir plus tôt.

Dans le cas qu'on t'eût donné quelque mission urgente, tu me l'eusses (aurais) fait savoir.

Je ne ferai rien en dépit de ce que vous puissiez me dire.

140-Elle continue de l'aimer en dépit du fait qu'il l'ait trahie.

Il chantonnait sa vieille rengaine en même temps qu'il opérait ses patients.

J'agis en sorte qu'il ne me voie pas.

Je me suis entraîné de sorte que j'ai décroché une médaille de championne.

Je suis sûr qu'elle sait beaucoup de choses encore qu'elle n'ait rien dit.

Je ne ferai rien en dépit de ce que vous puissiez me dire

En supposant que tu sois intelligent, puis-je te demander de me faire mes problèmes de maths ?

...............  

Quel courage vous avez eu, lecteur persévérant,

de lire toutes mes phrases

et d'en vouloir connaître toutes les nuances !

>> RETOUR AU DEBUT DE LA PAGE

 

.................................................................................

LE FRANÇAIS DANS TOUS SES ÉTATS

ACCUEIL

.................................................................................

Partager cet article

commentaires

Présentation

  • : LE BLOG DE MAMIEHIOU - La langue française telle qu'on l'aime  De la grammaire, des exercices divers, des dictées commentées, des histoires, des textes d'auteurs, des infos pratiques...
  • : Pour tous ceux qui aiment la langue française. Son histoire, sa grammaire et son orthographe. Des dictées commentées, des exercices ébouriffants, un florilège de textes d'auteurs, etc.
  • Contact

Mon Profil

  • mamiehiou.over-blog.com
  • J'aime trop les mots pour les garder par-devers moi - au fond de mon coeur et de mon esprit. Ils débordent de mes pensées en contes drolatiques, avec des quiz et des digressions sur la langue.
  • J'aime trop les mots pour les garder par-devers moi - au fond de mon coeur et de mon esprit. Ils débordent de mes pensées en contes drolatiques, avec des quiz et des digressions sur la langue.

Mon blog

Amoureuse des mots, je cherche comment faire partager ma passion. Il y a tant à découvrir dans les bibliothèques du monde, tant de mots à connaître intimement pour affiner notre pensée, tant de mots qu'on n'entend plus sur nos lèvres, enfermés qu'ils sont dans des livres poussiéreux. Il ne tient qu'à nous de les faire revivre et de les faire chanter. Notre langue, si belle, si riche, demande qu'on la respecte, qu'on la préserve, qu'on s'en amuse et qu'on la chérisse. Mamiehiou ............................................................................................................................................................................................ ...................................;....................................................................... « La langue française est une femme. Et cette femme est si belle, si fière, si modeste, si hardie, touchante, voluptueuse, chaste, noble, familière, folle, sage, qu'on l'aime de toute son âme, et qu'on n'est jamais tenté de lui être infidèle. » Anatole France ....................................................... ............... ................................................................................................................. « C'est une langue bien difficile que le français. À peine écrit-on depuis quarante-cinq ans qu'on commence à s'en apercevoir. » Colette

Rechercher Un Mot Du Blog