Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
1 août 2014 5 01 /08 /août /2014 10:46

ACCUEIL

Tous les articles du blog

Ce sont eux qui t'ont menti.

Ce sont eux dont je parle.

Crois-tu que ce sont eux qui viendront ?

On veut attirer l'attention sur le sujet ou le complément.

 

Qui a mangé mes bonbons ? Ce sont eux.

La proposition donne une identification :

C'est moi, c'est toi, c'est lui, c'est elle,

c'est nous, c'est vous.

Ce sont eux, ce sont elles.

C'est eux, c'est elles, est familier. 

 

On a toujours Ce sont ceux...

Tu as invité tes copains ? Et ce sont justement ceux que j'aime bien !

Ce sont ceux-là mêmes* que je voulais revoir.

 

De même on dira : Ce sont elles, Ce sont celles.

 

Cet article reprend en partie :

C'est ou ce sont ? C'était ou c'étaient ? Etc. + QUIZ

*article connexe :

Ceux-là même ou ceux-là mêmes ? Celles-là même ou celles-là mêmes – cela même, ici même, là même, par là même, aujourd'hui même... + QUIZ

 

ACCUEIL

Tous les articles du blog

 

Repost 0
Published by mamiehiou.over-blog.com - dans Le français dans tous ses états
commenter cet article
28 juillet 2014 1 28 /07 /juillet /2014 15:15

 FLORILÈGE

ACCUEIL

IIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII

 Un florilège de textes sélectionnés par mamiehiou

IIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII

 -38-

  

 Jonathan Swift

Écrivain anglo-irlandais 1667-1745

 

Quand je parle à un autre, je crois toujours me tromper de langue.

Jonathan Swift

 

Tout le monde connaît Jonathan Swift pour être l'auteur [des] Voyages de Gulliver. On les a lus ou l'on en a vu une adaptation au cinéma ou au théâtre, ou bien encore on s'est plu à regarder des dessins animés racontant ses aventures extraordinaires.

On croit souvent que cette histoire était destinée aux enfants. Erreur ! C'est principalement une satire sociale mêlant, sur le mode du pamphlet ou de la description narrative, de la philosophie, de la logique, du fantastique et de la science-fiction. (Wikipédia)

Le texte > Les Voyages de Gulliver, sur Wikisource

 

On ne connaît pas aussi bien les autres oeuvres de Jonathan Swift qui ne sont pas moins réjouissantes, si tant est qu'on aime l'humour noir.

 

Les Bonnes Manières

Instructions aux domestiques

Treatise on Good Manners and Good Breeding

Extrait

« Vous devez regarder la cuisine comme votre cabinet de toilette ; mais il ne faut pas laver vos mains avant d’avoir été aux lieux d’aisance, d’avoir embroché votre viande, troussé votre poulet, épluché votre salade, pas avant d’avoir envoyé votre second service ; car vos mains seront salies dix fois plus par toutes les choses que vous êtes forcée de manier ; mais quand votre ouvrage est fini un seul lavage servira pour tous.

Il est une seule partie de votre toilette que j’admettrais tandis que vous surveillez vos bouillis, vos rôtis et vos ragoûts ; c’est de peigner votre tête, ce qui ne vous fait pas perdre de temps, car vous pouvez faire votre dîner d’une main, tandis que vous vous peignez de l’autre.

Si l’on trouve des cheveux dans le manger, vous pouvez, en toute sûreté, jeter la faute sur quelque valet de pied, qui vous aura vexée, attendu que ces messieurs sont sujets parfois à malice, si vous refusez de leur tremper un morceau de pain dans la casserole, ou une tranche de rôti ; bien plus encore lorsque vous déchargez sur leurs jambes une pleine cuiller de soupe bouillante, ou que vous les envoyez à leurs maîtres avec un torchon au derrière. »

http://fr.wikisource.org/wiki/Instructions_aux_domestiques/Instructions_aux_domestiques

 

Humble Proposition (ou Modeste Proposition)

Ce texte a été désigné comme « pierre angulaire de l'humour noir » par Isaac Asimov et figure au premier chapitre de l'Anthologie de l'humour noir d'André Breton, selon qui « tout désigne [Swift] comme le véritable initiateur » Wikipédia

 

Humble* proposition pour empêcher les enfants des pauvres en Irlande

d’être à la charge de leurs parents ou de leur pays

et pour les rendre utiles au public

*ou Modeste Proposition

Extrait

« En supposant que mille familles de cette ville deviennent des acheteurs réguliers de viande de nourrisson, sans parler de ceux qui pourraient en consommer à l’occasion d’agapes familiales, mariages et baptêmes en particulier, j’ai calculé que Dublin offrirait un débouché annuel d’environ vingt mille pièces. »

 

Titre original :

A Modest Proposal for preventing the children of poor people in Ireland,

from being a Burden on Their parents or Country,

and for making Them Beneficial to the Public

« Supposing that one thousand Families in this city would be constant Customers for Infants Flesh, besides others who might have it at Merry-meetings, particularly at Weddings and Christenings, I compute that Dublin would take off annually about twenty thousand Carcases, and the rest of the Kingdom (where probably they will be sold somewhat Cheaper) the remaining eight thousand. »

Jonathan Swift's "A Modest Proposal" - Google Docs

 

Quelques pensées de Swift bien faites pour nous apprendre à réfléchir

Pensées sur divers sujets moraux et divertissants (1745)
Traduction par Léon de Wally
À l’enseigne du pot cassé, 1929.
Swift et Pope étaient convenus de mettre par écrit les pensées détachées qui leur seraient venues chaque jour, sans se préoccuper ni de leur forme ni de leur ordre. Ceci est la part de Swift.
 

Extrait

Lorsqu’un vrai génie apparaît dans le monde, vous le reconnaîtrez à ce signe que les sots sont tous ligués contre lui.

 

On fait dans les discussions comme dans les armées, où le plus faible allume de grands feux et fait un grand bruit pour tromper l’ennemi sur son nombre et sur sa force.

 

Certaines gens, dans l’idée de déraciner nos préjugés, détruisent la vertu, l’honnêteté et la religion.

 

Il n’y a que trois moyens pour un homme de se venger de la censure du monde : la mépriser, rendre la pareille, ou tâcher de vivre de façon à l’éviter. Le premier de ces moyens se simule ordinairement ; le dernier est presque impossible ; la pratique universelle est pour le second.

 

Si l’on tenait registre de toutes ses opinions sur l’amour, la politique, la religion, l’instruction, etc., en commençant par son jeune âge et en allant jusqu’à la vieillesse, quel amas d’inconséquences et de contradictions !

 

Cette méthode stoïque de subvenir à nos besoins en supprimant nos désirs, équivaut à se couper les pieds pour n’avoir plus besoin de chaussure.

 

L’ambition souvent fait accepter les fonctions les plus basses : c’est ainsi qu’on grimpe dans la même posture que l’on rampe.

 

Pensées (Swift) - Wikisource

http://fr.wikisource.org/wiki/Pens%C3%A9es_%28Swift%29

 
oooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooo
 

Avez-vous jamais essayé d'écrire quelques-unes de vos pensées comme elles vous viennent à l'esprit et avant qu'elles ne s'envolent ?

Non ?

Moi si !

Récapitulation de mes sentences & de mes truismes

Retrouvez d'autres textes d'auteurs dans FLORILÈGE

  ACCUEIL

Repost 0
Published by mamiehiou.over-blog.com - dans Florilège - la pensée des autres
commenter cet article
26 juillet 2014 6 26 /07 /juillet /2014 17:51

 ACCUEIL

>> Récapitulation des articles sur l'accord des participes passés

VU

VU est invariable lorsqu'il est placé devant un nom ou un pronom et qu'il n'est pas accompagné d'un auxiliaire.

Vu les expériences qui m'ont aguerrie en toutes circonstances, je me défends de fuir devant l'adversité.

C'est comme si l'on avait  j'ai vu...

Vu que ... = Puisque ...

Vu que vous ne m'aviez donné aucun ordre, je n'ai rien fait.

 

Même règle que VU

Participes passés invariables sans auxiliaire.

a-ci-annexé, ci-inclus, ci-joint, placé en tête de phrase ou devant le nom et considérés comme des adverbes.

b-attendu, compris, entendu, excepté, non compris, ouï, supposé, vu, y compris, placés devant un nom ou un pronom et qui ont valeur de prépositions.

c-approuvé, fait, lu, quand ils précèdent le nom ou écrits au bas d'un document .

d-étant donné, fini, mis à part, passé, quand ces participes passés sont placés en tête de phrase ou précèdent un nom ou un pronom. Mais attention au sens de la phrase.

(étant donné est toujours placé avant le nom)

e-les participes passés des locutions conjonctives attendu que, étant donné que, excepté que, supposé que...

f-On notera :

1-Vu, attendu sont toujours antéposés (placés avant)

2-L’antéposition n’est pas obligatoire pour excepté, compris (rarement antéposé), y compris, non compris.

Lorsqu'ils sont antéposés, on fait l'accord ou non.

J'ai été malheureuse toute ma vie, excepté les années où je t'ai connu.

Ou

J'ai été malheureuse toute ma vie, exceptées les années où je t'ai connu.

3-Participes invariables : vu, attendu, excepté, compris, qui se comportent comme des prépositions.

Ci-joint les notes que vous m'avez demandées.

Vous voudrez bien trouver ci-joint ces notes.

Veuillez trouver les notes ci-jointes. (adjectif placé après >accord)

Vu son infirmité, il ne pourra pas faire ce travail.

Étant donné ses références, nous lui donnerons ce poste.

Supposé (= en supposant) la véracité de son témoignage, nous prendrons en compte ses dires.

Vous apporterez vos papiers d'identité y compris votre carte de séjour. -votre carte de séjour (y) comprise.

MAIS

Il y a des cas où ces participes, même placés avant peuvent s'accorder (participes apposés) c'est le sens qui l'indique.

Vue de loin, cette mosquée domine le paysage.

> Cette mosquée, vue de loin, domine le paysage.

Certifiées par mon patron, ces recommandations me donnent toutes mes chances de retrouver un emploi.

Racontée par vous, ma biographie m'épate.

 

Ces règles reprennent en partie les paragraphes 8 et 9 de l'article :

 >> Règles de l'accord des participes passés

 

QUIZ 92

Faites l'accord ou non comme il se doit.

 

Vu , ci-annexé, ci-inclus, ci-joint, attendu, entendu, excepté, ôté, ouï, supposé, approuvé, lu, compris, y compris, non compris, étant donné, fini, mis à part...

 

vu

1-Vu que tu ne m'as pas attendue bien longtemps, je ne viendrai pas au prochain rendez-vous.

2-Vu depuis le Mont-Blanc, les étoiles me semblent beaucoup plus proches de nous.

ci-joint

3--Je t'envoie ci-joint mes photos de vacances. Elles sont noires ? C'est que j'ai eu des ennuis avec mon Nikon.

4-Veuillez trouver, monsieur, ma nouvelle ci-joint, que vous apprécierez, je veux m'en persuader.

excepté

5-Je te promets que je vais cesser de te tourmenter, excepté les jours où j'aurais envie de rire de toi.

ouï

6- Ouï les témoins peu crédibles de ce procès exaltant. Vous avez dit exaltant ? Oui, les témoins ont été ouï, ce qui veut dire qu'on a recueilli leurs dépositions ; et cela dans un silence recueilli. Mine de rien !

Faire mine de rien (familier) faire comme si de rien n'était)

ci-inclus

7-Je vous ai envoyé un colis qui contient un petit cadeau. Vous trouverez en outre ci-inclus quelques-unes de mes chaussettes à mettre au lavage et que vous voudrez bien me renvoyer quand elles seront propres.

étant donné

8-Je ne sais pas encore si je dois répondre à votre invitation par courriel, étant donné que vous n'avez pas d'adresse électronique.

supposé (en supposant, en admettant)

9-Supposé trois conseils par jour que je vous donnerais pour que vous deveniez un être sociable et aimable, vous en auriez près de mille à la fin de l'année et vous sauriez enfin ce que POLITESSE veut dire.

10-Supposé que vous ayez été récalé à votre examen, quel projet feriez-vous ? Vous qui ne savez rien faire de vos dix doigts.

11-Supposé votre attention défaillante, je ne manquerais pas de vous faire une entourloupette.

ci-annexé

12-Ci-annexé à ma profession de foi, la liste des promesses que je ne tiendrai jamais. Tenez-vous-le pour dit.

étant donné

13-Je refuse absolument d'être sincère avec vous étant donné les circonstances. Tant pis pour vous !

compris

14-Je vous ai dénoncé à toutes vos petites amies, la dernière non compris. Il faut bien que je vous laisse un os à ronger !

15-Vous devez me rendre les vieilles robes que je vous ai données, y compris celles que vous avez prises à mon insu.

Et propres s'il vous plaît !

16-J'ai embrassé tous les habitants de votre maison, votre concierge y compris.

lu

17-Lu sur une pancarte se dressant devant la mairie tous les titres des articles de mon blog. Ça alors !

18-Les articles que j'ai écrits, les avez-vous lu ? J'en doute.

attendu (étant donné, vu, eu égard à)

19-Attendu mes qualités sans égales, je vous demanderai de faire beaucoup d'efforts pour être à ma hauteur.

attendu que (puisque)

20-Attendu que vous m'avez souvent raconté des balivernes, j'ai décidé une fois pour toutes que je ferai de même dorénavant.

mis à part

21-On vous apprécie un peu trop à mon goût, vos fautes de syntaxe mises à part.

Ils aiment tous votre élégance, mis à part vos cravates multicolores et beaucoup trop flashy.

excepté

22-Je n'ai jamais bien apprécié les fleurs que vous m'avez offertes jusqu'à présent et qui me semblaient bien défraîchies, excepté les roses de ce matin ; cela voudrait-il signifier quelque chose de votre part ?

 

Les phrases corrigées

vu
1-Vu que tu ne m'as pas attendue bien longtemps, je ne viendrai pas au prochain rendez-vous.

2-Vues depuis le Mont-Blanc, les étoiles me semblent beaucoup plus proches de nous.

ci-joint

3--Je t'envoie ci-joint mes photos de vacances. Elles sont noires ? C'est que j'ai eu des ennuis avec mon Nikon.

4-Veuillez trouver, monsieur, ma nouvelle ci-jointe, que vous apprécierez, je veux m'en persuader.

excepté

5-Je te promets que je vais cesser de te tourmenter, excepté (exceptés) les jours où j'aurais envie de rire de toi.

ouï

6- Ouï les témoins peu crédibles de ce procès exaltant. Vous avez dit exaltant ? Oui, les témoins ont été ouïs, ce qui veut dire qu'on a recueilli leurs dépositions ; et cela dans un silence recueilli. Mine de rien !

Faire mine de rien (familier) faire comme si de rien n'était)

ci-inclus

7-Je vous ai envoyé un colis qui contient un petit cadeau. Vous trouverez en outre ci-inclus quelques-unes de mes chaussettes à mettre au lavage et que vous voudrez bien me renvoyer quand elles seront propres.

étant donné

8-Je ne sais pas encore si je dois répondre à votre invitation par courriel, étant donné que vous n'avez pas d'adresse électronique.

supposé (en supposant, en admettant)

9-Supposé trois conseils par jour que je vous donnerais pour que vous deveniez un être sociable et aimable, vous en auriez près de mille à la fin de l'année et vous sauriez enfin ce que POLITESSE veut dire.

10-Supposé que vous ayez été récalé à votre examen, quel projet feriez-vous ? Vous qui ne savez rien faire de vos dix doigts.

11-Supposé votre attention défaillante, je ne manquerais pas de vous faire une entourloupette.

ci-annexé

12-Ci-annexé à ma profession de foi, la liste des promesses que je ne tiendrai jamais. Tenez-vous-le pour dit.

étant donné

13-Je refuse absolument d'être sincère avec vous étant donné les circonstances. Tant pis pour vous !

compris

14-Je vous ai dénoncé à toutes vos petites amies, la dernière non comprise. Il faut bien que je vous laisse un os à ronger !

15-Vous devez me rendre les vieilles robes que je vous ai données, y compris celles que vous avez prises à mon insu.

Et propres s'il vous plaît !

16-J'ai embrassé tous les habitants de votre maison, votre concierge y comprise.

lu

17-Lu sur une pancarte se dressant devant la mairie tous les titres des articles de mon blog. Ça alors !

18-Les articles que j'ai écrits, les avez-vous lus ? J'en doute.

attendu (étant donné, vu, eu égard à)

19-Attendu mes qualités sans égales, je vous demanderai de faire beaucoup d'efforts pour être à ma hauteur.

attendu que (puisque)

20-Attendu que vous m'avez souvent raconté des balivernes, j'ai décidé une fois pour toutes que j'en ferai de même dorénavant.

mis à part

21-On vous apprécie un peu trop à mon goût, vos fautes de syntaxe mises à part.

Ils aiment tous votre élégance, mis à part vos cravates multicolores et beaucoup trop flashy.

excepté

22-Je n'ai jamais bien apprécié les fleurs que vous m'avez offertes jusqu'à présent et qui me semblaient bien défraîchies, exceptées (ou excepté) les roses de ce matin ; cela voudrait-il signifier quelque chose de votre part ?

 

ACCUEIL

>> Récapitulation des articles sur l'accord des participes passés

LES QUIZ DU BLOG

Repost 0
Published by mamiehiou.over-blog.com - dans Le français dans tous ses états
commenter cet article
4 juillet 2014 5 04 /07 /juillet /2014 14:08

ACCUEIL

Nonobstant exprime une idée de concession.

Le mot n'est pas d'un usage courant.

 

Nonobstant, préposition – malgré

Je continuerai à vous parler de la Langue Française nonobstant le peu d'enthousisasme que vous mettez à m'écouter.

 

nonobstant, adverbe ou ce nonobstant*, locution adverbiale – malgré cela, néanmoins, cependant.

*À l'origine, nonobstant était le prédicat d'une proposition absolue, d'où ce nonobstant.

L'ardeur que je mets à vouloir vous instruire ne s'amenuise en rien. Ce nonobstant, vous persistez dans votre paresse.

 

nonobstant que, locution conjonctive – quoique, bien que.

Nonobstant que vous soyez le plus réticent de mes élèves à vouloir progresser, je ne vous en veux aucunement, croyez-le bien.

 

nonobstant, nonobstante, adjectif (archaïque)

obster(vieux verbe), faire obstacle à quelque chose – obstant/ nonobstant participes présents

 

Le tableau ci-dessous reprend le début les citations du Littré.

Elles sont ici incomplètes. Vous pouvez cliquer sur la citation en lien avec le Littré.

Entrée

L'aigle fondant sur lui nonobstant cet asile

.................................

LA FONTAINE

Fabl. II, 8

nonobstant

Nonobstant les avis, je veux suivre ma pointe

.................................

SCARRON

D. Japhet d'Arm. II, 4

pointe

Il faut nonobstant tout avoir pitié de vous

.................................

MOLIÈRE

Tart. II, 3

nonobstant

Rigueur le transmit en exil Et luy frappa au cul la pelle, Nonobstant qu'il dist : j'en appelle

.................................

VILLON

dans Romania, avril 1873, p. 216

exil

Chez ces gens pour toujours il [le follet] se fût arrêté, Nonobstant la légèreté à ses pareils si naturelle

.................................

LA FONTAINE

ib. VII, 6

nonobstant

Nonobstant mes bulles, ma prise de possession et mon pallium, le roi ne me tiendrait jamais pour archevêque de Paris

.................................

RETZ

V. 404

pallium

Le duc de Toscane garda l'incognito ; mais, ce nonobstant, le roi voulut le distinguer, et qu'il baisât Mme la duchesse de Bourgogne

.................................

SAINT-SIMON

54, 152

incognito

Il poursuit nonobstant d'une fureur plus grande, Et ne cessa jamais qu'il n'eût fait sa légende

.................................

RÉGNIER

Sat. VIII

légende

 Tout ce qu'il y a de grand sur la terre s'unit [contre le christianisme], les savants, les sages, les rois.... et nonobstant toutes ces oppositions, ces gens simples et sans force [les apôtres] résistent à toutes ces puissances.... et ôtent l'idolâtrie de toute la terre

................................

 

PASCAL

 

Pensées XVIII, 12,

éd. HAVET.

 

nonobstant

Saint Pierre, nonobstant sa vigilance sur tout le troupeau de Jésus-Christ, prend singulièrement en partage les Juifs

.................................

FÉNELON

t. II, p. 49

singulièrement

Juger que Dieu ne prend plaisir à l'action à laquelle on s'occupe, qu'il la défend, et nonobstant la faire franchir le saut et passer outre

.................................

PASCAL

Prov. IV

nonobstant

Ainsi qu'on voit que les têtes, un peu après être coupées, se remuent encore et mordent la terre, nonobstant qu'elles ne soient plus animées

.................................

DESCARTES

Méth. v, 9

nonobstant

Le roi a été au palais, où il a fait vérifier quantité d'édits de divers offices ; M. Bignon y a harangué devant le roi très pathétiquement ; et nonobstant tout a passé

.................................

PATIN

Lett. t. II, p. 158

pathétiquement

Nonobstant ce qu'il a plu à quelques antiquaires de publier sur la fidélité des artistes monétaires dans la représentation des monuments, je crois que le plus souvent ils n'en ont donné que des images réduites

.................................

QUATREM.

DE QUINCY, Inst. Mém. hist. et litt. anc. t. III, p. 243

monétaire

Il est manifeste que, nonobstant la souveraine bonté de Dieu, la nature de l'homme, en tant qu'il est composé de l'esprit et du corps, ne peut qu'elle ne soit quelquefois fautive et trompeuse

.................................

DESCARTES

Médit. VI, 22

fautif, ive

L'idée que nous nous détruirons par notre propre anarchie, sera tôt abandonnée des souverains, quand ils verront que nous existons nonobstant les journées de juillet

.................................

CHATEAUBRIAND

Captivité de la duch. de Berry

tôt

Aurait aussi attenté ladite Raison, par une entreprise inouïe, de déloger le feu de la plus haute région du ciel, et prétendu qu'il n'avait là aucun domicile, nonobstant les certificats du dit philosophe [Aristote] et les visites et descentes faites par lui sur les lieux

.................................

BOILEAU

Arrêt burlesque.

déloger [1]

Nonobstant qu'ils n'eussent grand soing de la gloire et honneur de Dieu, ne mesmement du bien public, ains seullement d'asseoir leur propre ambition et avarice, toutefois pretexans faucement le grand zele...

.................................

MARNIX DE SAINTE-ALDEGONDE

le Compromis des nobles, p. 19

prétexter

Maint auteur antique et récent, Bien instruit en toute doctrine, Soutient que la goutte descend De copulation divine, Et que de Bacchus et Cyprine Naquit un enfant maupiteux ; Mais nonobstant cette origine, C'est pauvre chose qu'un goutteux

.................................

CONRART

dans RICHELET

copulation

 

ACCUEIL

Tous les articles du blog

 

 
Repost 0
Published by mamiehiou.over-blog.com - dans Le français dans tous ses états
commenter cet article
29 juin 2014 7 29 /06 /juin /2014 16:51

 ACCUEIL

Tous les articles du blog

Il est de bon ton de ne plus prendre sa voiture pour se déplacer, quand on le peut.

J'y vais à pied, j'aime marcher, pas vous ?

Pas de S à pied.

Il fut un temps où l'on allait le plus souvent à cheval.

On conseille aujourd'hui pour respecter l'environnement d'aller à vélo mais pas à moto, ni en voiture.

Dans l'article DIRE NE PAS DIRE de l'Académie, on lit : se déplacer à bicyclette, à vélo, à moto* ; une randonnée à cheval ; faire une descente à ski.

 

On entend pourtant souvent les locutions en vélo et en moto.

Le CNRTL admet aller à vélo et en vélo.

Il donne la locution à moto et une citation de Simone de Beauvoir avec la locution en moto. > MOTO

 

Allez, c'est l'été, partons sur la Côte d'Azur ! Tout dépend d'où l'on part. On peut y aller en voiture, en train, peut-être en bus, en avion, en bateau, à(en) vélo, à(en) moto.

*Les puristes choisiront à vélo ou à moto plutôt que en...

ACCUEIL

Tous les articles du blog

Repost 0
Published by mamiehiou.over-blog.com - dans Le français dans tous ses états
commenter cet article
28 juin 2014 6 28 /06 /juin /2014 08:09
Un soldat nommé François, mort pour la France

Il s'appelait François ;

c'était un tout jeune homme.

Il est parti un jour pour ne plus revenir.

Il habitait en France une petite ville,

ville de mon enfance,

de mes jeunes années ;

ville où je me souviens que l'air y court sans cesse,

Saint-Genest-Lerpt pour la nommer.

 

Il s'appelait François ;

c'était un tout jeune homme.

Je ne l'ai pas connu, car je n'étais pas née ;

on m'a parlé de lui et de ses qualités ;

il était beau et doux,

aimable et très aimé.

Chacun le connaissait, il les connaissait tous ;

et généreusement prodiguait ses bienfaits ;

il était toujours prêt

à rendre les services qu'on lui demandait.

 

Lerptiens, n'oubliez pas celui qui est tombé

par un jour de printemps sous le tir ennemi.

Tombé au champ d'honneur !

Pour l'honneur de la France !

 

On nous a raconté qu'une nuit de souffrance,

le ventre déchiré par les balles fatales,

il a gémi longtemps avant de s'en aller.

 

Sa mère, chaque jour, a pleuré son enfant,

jusqu'à son dernier souffle.

On me l'a raconté.

 

N'oublions pas François qui a donné sa vie,

pour que notre pays reste notre pays !

 Il était un Lerptien et sept autres aussi*

qui sont morts pour la France,

dans cette guerre ignoble

dont on se souviendra.

 

C'était un tout jeune homme,

un soldat au coeur noble.

Il s'appelait François.

 

*Lerptiens morts pour la France : François GUICHARD, Jean MORENDAT, Joseph CABRERIZOT, François PINATEL, Emile BOUILLARD, Pierre CARTEL, Joseph BASTIN, Jean CLAW.

Leurs noms figurent sur le monument aux morts dans le cimetière de Saint-Genest-Lerpt.

 Lire aussi

SAINT-GENEST-LERPT Nostalgie - Les surnoms de quelques Lerptiens

 

> ACCUEIL & SOMMAIRE

Repost 0
Published by mamiehiou.over-blog.com - dans contes-nouvelles-poèmes
commenter cet article
24 juin 2014 2 24 /06 /juin /2014 14:06
Repost 0
Published by mamiehiou.over-blog.com - dans Le français dans tous ses états
commenter cet article
22 juin 2014 7 22 /06 /juin /2014 13:36

ACCUEIL

Tous les articles du blog

 

Le A se prononce [o] dans hall, football, base-ball, basket-ball, hand-ball, handball, music-hall, punching-ball, volley-ball,

 

Le A se prononce [a] dans handball (mot d'origine allemande), ball-trap ou balltrap (anciennement « tir aux pigeons d'argile », de l'anglais ball, balle et trap, ressort)

 

> Prononciation problématique de quelques mots en français : gageure, almanach, handball, imbroglio, mas, tomber dans le lacs, abasourdi, blinis, Auxerre, Bruxelles, Cassis...

 

> Mots difficiles à prononcer - Risques de fautes de prononciation et d'orthographe - antienne, patio, argutie, cation, kantien, varech, pers, handicap, oecuménisme ...

 

Récapitulation des articles sur la prononciation des mots

 

Repost 0
Published by mamiehiou.over-blog.com
commenter cet article
15 juin 2014 7 15 /06 /juin /2014 14:02

 FLORILÈGE

ACCUEIL

                                                                                                                      

Un florilège de textes sélectionnés par mamiehiou

                                                                                                                     

 

-37-

 

GEORGE SAND

pseudonyme d'Amantine Aurore Lucile Dupin, baronne Dudevant.

1804-1876

 

Journal intime (Posthume)

rédigé en 1834, publié en 1926 par Aurore Sand, sa petite fille.

Entretiens journaliers

avec le très docte et très habile Docteur Piffoël

 

Note de mamiehiou :

Je n'ai trouvé aucune version numérique de cet ouvrage sur la toile.

Voici un extrait de ce texte puisé page 58 dans la dixième édition –

Calmann-Lévy, éditeur (1926)

 

L'homme se sait nécessaire à la femme.

Il a trop d'imbécile confiance et, soit cupidité, soit galanterie, soit vanité, la plupart des femmes sont trop intéressées par leur amour pour qu'il ne s'arroge pas un pouvoir despotique sur elles, dans l'amour, comme dans la haine.

La femme n'a qu'un moyen d'alléger son joug et de conserver son tyran, quand son tyran lui est nécessaire : c'est de le flatter bassement. Sa soumission, sa fidélité, son dévouement, ses soins, n'ont aucun prix aux yeux de l'homme ; sans tout cela, selon lui, il ne daignerait pas se charger d'elle. Il faut qu'elle se prosterne et lui dise : « Tu es grand, sublime, incomparable. Tu es plus parfait que Dieu ! Ta face rayonne, ton pied distille l'ambroisie, tu n'as pas un vice et tu as toutes les vertus. Aucun mortel ne peut t'être comparé, je ne dis pas par moi qui suis éblouie de l'éclat de tes regards, mais par ce peuple stupide qui devrait se prosterner quand tu passes et t'élire roi de l'univers ; quand tu me frappes, je suis glorieuse , quand tu me repousses du pied, mon sort est préférable à celui de tous les êtres, t'appartenir est une telle gloire que le genre humain tout entier voudrait se mettre à ma place s'il savait quel honneur y est attaché. » Et pourtant, ces aberrations sont quelquefois dans l'amour le plus pur et le plus vrai. Mais si elles ne sont suivies de réactions violentes, n'y crois pas, homme imbécile, car celle qui t'adore sans cesse, te méprise en secret, celle-la seule qui t'accepte imparfait, et te subit injuste, t'aime avec désintéressement. Mais, fat imprudent, tu ne veux pas qu'on te pardonne, tu veux qu'on croie et qu'on prétexte n'avoir rien à te pardonner. Tu veux qu'on baise la main qui frappe et la bouche qui ment. Cherche donc l'objet de ton amour dans la fange, et empêche tout un rêve d'en sortir tant que tu seras toi-même une idole debout, car si la femme n'ennoblissait, tu serais forcé, pour demeurer son supérieur, de t'ennoblir et de te purifier aussi et c'est ce que tu ne sais, ne peux, ni ne veux faire.

George Sand a écrit plus de soixante-dix romans, cinquante volumes d'œuvres diverses dont des nouvelles, des contes, des pièces de théâtre et des textes politiques. Wikipédia

 

Les amants de George Sand :

Jules Sandau, écrivain (1831-1833) Le nom de Sand vient de Sandeau.

Alfred de Musset, poète (1833-1835)

Pagello, médecin italien (1834)

Michel de Bourges (1835-1837)

Frédéric Chopin, compositeur (1838-1847)

Alexandre Manceau, avocat (1850-1865)

 

George Sand, une grande amoureuse, et ne l'oublions pas une femme engagée, intelligente et courageuse, qui a lutté, envers et contre tous, pour la dignité de la femme comme le font encore aujourd'hui bon nombre de femmes dans le monde.

Vous pourriez dire, cher lecteur, que ce portrait qu'elle fait des hommes est outrancier, qu'il ne correspond plus aux hommes d'aujourd'hui. Ce serait oublier qu'en France, tous les trois jours, une femme meurt sous les coups de son conjoint.

Le nombre de femmes mortes sous les coups de leur conjoint en hausse

www.lepoint.fr › Société

 

Et dans d'autres pays, des milliers de femmes sont méprisées, battues, torturées, tuées, sans qu'on y fasse rien.

 

Lire d'autres textes d'auteurs dans FLORILÈGE

Permettez-moi d'ajouter à cet article un extrait de "Souvenirs personnels" de George Sand, texte qui me réjouit fort ; il se trouve dans le même volume, page 232 .

On a tort de croire que la vieillesse est une pente de décroissement : c'est le contraire. On monte et avec des enjambées surprenantes. Le travail intellectuel se fait aussi rapide que le travail physique chez l'enfant. On ne s'en approche pas moins du terme de sa vie, mais comme d'un but et non comme d'un écueil.

ACCUEIL & SOMMAIRE

Tous les articles du blog

Les diverses catégories (ou tags) 

Repost 0
Published by mamiehiou.over-blog.com - dans Florilège - la pensée des autres
commenter cet article
13 juin 2014 5 13 /06 /juin /2014 06:44

ACCUEIL & SOMMAIRE

Tous les articles du blog

Les diverses catégories (ou tags)

 

On entend de plus en plus souvent cette expression dans la bouche des moins de 40 ans. Je l'ai même entendue l'autre jour dans une série américaine, le traducteur des dialogues voulant être à la page !

Son emploi est fautif comme le fait remarquer l'Académie dans sa rubrique "Dire, ne pas dire".

C'est l'équivalent de : Cela ne fait pas de difficulté, Il n'y a pas de problème, Ne vous inquiétez pas, Je n'y vois pas d'objection.

On trouve dans le Dictionnaire de l'Académie (8e édition), à l'entrée SOUCI :

Soin, préoccupation, inquiétude. Léger souci. Souci cuisant. Noirs soucis. Cette affaire lui donne bien du souci. Avoir du souci. Vivre sans souci. Prendre du souci. Être dévoré de soucis. Être en souci de quelque chose, de quelqu'un, Prendre intérêt à quelque chose, à quelqu'un, ressentir de l'inquiétude au sujet de cette chose, de cette personne. Je suis en souci de sa santé. Écrivez-moi vite, je suis en grand souci de vous. Fam., C'est là le moindre de mes soucis, le cadet de mes soucis se dit d'une Chose dont on ne se met nullement en peine. [...]

Vous conviendrez qu'on ne pourrait pas dire au lieu de Il n'y a pas de souci : Il n'y a pas de soin, Il n'y a pas de préoccupation, Il n'y a pas d'inquiétude.

On notera également que le mot SOUCI ne donne pas beaucoup de souci à bon nombre de ceux qui l'écrivent. On le trouve souvent employé au singulier avec un S.

UN SOUCI – DES SOUCIS

Voir aussi le mot sur le site du CNRTL : SOUCI1, subst. Masc.

 

ACCUEIL & SOMMAIRE

Tous les articles du blog

Les diverses catégories (ou tags)

Repost 0
Published by mamiehiou.over-blog.com - dans Le français dans tous ses états
commenter cet article

Présentation

  • : LE BLOG DE MAMIEHIOU - La langue française telle qu'on l'aime  De la grammaire, des exercices divers, des dictées commentées, des histoires, des textes d'auteurs, des infos pratiques...
  • : Pour tous ceux qui aiment la langue française. Son histoire, sa grammaire et son orthographe. Des dictées commentées, des exercices ébouriffants, un florilège de textes d'auteurs, etc.
  • Contact

Mon Profil

  • mamiehiou.over-blog.com
  • J'aime trop les mots pour les garder par-devers moi - au fond de mon coeur et de mon esprit. Ils débordent de mes pensées en contes drolatiques, avec des quiz et des digressions sur la langue.
  • J'aime trop les mots pour les garder par-devers moi - au fond de mon coeur et de mon esprit. Ils débordent de mes pensées en contes drolatiques, avec des quiz et des digressions sur la langue.

Mon blog

Amoureuse des mots, je cherche comment faire partager ma passion. Il y a tant à découvrir dans les bibliothèques du monde, tant de mots à connaître intimement pour affiner notre pensée, tant de mots qu'on n'entend plus sur nos lèvres, enfermés qu'ils sont dans des livres poussiéreux. Il ne tient qu'à nous de les faire revivre et de les faire chanter. Notre langue, si belle, si riche, demande qu'on la respecte, qu'on la préserve, qu'on s'en amuse et qu'on la chérisse. Mamiehiou ............................................................................................................................................................................................ ...................................;....................................................................... « La langue française est une femme. Et cette femme est si belle, si fière, si modeste, si hardie, touchante, voluptueuse, chaste, noble, familière, folle, sage, qu'on l'aime de toute son âme, et qu'on n'est jamais tenté de lui être infidèle. » Anatole France ....................................................... ............... ................................................................................................................. « C'est une langue bien difficile que le français. À peine écrit-on depuis quarante-cinq ans qu'on commence à s'en apercevoir. » Colette

Rechercher Un Mot Du Blog